Christian Bobin : « La poésie, c´est l´expérience spirituelle de la vie »

Christian Bobin habite près du Creusot (Saône-et-Loire). Il a écrit de très nombreux ouvrages (Le Très Bas, Ressusciter…) La prise de contact fut laborieuse, notre poète n´utilisant qu´avec modération les moyens de communication modernes. D´où l´impression positive d´avoir « gagné » ce contact. Christian m´accueille dans sa jolie maison aux volets bleus tout au fond des bois. Un accueil simple et chaleureux.

Antoine Buffet.- Christian, dans un de vos livres, Ressusciter, vous écrivez : « Je ne crois plus à l´amour parce que je ne crois qu´à l´amour ». Que voulez-vous dire ?

Christian Bobin 2011
Christian Bobin chez lui, près du Creusot
(Crédit photo : Antoine Buffet)

Christian Bobin.- Le mot « amour » est dévalué, il a trop servi : les chrétiens en parlent trop, le monde le galvaude, en fait du commerce. Pour moi, l´amour est une chose qui vient après beaucoup de luttes, de douleurs. Une sorte de clairière. Mais pour l´atteindre, il faut traverser une forêt bien sombre, celle de notre monde. Je vous conseille, là-dessus, le récent livre de Lytta Basset : Aimer sans dévorer.

– Alors pessimisme face au monde ?

– La Bonne Nouvelle ne vient que par la Bible. Le monde, lui, ne change pas. Le monde est un arbre mort sur lequel on ne peut s´appuyer. C´est un écran entre la personne et son cœur. L´argent, la possession, autant de masques. Nous vivons un état de naufrage. Mais je suis confiant, quelque chose reste hors d´atteinte du monde : c´est l´âme. Elle ne s´éteint pas. C´est elle qui lutte contre le monde.

– Quelle est votre espérance ?

– Je crois que toute vie humaine s´inscrit dans le temps d´un Évangile : d´abord, rien, puis l´annonciation, l´incarnation, l´errance, la révélation, le Golgotha puis la résurrection. Les plus belles choses doivent être conquises. Une croissance dure, exigeante. À l´image de la fleur qui doit lutter pour croître, qui va vers la lumière. L´homme doit se faire petit à petit. Mettre en forme le meilleur. Rien n´est parfait au départ. Comment faire évoluer l´homme ? Pas de prosélytisme, pas de sermons. Par l´exemple. Par une longue patience attentive. Exposer sa manière de vivre.

– Vous dites : « Croyez seulement à ce que j´ai vu car je l´ai réellement vu. »[1]

– Mon travail, c´est regarder, témoigner avec précision de ce que je vois. Par exemple, j´aime décrire les très petits enfants, leurs yeux ouverts et étonnés, jouant avec leurs lacets de chaussures… La poésie n´est pas un genre littéraire, elle est l´expérience spirituelle de la vie, la plus haute densité de précision. La précision, c´est la sainteté de l´âme.

[1] « Ne croyez pas que je sois bon, sage ou même intelligent, croyez seulement à ce que j´ai vu car je l´ai réellement vu ». Ressusciter, p.167 (Gallimard, 2001)

>> Cet interview a d´abord été publiée dans le numéro de juin 2011 de « Marcher ensemble », bulletin du diocèse d´Autun, Chalon et Mâcon, où habite Christian Bobin.

>> Envoyer un droit de réponse

8 commentaires pour cet article

  1. Et l´intelligence est sans rapport avec le soi, l´âme, ou l´ego. Les religions organisées cultivent les croyances, les dogmes et les dualités, l´obéissance, mais en aucun cas ne peuvent cultiver l´intelligence, qui n´est pas du domaine de la pensée ni de l´intellect.

  2. C´est le « moi ne », la négation du moi, du soi, de l´ego. La vraie personne religieuse n´appartient à aucune secte ni aucun groupe religieux organisé, n´utilise aucune image ni aucun concept associé aux traditions religieuses quelles qu´elles soient, qui sont toutes mortes. 

    L´esprit religieux est celui qui a mis fin à toute dépendance psychologique ou même intellectuelle, conceptuelle et émotionnelle, aux images et concepts traditionnels d´origine philosophique ou religieuse. 

    C´est un esprit neuf et sans héritage psychologique et culturel quel qu´il soit. La religion actuelle et toutes les églises, mosquées et temples divers, avec leurs images particulières, et leurs concepts particuliers, n´ont rien à voir avec l´esprit véritablement religieux qui est libre de toute influence culturelle et psychologique, et qui dès lors est un danger pour toutes ses structures du mensonge basées sur la volonté d´ordonner le monde en des hiérarchies et catégories sociales autoritatives et dogmatiques, conformant les esprits à certaines images et patterns de pensée. 

    La pensée symbolique et abstraite a entraîné dans le monde des idées et dans les faits relationnels une dégénerescence de l´esprit humain devenu quasi incapable de s´affranchir des barrières et limites qu´il s´est lui même créées dans sa quête absurde d´une sécurité permanente et mentale, qui est psychologiquement impossible et illusoire.

    En-dehors de toute spiritualité est le sens du spirituel, et en-dehors de toute religion est le sens du religieux. Mais pour entreprendre cette démarche, il faut déjà avoir compris le sens de l´autorité tant externe qu´interne, et ne faire qu´un avec son environnement. Et il n´y a aucune méthode ni chemin à imiter ou à parcourir, aucunement. 

    Pas de leaders, pas d´autorités religieuses, pas de livres pseudo-sacrés et toutes ces balivernes!

  3. (pour Christian Bobin). Je vous découvre seulement depuis hier soir et j´me demande,si je ne vous ai pas déjà lu..entendu;-)

    Dans l´épreuve: quelque soient nos états,opinions,croyances, qu´il est doux et réconfortant de croiZer de ces mêmes ressentis.. ..de plus, cadÔ de lire ce qu´on ne peut dire ou si bien écrire, quand on se trouve à étouFFer!! comme un souFFle que vous m´oFFrez!!!

    encore vous dire Merci!! de le dire, s´envole un sourire;-)

    danielle____.

  4. (pour Christian Bobin). Je vous découvre seulement depuis hier soir et j´me demande,si je ne vous ai pas déjà lu..entendu;-)

    Dans l´épreuve: quelque soient nos états,opinions,croyances, qu´il est doux et réconfortant de croiZer de ces mêmes ressentis.. ..de plus, cadÔ de lire ce qu´on ne peut dire ou si bien écrire, quand on se trouve à étouFFer!! comme un souFFle que vous m´oFFrez!!!

    encore vous dire Merci!! de le dire, s´envole un sourire;-)

    danielle____.

  5. Bien le bon jour à Christian Bobin, à tous…
    J’adore toute l’humanité et la profonde clairvoyance qui traverse et nourrit la grande oeuvre de Christian Bobin (j’ai presque tout lu, ressenti tant de « belles choses » en la traversant…)
    En écho tout particulier à votre « lumière du monde », je viens de terminer un écrit pour le théâtre « la lumière des êtres »… ce sera un projet multi média avec trois personnages « la passeuse », « le mendiant d’autre chose » et « l’enfant courage »… un danseur « l’être dansé »… En contre-point, il y aura trois films poétiques et métaphoriques (dont un déjà tourné que je viens de réaliser)… Je souhaiterais de tout coeur vous rencontrer… vous envoyer mon manuscrit, des photos, le film… partager un peu d’ Essence-Ciel… d’Essence d’Être… sur votre rive… Espérément… Nicole Legros … Tendre merci à vous, à tous…

  6. g fait moi aussi un film inspiré par les mots magnifiques de Christian Bobin!
    j’aimerai aussi le rencontrer! tout simple et court mon film!! mais il était dans mes pensées! enfin realisé! amitié et longue vie a votre œuvre et votre genie!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *