D. Applefield, Financial Times Afrique : pourquoi « il est important aujourd’hui d’être africain » ?

Pour David Applefield, représentant du Financial Times en Afrique, il est temps de changer notre regard sur ce Continent : « Avant, il fallait être américain ; aujourd´hui, au vu des opportunités et des richesses économiques et culturelles qu´offre le Continent, il est important d´être africain ! »

Né à Boston, David Applefield se dit aujourd’hui « africain ». Représentant le Financial Times sur le Continent africain depuis treize ans, il a pu y observer des évolutions significatives dans beaucoup de domaines : éducation, rôle des femmes, gouvernance, confiance en soi, etc.

Il invite les médias à changer leur regard sur ce qui s’y passe. En effet, au-delà des conflits et de la misère dont ces derniers font leurs choux gras, l’Afrique offre d’immenses opportunités économiques et culturelles : « Tous les éléments sont en place ; c’est très excitant ! »

Prenant l’exemple du Nigéria, qui a « mauvais réputation » dans le monde, David Applefield se dit impressionné par les développements en cours dans les domaines des télécommunications, de l’agriculture, des boissons, des services, de l’énergie…

Il présente à notre caméra la première ampoule solaire, baptisée Nokero parce qu’elle ne consomme pas de kérosène. D’une autonomie de huit heures, cette lampe est développée par un entrepreneur social américain en lien avec des Africains. Elle permettra à l’étudiant de travailler partout, à la femme de se sentir en sécurité sur ses trajets, etc. « J’aime beaucoup l’idée que chacun est porteur de sa propre énergie », se réjouit D. Applefield.

Pour lui, il existe peu d’espaces sur la Planète où autant de possibilités qu´en Afrique sont offertes à la créativité.

>> David Applefield intervenait dans le cadre du 2e Colloque Harubuntu organisée par Echos Communication, la Fondation M (qui assure notamment le financement de notre magazine), la Coopération belge du développement et Cités et gouvernements locaux unis d´Afrique (CGLUA).

Pour aller plus loin :

>> Envoyer un droit de réponse

3 commentaires pour cet article

  1. « Fondation M »

     

    « Ouvertures est adhérent du Comité 21, comité français pour l´environnement et le développement durable »

     

     

    Gosh i didn´t see that

     

    Moi qui croyais que ce blog était indépendant

  2. Oui, Ouvertures est indépendant. La fondation n´intervient pas dans le contenu éditorial. Quant au Comité 21, il défend des valeurs, universelles, auxquelles croit notre magazine. En quoi s´engager ensemble à les défendre serait une dépendance ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *