Faut-il dépénaliser le cannabis ? Un livre à plusieurs voix + un débat méthodique sur le Net

La collection Le choc des idées (éd. Le Muscadier) et hyperdebat.net s'associent pour proposer des débats approfondis en jouant sur la complémentarité des médias. Ils viennent de lancer un nouveau débat sur une question récurrente en France et ailleurs : Faut-il dépénaliser le cannabis ?

Faut-il dépénaliser le cannabis ?
Résumé de l’argumentaire, établi par hyperdebat

balance_cannabis_150Non

  • La loi actuelle a un caractère dissuasif
  • Il faut protéger l’individu
  • La société doit se protéger
  • Ce n’est pas parce qu’une politique a échoué que l’on doit y renoncer
  • La dépénalisation ou la légalisation ne sont pas possibles ni souhaitables
  • La dépénalisation ou la légalisation seraient préjudiciables

 Oui

  • La prohibition est inefficace
  • La prohibition est préjudiciable aux usagers
  • La prohibition entraîne le développement d’une économie parallèle avec ses conséquences
  • La prohibition manque de légitimité
  • La loi de 1970 est inadaptée
  • La dépénalisation est possible
  • La dépénalisation ou la légalisation seraient bénéfiques

En savoir plus : hyperdebat.net

Face à la montée des populismes et à la déferlante des médias numériques jouant sur l’instantanéité de l’information, Ouvertures et Hyperdebat, associés au sein de l’Apic (Association pour la promotion de l’information citoyenne) misent sur une information de qualité, critique et contradictoire. Leurs fondateurs cherchent à rendre accessible la complexité du monde avec les exigences d’un journalisme responsable et un usage innovant des technologies numériques.

hyperdebat élabore des argumentaires logiques, sans lacune ni redondance. Chacun peut apporter sa contribution avec l’assurance qu’elle sera retenue si elle apporte un élément nouveau. Fondé en 2002, hyperdebat ambitionne de révolutionner la  manière de débattre en installant le débat dans la durée pour aller au fond des choses.

Fondé en 2002, hyperdebat ambitionne de révolutionner la manière de débattre. Il élabore des argumentaires logiques, sans lacune ni redondance. Chacun peut apporter sa contribution avec l’assurance qu’elle sera retenue si elle apporte un élément nouveau.

Rencontre avec des éditeurs innovants

De leur côté, des éditeurs innovent en faisant se confronter des experts.

En janvier 2011, Ouvertures se faisait l’écho d’une collection originale, Pour ou Contre, lancée par Michael lainé, un jeune éditeur bordelais (Editions Prométhée), à qui nous donnions la parole : « Nous avons tous besoin d’être guidés pour nous repérer dans ce monde, n’en déplaise aux naïfs qui s’imaginent que la pensée naît spontanément en nous. Or, l’évolution des sociétés nous laisse face à un paradoxe : nous sommes de mieux en mieux formés, nos études s’allongent, mais le sens des choses nous échappe de plus en plus ». Et nous écrivions à propos de son livre Comment sauver notre planète sans toucher à notre mode de vie ? : « La vertu de ce débat à plusieurs bandes – chacun des deux auteurs intervient 3 fois – tient à ce que les désaccords sont mieux cernés et que le dialogue parvient à faire émerger des points d’accord ». Malheureusement Prométhée n’a pas survécu au-delà de quelques titres…

Mais l’idée de constituer une petite encyclopédie sur le mode contradictoire a germé dans d’autres têtes. En 2102, les éditions Le Muscadier lancent la collection Le choc des idées, sur un principe similaire : deux auteurs s’affrontent sous le regard d’un médiateur, avec droit de réponse mutuel. Neuf titres sont déjà parus : mondialisation, agriculture bio, retraites, nucléaire, réseaux sociaux…

Désenclaver le livre

choc_des_idees_cannabisQuand je rencontre le fondateur du Muscadier, Bruno Courtet, au printemps 2013, nous explorons les complémentarités possibles entre livre et web et esquissons les contours d’un partenariat. A la fin de l’été, celui-ci se met en place sur la question de la dépénalisation du cannabis. Les lecteurs du livre pourront :

  • poursuivre le débat sur hyperdebat et accéder à une présentation structurée des arguments,
  • évaluer leur position et donner leur avis,
  • suivre l’actualité du débat,
  • consulter des documents complémentaires, des vidéos, etc.

De leur côté, les internautes pourront se référer au livre pour approfondir la pensée des auteurs.

En associant nos moyens, nous espérons que le débat gagnera en qualité et en profondeur, mais aussi et surtout en visibilité dans l’espace public. Notre démocratie en a un besoin vital.

Il serait plus que dommage qu’une nouvelle fois un éditeur disparaisse après des débuts prometteurs. Faisons le vivre en achetant et en parlant de ses livres (9,90 € seulement).

Mondialisation videosurveillance nucléaire reseaux_sociaux
agriculture biologique gaz_schistes retraites école

Pour aller plus loin :

>> Envoyer un droit de réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *