Ce fichu rêve… de simple fraternité

 

« (AFP, 7 octobre 2008) – à l’issue du conseil des ministres qu’il a réuni ce matin, le président de la République française Nicolas Sarkozy a déclaré « l’état de mobilisation nationale » pour éradiquer la pauvreté dans le pays d’ici 2015. Afin de « marquer dans les actes cette volonté politique », indique le communiqué publié à l’issue de la réunion, Martin Hirsch, actuel haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté, a été nommé premier ministre. Une réforme de « tout le système d’aide sociale », baptisée « Tolérance 0 pauvre », va être engagée dans l’objectif « d’assurer à tout Français la jouissance des biens fondamentaux (considération, logement, nourriture, éducation, santé), condition essentielle de sa dignité ».

Une loi sur la « reconnaissance sociale et politique » des pauvres permettra notamment d’organiser leur représentation dans les institutions et, d’abord, dans les premières d’entre elles, l’Assemblée nationale et le Sénat. Un groupe de travail se réunira dès la semaine prochaine pour étudier dans quelles instances cette représentation devra être installée. D’ores et déjà, le président de la République a indiqué qu’il souhaitait que le Conseil constitutionnel et Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) accueillent des pauvres en leur sein.

« Il faut changer l’image du pauvre dans la société : ce n’est pas un criminel ni un profiteur. Les aides publiques octroyées aux médias dépendront désormais des efforts qu’ils feront pour mieux intégrer la parole des pauvres dans l’actualité et les divertissements », a précisé le chef de l’état.

Enfin, une loi de finances rectificative sera votée avant la fin de l’année pour accompagner cette nouvelle politique, originale dans sa forme comme dans ses moyens. »

Réveillez-moi, chers lecteurs, je faisais encore ce fichu rêve… de simple fraternité.

 J.-L. M.-L

 >> Voir notre enquête participative Ouvertures/Agoravox sur la pauvreté.

Pour aller plus loin :

>> Envoyer un droit de réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *