Déontologie

France 3, l’orthographe et le respect des réalités : divorce accompli !

France 3 semble fâchée avec l'orthographe et les respect des faits : faiblesse passagère ou abandon de l'intérêt pour la qualité de l'information ?

france-3Démente, tellement ! l’orthographe sur France 3 dans le 19/20 du 7 septembre 2016 : 3 fautes dans un seul mot (« démantèlement ») !

A quoi il faut ajouter « coût » sans l’accent circonflexe, « prévisionnel » avec un seul « n » et « euros » avec une capitale…

Soit 6 fautes en 5 mots !

Sans compter que la photo n’est pas une vue de la centrale de Fessenheim qui, elle, ne comporte pas de tour de refroidissement. Cette installation ne nécessite pas de grande tour aéroréfrigérante : la vapeur produite est refroidie par de l’eau du Grand Canal d’Alsace.

France 3 aurait pu consulter ses propres archives

> Un tel mépris de l’orthographe et une telle désinvolture face au respect des faits par rapport l’image sont-ils un dérapage occasionnel ou le signe inquiétant que l’information en elle-même n’est plus la priorité ? Que l’on porte plus attention à la forme qu’au fond ?

La mise en scène, les présentateurs et le studio sont soignés, parfaits, à la différence du contenu dont la qualité devrait être soigneusement et rigoureusement préservée…

N’est-ce pas cette promesse de qualité qui justifie la redevance ?

Pour aller plus loin :

>> Envoyer un droit de réponse

2 commentaires pour cet article

  1. Retirons quand même le mot cout qui peut être écrit ainsi du fait des rectifications orthographiques de 1990… Ce qui n’enlève rien à l’intérêt de votre analyse. Pour ma part, je pense que dans les médias, on subit de plus en plus l’absence de correcteurs ou au moins de relecteurs. À défaut, je leur conseille d’utiliser le Dicthographe.

Répondre à Gilles Colin Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *