Maladie de Lyme

Judith Albertat, le parcours de soin épique d’une patiente atteinte de la maladie de Lyme

Dossier Il aura fallu dix ans à Judith Albertat pour parvenir au diagnostic de la maladie de Lyme ! Ballotée de spécialiste en spécialiste, elle raconte dans un récit autobiographique une descente aux enfers commune à de nombreux patients, mais également sa remontée avec l´aide des thérapies alternatives et de la naturopathie, combinées à l´approche allopathique classique.

Judith Albertat

Judith Albertat

Judith Albertat est une battante. Plutôt une combattante. Malgré un état de santé chaotique et dégradé, elle n´a cessé de chercher la cause de ses maux multiples et variés, qui l´ont ballotée de spécialiste en spécialiste, de service en service. Il lui aura fallu plus de dix ans pour découvrir le nom de sa pathologie : la maladie de Lyme, une affection chronique qui serait largement répandue, bien plus que les 5 % de la population officiellement annoncés (voir notre interview de Bernard Christophe).

Dans son essai autobiographique qui sort cette semaine, « Maladie de Lyme, mon parcours pour retrouver la santé », Judith Albertat, ancienne pilote instructeure aujourd´hui reconvertie en naturopathe, décrit une situation qu´ont vécue tous les patients atteints de la borréliose de Lyme : incompréhension du corps médical, consultations à répétition, diagnostics erronés, médicalisation à outrance, atterrissage en lambeaux chez un psychiatre.

« Vous devriez aller voir un psy »

« IRM, scanners, consultations ORL et ophtalmo, cardiologues, rhumatologues, urologues, médecine interne, dentistes, gynécologues, psychiatres, kinés, ostéopathes, etc. Je fais partie des gens qui creusent le trou de la sécu et qui se voient systématiquement opposer un Vous n´avez rien, vous devriez aller voir un psy. A force de nier la maladie de Lyme, le système français entraîne les gens dans les méandres d´un parcours de soin interminable et inefficace », explique Judith Albertat. Elle a quand même fini par consulter un psychiatre. « A condition de bien le choisir, c´est une aide pour affronter l´incompréhension des médecins ou de l´entourage, mais cela n´améliore pas l´état de santé, ni le déficit public… »

« L´affaire du Médiator paraîtra bien minime à côté »

« Il y a 200 000 nouveaux cas par an aux États-Unis, assure Judith Albertat. Les spécialistes mondiaux savent que la maladie de Lyme est devenue un problème de santé majeur. Mais il existe en France un déni absolu de la part de certains experts impliqués dans les politiques sanitaires. Un scandale sur ce sujet semble assez probable. L´affaire du Médiator paraîtra bien minime à côté, prévient Judith Albertat.

« Les trois-quarts de la population sont concernées par les affections à borrelia, ces bactéries responsables de la maladie de Lyme, même si toutes les personnes ne développent pas nécessairement de symptômes graves. Les médecins sont de plus en plus confrontés au tableau clinique d´une maladie pour le diagnostic de laquelle ils ne sont pas formés. Ils se contentent d´un retour négatif du test Elisa. Or on sait que ce test est inefficace à 75 % ».

« Il existe une autre façon de se soigner »

Épuisée par des années de consultations, Judith Albertat a finalement trouvé des solutions auprès des thérapies alternatives, qu’elle a ensuite associées aux thérapies allopathiques. « Des antibiotiques, oui, mais intégrés aux thérapies par les couleurs (chromothérapie), l’argent colloïdal pulsé (avec le protocole canadien Sota), la phytothérapie et l’aromathérapie, la nutrition, etc. Je dresse une liste non exhaustive des pratiques qui m´ont apporté des solutions. Grâce à cette maladie, j´ai appris qu´il existait une autre façon de se soigner et que l´on pouvait aussi associer les deux visions, dans le cadre d´une démarche dite intégrative ».

Sa rencontre avec des chercheurs du Chronimed, groupe de médecins et de chercheurs travaillant sur l’origine des maladies chroniques, lors d´un colloque sur la maladie de Lyme organisé en décembre 2010, aura été déterminante, un véritable choc : « Il existe une véritable connaissance de cette maladie ! », découvre-t-elle alors.

« Si leurs médecins conventionnels sont fermés à toute nouvelle connaissance au regard de la santé en général et de la maladie de Lyme en particulier, je conseille aux patients de s´orienter en premier lieu vers des naturopathes, qui peuvent les guider parmi les nombreuses thérapies non conventionnelles. En matière de santé, c´est à chacun de se prendre en main désormais, en commençant notamment par chercher un laboratoire qui peut pratiquer le test Western Blot de All-Diag Mikrogen (taux de fiabilité de 80%)[1] dans le cas d’une sérologie de la borréliose de Lyme ».

Judith Albertat applique désormais à sa santé les outils du « facteur humain » qu´elle utilisait tous les jours dans ses formations dédiées aux pilotes de ligne. Le facteur humain concerne notamment l´étude des causes et des interactions humaines aboutissant à une erreur de pilotage… Pour éviter le crash en matière de santé, « il ne s´agit pas seulement de rejeter la faute sur les autres, mais de trouver les failles dans nos comportements, qui peuvent aboutir à la maladie ».

 > A lire :

- Judith Albertat, « Maladie de Lyme, mon parcours pour retrouver la santé », préface Dominique Rueff, Editions Thierry Souccar.

Contact : www.associationlymesansfrontieres.com

 


[1] Ce taux de réussite affirmé par Mme Albertat est au cœur de la polémique qui oppose actuellement les tests de sérologie allemands et les tests français effectués par BioMérieux (ndlr).

Pour aller plus loin :

>> Envoyer un droit de réponse

33 commentaires pour cet article

  1. Bravo à Judith Albertat d´avoir réussi à se rétablir.

    Mais son cas nous rappelle un dilemene : si les pouvoirs publics veulent éradiquer les comportements thérapeuthiques « non conformrs aux données établies de la science », il va s´agir de statuer de quelle science ils parlent. Celle des « spécialistes mondiaux [qui] savent que la maladie de Lyme est devenue un problème de santé majeur » ou la science française qui la tient selon elle comme totalement marginale.

    Comme le disait Pascal, « Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà. » Etonnez-vous après que nous ne soyons pas des idolâtres de vos « données établies », chers doctrinaires.

  2. bonjour Judith,

    j´aimerai rentrer en contact avec vous, car atteinte de lyme chronique ancien (forme neuro) que l´on vient de me détecter depuis janvier dernier après dix années comme vous d´errance diagnostic et un parcours médical épuisant. A quelle adresse puis-je vous contacter? nous sommes un petit groupe qui voulons faire avancer les choses…. (valette-bruno3@wanadoo.fr) je vous laisse mon adresse y mail.

    merçi beaucoup pour votre réponse.

    cathy

     

  3. Merci d´avoir ecrit mon histoire, en lisant votre livre je lisais mon épreuve mon acharnement à m´en sortir. Je suis guérit depuis 2ans après 5 ans de souffrances: paralysies, perte de mémoire, souffrances musculaires et j´en passe, j´étais en stade trois++. STOP! J´ai été un « animal de laboratoire » avec ponction lombaire, les recherches et j´ai dit NON à la biopsie et heureusement… Je continue à me battre à m´intruire et ne continué pas à souffrir qd il y a des solutions. Bravo!

    lisez ce livre, il vous aidera…

  4. J´ai lu ce livre ainsi que le dernier du dr Rueff 

    Nos histoires se ressemblent tellement ! je suis contente de voir que la guérison semble possible

    Difficile d´en sortir , se battre sans arrêt .il faut faire tout ce qui est entre notre pouvoir  , forcer les portes ; je sais qu´il me faudra encore des mois pour guérir malgré mes 2 ans d´antibiotiques

     

    merci d´avoir écrit ce livre , qui , j´espère pourra faire sortir les lymés des cases psy 

  5. VOTRE LIVRE EST SUPER. JE SUIS MALADE DEPUIS 3 ANS ET COMME BEAUCOUP DE PERSONNE J AI DU MAL A TROUVER UN MEDECIN CONNAISSANT CETTE MALADIE .JE VOUS MET MON MAIL . JE SUIS DANS LE 44 MAIS JE SUIS PRETE A FAIRE DES KILOMETRES POUR RENCONTRER UN MEDECIN COMPETENT VOICI MON MAIL KATYCHAUBLET@ORANGE.FRBON COURAGE A TOUS

  6. VOTRE LIVRE EST SUPER. JE SUIS MALADE DEPUIS 3 ANS ET COMME BEAUCOUP DE PERSONNE J AI DU MAL A TROUVER UN MEDECIN CONNAISSANT CETTE MALADIE .JE VOUS MET MON MAIL . JE SUIS DANS LE 44 MAIS JE SUIS PRETE A FAIRE DES KILOMETRES POUR RENCONTRER UN MEDECIN COMPETENT VOICI MON MAIL KATYCHAUBLET@ORANGE.FRBON COURAGE A TOUS

  7. VOTRE LIVRE EST SUPER. JE SUIS MALADE DEPUIS 3 ANS ET COMME BEAUCOUP DE PERSONNE J AI DU MAL A TROUVER UN MEDECIN CONNAISSANT CETTE MALADIE .JE VOUS MET MON MAIL . JE SUIS DANS LE 44 MAIS JE SUIS PRETE A FAIRE DES KILOMETRES POUR RENCONTRER UN MEDECIN COMPETENT VOICI MON MAIL KATYCHAUBLET@ORANGE.FRBON COURAGE A TOUS

  8. Bonjour,

    Atteint depuis maintenant presque deux ans de la maladie de Lyme diagnostiquée tardivement, je me retrouve beaucoup dans votre livre… Serait-il possible d´avoir vos coordonnées (mail) afin d´échanger directement avec vous?

    J´ai 29 ans et ma vie devient un enfer, j´ai l´impression de ne pas voir le bout du tunnel même si j´ai déjà exploré bien des pistes…

    Merci par avance! jimmiontherock@hotmail.com

  9. Je me suis reconnu dans votre parcours il est difficile de trouver un spécialiste compétent Je vous saurais gré de m´indiquer un naturopathe qui prescrit un traitement appoprié .merci lisette saulnier

  10. Je viens de lire votre livre , merci.

    mon mari et moi nous faisons de la rando depuis 10 ans Pouvez vous nous indiquer un médecin capable de nous faire faire les tests fiables à Bordeaux pour voir si nous ne sommes pas infectés compte tenu des problèmes de mon mari depuis 2 ans et qui ne font que s´aggraver et moi qui depuis 1an et demi a des troubles inexpliqués .

    Mon mari à 2 reprises à une pîqure suivi d´un érythème ainsi que moi il y a 2 ans exactement comme vous le décrivez mais sans température notable

    Merci

    mf.g-guyot@orange.fr

    Merci

  11. Bonjour Judith,

    Je viens de lire votre livre qui me redonne l´envie de reprendre la lutte necessaire pour sortir de cet enfer qu´est la maladie de lyme. Je souffre depuis plusieurs années et ai peur de ne plus pouvoir supporter ces douleurs journalières. Tout comme vous j´ai rencontré des spécialistes, fait des analyses, des echographies, des scanners, on ne trouve rien….

    J´aimerais rentrer en contact avec vous pour échanger ou du moins avoir l´adresse du professeur qui vous a aidé.

    Bien à vous,

    Josiane

     

     

  12. Pour information, Judith Albertat sera à Strasbourg dans le cadre d’une manifestation européenne

    Mail de ce jour de Judith aux membres de l’association « Lyme sans frontières »:

    la date de notre manifestation à Strasbourg approche! C’est le 15 septembre, place Kleber, à 13H30!

    Nous vous donnons rendez-vous dès 9 h du matin, pour ceux qui le souhaitent, au restaurant « La Tête de Lard », 3 rue Hannong, à Strasbourg.

    Puis les événements se dérouleront comme annoncés dans la dernière communication que vous avez reçue, et que vous pouvez retrouver sur notre site

    http://www.associationlymesansfronieres.com

  13. J’ai participé à la manifestation organisé samedi dernier à Strasbourg, dommage que Judith ai eu tellement à faire qu’il était pratiquement impossible de lui parler en amont, seule information et scoop Judith a annoncé qu’elle s’était fait de nouveau piquée et qu’elle était donc de nouveau malade. A quand le tome 2 du livre!…

  14. Ma mère présente des symptômes inexpliqes depuis plusieurs annees les médecins ne trouvent rien ils ont pense à alzaimer mais ce n est Pas cela j ai entendu parler de la maladie de lyme et nous avons fait faire une prise de sang aujourd hui j espère que nous allons enfin decouvrir ce quelle a mais à l évidence ce n est pas si simple pouvez m indiquer un spécialiste dans le 93 ou le 77 merci je n ai pas encore lu votre livre mais le le lirai

  15. J’ai reçu ( et lu avec attention…) votre livre.
    Je doutais encore , ou plutôt, je m’étais laissé « intoxiquer », pour ne pas dire « enfumer » par beaucoup de personnes( ignorantes, bien intentionnées, ou bien encore enfermées dans une logique commerciale…).
    Nous vivons depuis 6 ans une galère, surtout pour mon épouse .
    Et, en plus, certains se mêlent de vouloir brouiller les pistes (fermeture de labos, jugements partisans , presse à la botte?)
    De quoi ont-ils peur? ( scandale bis du sang contaminé?- mise en danger de la vie d’autrui?….)
    Il est vrai que c’est dans la nature des maladies de lyme: elle engendre des peurs irraisonnées, à propos de tout et de rien.
    Lorsque les politiques se sentiront responsables (il faut les aider?), alors, oui, ils pourront reconnaitre qu’il y a matière à…
    Tant que ce ne sera pas le cas, ce sera la M…. (la matière fait cale….?)
    En résumé: tout le monde rame, mais tant que ce sera la guerre des chefs…
    Merci . Un grand merci pour ce livre.

  16. Bonjour Judith,
    Je viens tout juste de decouvrir ce site ou votre livre est annonce. Je vis avec le diagnostic de fatigue chronique et fibromyalgie depuis plus de 12 ans et je souhaite m’en sortir. Mes resultats de prises de sang sont negatif mais tout le reste est la. Je dois rencontrer une specialiste de lyme aux USA en mars. En attendant je me prends en main, mais les conseils sont nombreux sur internet et parfois il est difficile de bien s’orienter. Je vais me procurer votre livre car il m’apparait etre la voie pour la guerison. Merci et bon courage a tout les malades! Jocelyne

  17. Bonjour Judith,
    J’ai relu 3 fois votre livre et j’ai retrouvé tout ce que nous vivons depuis plus 3 ans suite aux piqures de tiques pour mon fils. Le déni de la maladie par les médecins, les innombrables consultations de spécialistes, les examens médicaux sans résultats probants, le verdict : « c’est psychologique, vous somatisez », Le désespoir.
    Aujourd’hui, Olivier est diagnostiqué mais le chemin semble aride et l’issue improbable.
    Pouvez vous nous conseiller un ou des médecins en médecine naturelle ou autre ?
    Nous habitons Paris.
    Votre témoignage est excellent. Merci de votre aide.
    Christine

  18. Après un an et demi de galère , on vient de me diagnostiquer la maladie de Lyme.
    Il se pourrait même que j’ai été contaminé une première fois puis une deuxième.
    L’infectiologue que j’ai vu hier est perplexe. Avez-vous comme moi des picotements aux mains , pieds , visage puis fortes douleurs qui changent souvent d’endroit ?Un épuisement même à la marche. J’ai aussi manqué de potassium. Personne ne sait si cela peut être lié à cette maladie.Je ne connais pas si j’ai cette maladie à un stade avancé. Personne ne me l’a dit. Je viens de trouver le nom du professeur Perronne qui travaille à l’hôpital de Garches. Un lecteur a t’il eu affaire à lui ?
    Judith , je vais acheter votre livre et prendre connaissance de votre expérience.
    Merci à ceux qui pourront un peu m’éclairer.
    Nathalie ( Seine et Marne)

  19. Cela fait 16 ans que j’ai des ennuis de santé inexpliqués. J’ai vu bon nombre de médecins spécialistes. Certains m’ont adressée à un psychiatre, d’autres me disent que je suis malade de mes émotions, certains me disent que c’est psychosomatiques, …. A près une récidive très violente, je me suis remise à me documenter sérieusement afin de pouvoir convaincre des vrais médecins de m’aider. J’ai découvert votre livre, Judith, qui vient confirmer beaucoup d’interrogations. Merci et bravo pour votre combat. Quant à moi, je recherche un médecin près de LYON ou entre Lyon et Grenoble (j’habite Crémieu en Nord Isère) car jusqu’à présent, les médecins ne me prennent pas en charge. Encore merci pour votre réponse

  20. bonjour, je vais acheter votre livre car je pense avoir la maladie de lyme , j’ai été piqué il y a plusieurs années, et j’ai des douleurs différentes chaque jour qui me gâchent la vie, mon Docteur me dit que c’est dans la tête mais je sens bien que quelque chose a changé chez moi, je me lève la matin avec l’impression d’avoir 80 ans, je suis toujours fatiguée je n’ai plus d’énergie, je suis épuisée lorsque je fais de la marche ou tout autre chose, moi qui avait beaucoup d’énergie je suis très inquiète si cela continue je me demande si un jour je pourrai encore marcher . J’habite la campagne et je ne connais aucun spécialiste pour être vraiment sure du diagnostic (mon médecin m’a déjà fait faire une prise de sang, il a fallu que j’en fasse une deuxième sans résultat). Par contre il y a une naturopathe près de chez moi, est-ce que je dois la consulter ? quel examen doit-elle me faire faire pour être sure du résultat ? merci de votre réponse .Danielle

  21. Je souhaiterais savoir comment diagnostiquer.sur lyon cette maladie et ses derives……je suis au bord de la folie…avec en plus les metaux……qui contacter avec urgence………je suis en clinique psy on ne sait que faire de moi……….tellement je souffre et suis en etat de malaise permanent…….merci………j.accumule les problemes de sante…….

  22. Bonjour, mon mari a tous les symptômes de la maladie de lyme, c’est de pire en pire psychologiquement ; nous habitons en Ile de France. Pouvez-vous me communiquer les coordonnées d’un ou plusieurs médecins spécialisés. Merci par avance

  23. bonjour-je connais un malade de Lyme. ils ne sait que faire. Les médecins estiment que ce n’est peut-être pas si grave; il n’avait aucun traitement…c’était en 1997! en 2013, j’ignore ce qu’il est devenu.
    Autrement, question fatigue chronique et douleurs inexpliquées : voir de près la fibromyalgie, le syndrome d’Ehlers-Danlos ( ou hyperlaxité) – affection d’origine génétique orpheline – et le Burn out (ou épuisement), avec sommeil…). Pour le burn-out, voir sur Google à : docteur Philippe CORTEN.
    bon courage ! on ne pourra s’en sortir qu’en créant un Réseau des Bonnes Personnes-cordialement.

  24. bonjour

    j’ai 25 ans et malade depuis plus de 3 ans..j’ai fait de nombreuses analyses qui n’ont jamais rien révélés..
    je suis en permanence épuisé, avec des symptomes neurologiques (vertiges) instabilitée à la marche..

    bref je cherche un medecin spécialiste de lyme en pays de loire (je suis d’Angers)
    si quelqu’un a une adresse, je suis preneur

    un grand merci d’avance

    • Un bon ostéopathe: Bernard Lambert à Nantes. J’ai eu la maladie de lyme, mais en suis débarrassée je pense. Je me suis ENORMEMENT couverte la nuit pour dormir, car j’avais des frissons (2 pulls en laine et 2 couettes!). Aussi bu une quantité phénoménale de tisanes et fait des cures de fruits (mmmm les cerises, les prunes, les mûres, les poires…). Bon courage Jérémy.

  25. Bonjour , a lire cet article je pense a tous ceux qui souffrent en silence atteints de maladies rares , méconnues ou négligées a cause de notre passivité face a la voracité des laboratoires pharmaceutiques et d’une économie de la santé qui ne jure que par l’argent !

  26. Bonjour,

    J’ai un proche atteint de la maladie de lyme phase 3. Son traitement actuel est inéfficace.
    Connaissez vous un spécialiste dans le 49 (cholet, angers…, plus loin si il le faut) ? Quels traitements ont fonctionnés pour vous ?
    Vous remerciant par avance
    Christelle
    christelle.morganne@yahoo.fr

  27. Bonjour. C’est à la suite d’un eriteme de 40cm que ma dermatologue ma prescrit le test Élisa qui c’est révéler positif. Je suis en attente des résultat du western blot et sous amoxicilline 3x/jrs. Je suis un peu inquiète puisque les symptôme du lyme sont tellement communs a la vie de tout les jours et de tout le monde… Cela dit j’aimerai être suivie correctement car mon médecin a eu la franchise de me dire qu’il ne connaissait pas cette maladie pour me prendre en charge au delà de la prescription de prise de sang. Pouvez vous me renseigner le nom d’un spécialiste aux alentours de Lyon? N’ayant aucun souvenir d’une piqure et l’eriteme s’etant déclare en dehors des périodes ou j’aurai pu être contaminée j’avoue être complètement perdue entre moi et tout ce qu’on trouve sur internet. Ne souhaitant pas panique sur cette « lymitte » merci de me répondre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>