L’enseignement du naturopathe Gérard Guéniot synthétisé en un livre

A l´occasion de la sortie de ce livre, Rosetta Raso, fondatrice et actionnaire du laboratoire Seroyal International et Seroyal USA (Canada), évoque la mémoire du Dr Gérard Guéniot, décédé en 2009, dont les enseignements sont actuellement dispensés dans plusieurs écoles de naturopathie sur le continent nord-américain.


Rosetta Raso, interrogée à l´occasion d´un colloque
sur l´oeuvre du Dr Guéniot, le 23 octobre 2010
à Paris.
Photo : JL ML.

 Seroyal, une industrie pharmaceutique spécialisée dans les produits naturels (compléments alimentaires, homéopathie, phytothérapie, probiotiques) a été lancée en 1984 au Canada. C’est l’une des plus importantes du pays, avec un chiffre d’affaires d’environ 35 millions de dollars (25 M€). Ses produits sont distribués également aux USA, en Italie, en Grèce et bientôt en Belgique et en France.

 La société, qui propose également des formations, avait introduit le docteur Gérard Guéniot sur le continent nord-américain, où ses enseignements sont actuellement dispensés dans plusieurs écoles de naturopathie (5 aux USA, 2 au Canada). Questions à sa fondatrice.

- Quel était le rayonnement du Dr Guéniot aux USA ?

- Tous les praticiens holistiques le connaissent. Beaucoup d’entre eux utilisent son enseignement. C’était, et c’est toujours, une véritable autorité en la matière, très recherchée par les étudiants, notamment, qui venaient chercher conseil auprès de lui avec leurs patients.

- Que pensez-vous des ennuis judiciaires et ordinaux que le docteur avait dû surmonter de son vivant ?

 - C’est fou et criminel de l’avoir traité ainsi. Les étudiants l’aimaient beaucoup parce qu’il parlait avec force et sans détour de sa vision de la médecine : « Je vous dis MA vérité et c’est 50% de LA vérité ». Il répétait qu’il n’y a pas qu’une seule voie dans ce domaine, qu’il faut respecter les individus et leur terrain.

 - Comment analysez-vous le développement de votre marché ?

 - Le marché professionnel s’accroît lentement mais régulièrement. Celui de la vente directe aux particuliers explose littéralement.

 - Quel est le statut des médicaments « naturels » en Amérique ?

- Ces dernières années, Santé Canada a développé un ministère spécifique, la Direction des produits de santé naturels, pour superviser tous ces produits qui, auparavant, étaient sous la direction des médicaments. C’était très difficile. Une loi récente a facilité leur diffusion. On peut désormais utiliser les études parues à leur sujet, dans lesquelles sont indiqués, par exemple, les niveaux acceptés de tolérance de bactéries dans les plantes. Tant qu’on reste dans une certaine fourchette, il n’y a pas de danger. Comme pour les aliments, on ne peut exiger de ces produits une pureté totale… Les États-Unis travaillent actuellement sur une nouvelle réglementation.

De la médecine naturelle à la médecine de l´individu
D´après l´enseignement du Dr. Gérard Guéniot
Editions Amyris

Ce livre, sorti en octobre 2010, rassemble les textes de divers auteurs dans le but d’offrir une synthèse des enseignements du docteur disparu. D’après l’éditeur, « l’idée est de synthétiser toutes les notions existantes en médecine naturelle et de fédérer ainsi toutes les pratiques de santé naturelles en leur donnant une base commune. Ce livre s’adresse à tous les thérapeutes qui ont la conscience des limites des choix actuels et de l’urgence de changer. Et aussi à tout lecteur soucieux de gérer au mieux sa santé et qui a conscience que le corps est un noble don qui doit être protégé et maintenu en équilibre ».

Pour aller plus loin :

>> Envoyer un droit de réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>