1 – J’ai rencontré l’homme qui dit ne plus manger depuis près de huit ans

Dossier

Henri Monfort est-il un mutant ? Préfigure-t-il un saut évolutif de l’espèce humaine ? Cet homme aurait cessé d’ingérer toute nourriture solide depuis le 23 novembre 2002. Depuis cette date, il ne s’alimenterait que d’eau et de « prana » (souffle vital). Intrigué et perplexe, Ouvertures est allé le voir. Et s’est fait son opinion : cet homme semble sincère. A vous de juger.

Impossible ! C’est ce que tout un chacun se dit à l’énoncé d’une telle affirmation : un homme vit en France depuis près de huit ans en ne s’alimentant que de boissons et de nourriture pranique. Bien sûr, il est impossible de vérifier ses dires. Difficile de surveiller ses faits et gestes 24 h sur 24 et 7 jours sur 7 !


J´ai rencontré l´homme qui dit ne plus manger – 1


J´ai rencontré l´homme qui dit ne plus manger – 2


J´ai rencontré l´homme qui dit ne plus manger – 3

Henri Monfort, âgé de 57 ans, vit à Nantes depuis des années dans un studio de 12m2 en plein centre ville. Beaucoup le connaissent : il a un site internet, fait des conférences dans tout le pays, a écrit un livre (La Nourriture pranique), accompagne à leur demande des personnes intéressées par la possibilité de se nourrir seulement de « lumière » et effectue des « harmonisations énergétiques » pour ceux qui en ont besoin.

Titulaire d´une formation d´assistant de vie, il a passé dix-huit ans comme chargé de clientèle à la Caisse d’épargne avant de se reconvertir radicalement. Il se dit « chamane druidique », spécialité « non reconnue sur le plan socio-professionnel ». Deux fois marié, en instance de divorce pour la deuxième fois (« Ce n’est pas facile de vivre avec un chamane… »), père de quatre enfants (trois grands, un petit), il sait que sa démarche paraît incroyable. Il sait qu’il dérange. Mais il ne cherche ni à faire des adeptes, ni à prouver quoi que ce soit. C’est une affaire personnelle, « le plus haut niveau qu’un chamane puisse viser ».

Mais il pense aussi que cette aptitude à vivre sans nourriture solide est en train de croître dans l’humanité, comme si l’évolution avait trouvé là un moyen de faire avancer l’homme, prisonnier qu’il est d’un matérialisme sclérosant et mortel à terme pour son espèce…

Plusieurs fois contacté par des journalistes, il n’avait jamais été interviewé directement avant qu’Ouvertures n’aille le rencontrer sur son lieu de vie, après un premier article paru en mai 2010.

Nous vous laissons maintenant découvrir cette étonnante personnalité au travers de trois séquences vidéo sans commentaire.

>> Coup d´oeil dans le réfrigérateur du chamane :

 

>> Voir notre dossier Prana : ils disent vivre sans manger ni boire.

>> Le témoignage d´Isabelle Hercelin, nantaise comme H. Monfort et, comme lui, thérapeute en énergétique.

Pour aller plus loin :

>> Envoyer un droit de réponse

12 commentaires pour cet article

  1. il faut quand même ajouter, qu´avant d´embarquer sur un chemin pareil, que vous allez probablement perdre votre famille .. cette pratique rend les gens arrogant, donne l´impression aux pratiquants qu´ils sont mieux, ou suprème … en tout cas, déconnecté du coeur .. c´est très très dur pour les familles qui entourent, même si on a rien contre la pratique en lui même!!

  2. Non, il n’y a aucune arrogance de la part de celui qui pratique cette façon de se nourrir.
    Je pense que c’est l’entourage qui supporte mal la différence et se sent de ce fait diminué face à celui ou celle qui ne fonctionne pas comme la majorité des autres. Comme disait Georges Brassens « Les braves gens n’aiment pas que l’on suive une autre route qu’eux ».
    Acceptons tous nos différents chemins et respectons nous c’est tout.

  3. Bonjour,

    Chacun doit être libre de son parcours vers l’accomplissement.
    Le sujet m’intrigue, je dois bien l’avouer. Avez vous déjà vous meme testé cette aventure ?
    Des groupes se sont ils consitués sur internet par exemple ?

    Emilie,

  4. Il me semble qu’un gars qui prend 400 euros par personnes « d’accompagnement »pour faire « le processus de 21j » alors que dans le pranisme « nous sommes tous frère et on ne fait pas payer un frère », c’est plus un gourou, un charlatan plutôt qu’un véritable être spirituel détaché du monde matériel… Toujours douter pour approcher la vérité, mais cela reste mon avis.

  5. Libre a chacun d’aller ou pas dans le fond… et d’être d’accord ou pas! Pourquoi perdre tant d’énergie Pranique dans la critique et le conflict intérieur, dans le fond il est sincère tant mieux , il est un tordu tant pis libre a chacun de faire ou pas , une chose est sure il est pas le seul à proposer de prendre conscience que le corps est autre chose qu’une poubelle à digérer , la première chose pour prendre le prana ce n’est pas de rien manger c’est de diametralement changer son angle de conscience!

  6. Evidemment, quand on utilise son sens critique et le rasoir d’Ockham quotidiennement, on doute. Mais au delà même du doute, en fait, je ne vois pas bien l’intérêt, en fait. Ça sert à quoi de ne plus manger ? Par ailleurs, je rejoins deux des avis précédents :
    – quand on en est à ce niveau de conscience, on va répandre sa connaissance sans contrepartie (ou alors les gens donnent ce qu’ils veulent, comme en Inde)
    – et vu les diverses crises humanitaires, je conçois mal que quelqu’un si élevé dans l’échelle humaine reste tranquille à Nantes plutôt qu’aller enseigner sa pratique à ceux qui crèvent la dalle dans le monde, et qui en ont, eux, sacrément besoin.

  7. C’est toujours surprenant de voir combien sont dans le jugement et se permettent de critiquer des personnes et un sujet dont ils ne connaissent rien.
    Je ne peux que vous inviter à essayer par vous même si vous n’avez pas peur d’être chamboulé dans vos convictions et de changer de paradigme.
    J’ai effectué ce processus avec Henri, et contrairement à la personne (pour ne pas dire l’imbécile) qui se permet de le juger sans le connaître, il n’est pas du tout un « gourou » et est loin de se considérer comme tel.
    Quant à l’aspect financier, pour ceux qui veulent donner des leçons aux autres, essayez d’abord de voir combien les autres accompagnants prennent et ensuite d’organiser un séjour pendant 3 semaines dans un lieu précis et de consacrer 3 semaines à temps plein à tout un groupe et on verra ensuite combien de temps votre détachement du monde matériel va tenir…
    Pour ceux qui n’en voient pas l’intérêt, est il possible que cela soit simplement de la méconnaissance ?
    Avec un peu de réflexion vous en trouverez bien quelques uns car ils sont très nombreux!
    Sinon peut être que vous n’êtes tout simplement pas prêt.
    Pour moi cela a été une très belle aventure, j’ai rencontré de très belles personnes sur le plan humain et nous avons partagé de très beaux moments.
    Quoi qu’il arrive on en sort grandi et changé… et je ne peux qu’encourager ceux qui en ont envie à suivre leur cœur ou leur intuition, mais pensez à bien vous préparer avant…

    • J’espère pouvoir mener à bien cette aventure un jour…je sais que cela est juste et vrai et d’ailleurs cela me semble évident, il suffit simplement d’être prêt.
      La critique est tellement aisée !!! l’ignorance est le pire des péchés dit-on…Bien que je ne sois pas une adepte du mot « péché » j’adhère à cette sentence.
      Il faut être curieux de tout, toujours et ne jamais rien rejeter, restons ouverts…on ne sait rien…et puis ces personnes qui voudraient, sous prétexte d’une connotation spirituelle, que tous les stages, les conférences etc..soient gratuits me font bien
      sourire, ils trouvent normal de payer leur coiffeur, leur redevance télé, leur permis de conduire etc…alors ? qu’ils réfléchissent un peu ce serait bien de grandir.
      Bien à vous

  8. Je. Cherche des personnes pratiquant le prâna , afin de m’aider pour les 8 premiers jours, je connais cette façon de vivre depuis 30ans, je suis enfin prête .
    J’habite bourgoin jallieu ( Rhône Alpes) 38300. Merci

  9. Comparaison jeûn/nourriture pratique (fin de la vidéo 1):
    je me demande comment M. Montfort a expérimenté le jeûn ???
    1ère affirmation: « quand on jeûne, on dort toute la journée » FAUX, totalement faux !!!
    Je jeûne régulièrement (5 à 12 jours, maxi pour moi): il est vrai que les 2-3 premiers jours, on peut être un peu plus fatigué, vaseux, mais une fois le processus lancé, il y a un vrai regain d’énergie. Et le principe du jeûn est de s’activer (pratique souvent associé à la randonnée d’ailleurs) afin que l’organisme ne puise pas sur les réserves musculaires, mais sur les réserves de graisse (s’il y en a bien sûr!).
    2ème affirmation: « au bout de qq jours de jeûn, on tombe par terre, on a des vertiges ». NON !!! C’est tout le contraire !!! une fois le changement de métabolisme, on récupère les 30% d’énergie dédiée à la digestion, et l’on peut se sentir en pleine forme.
    Comment peut-on oser comparer le jeûn et la grève de la faim !!!! comme le fait M. Montfort ?! Je recommande la lecture du livre du Dr Lutzner aux éditions Terre Vivante qui explique très bien le processus et les limites (car il y en a). Mais un bon accompagnement (et ce livre m’a suffit) permet de jeûner sans soucis.
    Quand j’entends cela, je me pose de sérieuses questions sur l’objectivité de ce monsieur.
    Pourtant, je suis attirée par la nourriture pranique. Je pense que j’irai voir ailleurs…
    cdlt

    • Vous avez raison d’aller voir ailleurs… Vous n’êtes peut être pas prêt à entendre son message. Quand on se focalise juste sur l’arbre qui cache la foret ou quelques mots en essayant de les critiquer, au lieu d’avoir une vision globale de ce qu’il dit, on ne peut en percevoir tout le sens de ce qu’il tente de communiquer.
      Lorsque vous parlez, etes vous parfait et certains d’utiliser toujours les bons mots et tout le temps…?
      Quant à vos critiques :
      « 1ère affirmation: « quand on jeûne, on dort toute la journée » FAUX, totalement faux !!! »
      Il n’a pas tout faux comme vous n’avez pas totalement raison…
      Votre expérience n’est pas la norme et elle n’est pas représentative de ce que les autres personnes peuvent vivre. Il y a des personnes qui n’ont aucune énergie pendant le jeune, et certains font même des malaises…! d’ailleurs vous le mentionnez vous même :  » il est vrai que les 2-3 premiers jours, on peut être un peu plus fatigué, vaseux,… », donc cela n’est pas faux ce qu’il dit.
      De plus etes vous sure que votre expérience de 5 à 12 jours vous permet de juger des effets du jeune…?
      Je vous invite à le faire sur 4 semaines et ensuite on en reparlera.
      « Comment peut-on oser comparer le jeûn et la grève de la faim !!!!  »
      Il me semble que cela soit logique et facile à comprendre, les 2 suivent le même principe : cesser de se nourrir…!
      Bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *