De l'art d'être heureux

Lilou Macé : de l’insécurité matérielle à l’abondance

INTERVIEW Vivre au cœur de l'abondance ici et maintenant, même quand on n'a pas beaucoup d'argent, ce n'est pas impossible. Lilou Macé, journaliste du bien-être et de l'éveil, dont la télé est devenue un phénomène sur le web(1), en est un exemple vivant. Après « J'ai perdu mon job et cela me plaît », elle publie un deuxième essai « Je n'ai pas d'argent, et ça me plaît »(2). S'il n'est pas facile de traverser une crise financière, cela peut être l'opportunité de puiser en nous et de vivre dans l'abondance du moment présent.

lilou Macé

Lilou Macé, dernièrement à Toulon, pour son interview de Amma. Photo Muriel Despiau

> Le contexte actuel est rude : c’est la crise à tous les niveaux, social, économique, politique, environnemental… On ne sait pas de quoi demain sera fait.. Alors que de nombreuses personnes perdent leur job ou souffrent au travail, il reste difficile de s’abandonner au besoin d’incarner de nouvelles valeurs et de vivre pleinement la vie qui nous convient. Lilou Macé (voir ici sa biographie) apporte un témoignage réconfortant, tonique, porteur d’espoir. Nous ne devons pas douter de notre valeur (et de notre potentiel) qui ne se limite pas à un statut socioprofessionnel.

Ouvertures. Dans le chemin de la réalisation personnelle, vous racontez l’épreuve de l’insécurité matérielle. C’est une question d’actualité pour de nombreuses personnes qui vivent une période difficile ou qui ont tout perdu. Peut-on vraiment être heureux lorsqu’on n’a pas ou plus d’argent?

Lilou Macé. Beaucoup d’entre nous se retrouvent sans job, à découvert et ont du mal à joindre les deux bouts. C’est la panique. Malheureusement, ces angoisses nous font souvent prendre de mauvaises décisions. C’est donc en plein milieu de cette tornade que j’ai décidé de partager mon expérience et mes techniques. Comment gérer ses peurs et le regard de l’autre ? Comment en parler à ses amis et à sa famille? Comment s’en sortir? Comment changer d’état d’esprit? Comment retrouver la joie de vivre? C’est particulièrement difficile dans le contexte actuel où le bonheur est souvent associé au matériel. Comment, dès lors, parvenir à trouver sa juste place dans la société ? C’est un chemin plein de doutes, de questionnements mais qui, sous cette apparente mauvaise fortune, nous invite à nous réaliser personnellement et à trouver notre vraie richesse, celle que l’on ne peut pas perdre.

Comment êtes-vous parvenue à gérer les crises d’angoisse ?

livre de Lilou Macé Je n'ai pas d'argent et ça me plaitCes crises d’angoisse sont paralysantes, mais il ne faut pas rester cloîtré chez soi, se planter devant l’ordinateur. Même si on a l’impression qu’il faut agir immédiatement et trouver une solution ! La peur n’est pas un bon guide. Il est donc important de dissoudre la peur avant toute chose, et de bouger, de respirer comme me l’a expliqué Sonia Choquette lors d’une interview. Je pense qu’il est aussi important de cultiver la gratitude. Je crois que cette qualité là est vraiment la clé : je n’étais pas à la rue, j’avais de quoi manger, j’étais accueillie par ma famille en France. Petit à petit j’ai découvert que j’avais jusqu’ici le cœur fermé : je n’étais pas vraiment moi-même car j’avais peur d’être jugée. J’ai commencé à me pardonner et à accepter mes moments de faiblesse. Cela m’a permis de voir qui j’étais vraiment, sans m’identifier à la possession ou non de biens extérieurs. De là, j’ai pu accéder à mon vrai potentiel.

 Quelles sont les grandes étapes d’une transition personnelle,
selon votre expérience ?

  1. « Tout commence généralement par un déclic. C’est rapide et instantané : « Non, je ne veux plus cela !», s’écrie-t-on un jour.
  2. Il faut se pardonner, et pardonner aux autres qu’on a parfois impliqués dans nos erreurs.
  3. Accepter ensuite que nos peurs remontent à la surface le temps que de nouvelles idées et opportunités se présentent.
  4. Puis, on commence à porter son attention sur ce qui nous fait plaisir et sur ce qui nous fait du bien. On attire de belles choses.
  5. C’est le saut quantique,  un saut vers l’inconnu, on suit son intuition en toute confiance ce qui permet de vivre pleinement dans un état d’échange, de partage,  « au service de ».
  6. Résultat : c’est un peu comme si on avait cessé de s’épuiser comme un hamster courant dans sa roue. La vie apparaît alors nettement plus facile et nous pouvons retrouver tout naturellement une aisance matérielle comme un moyen d’échange et de partage ».

Vous dites que l’abondance est partout présente. Comment peut-on la voir et la vivre?

L’abondance est omniprésente! C’est en étant reconnaissants pour la moindre chose que nous accédons à l’abondance. Nous rencontrons alors la magie du moment présent. Nous tombons amoureux de la vie ! Celle-ci nous dévoile ses secrets, et tout a un sens. Lorsque nous cultivons cet état d’esprit, nous écoutons, nous suivons notre intuition, nous jouissons pleinement de la vie. Celle-ci nous comble de cadeaux, qui ne sont pas forcément des cadeaux matériels ( idée, solution, vidéo, rencontre, sourire, article, email…), mais qui peuvent aussi se présenter comme tels : des coups de pouces financiers arrivant au bon moment.

Vous avez joué la carte de la confiance en la vie?

Lilou MacéLorsque j’ai décidé de faire une tournée de douze mois d’interviews aux États-Unis, le « Juicy Living Tour », et de créer ma propre télé, je n’avais pas d’argent. J’ai dû faire un saut quantique, vers l’inconnu. Je savais que je devais réaliser ces rêves mais je ne savais pas comment tout cela allait se mettre en place. Ce n’est qu’une fois arrivée à Santa Fé que de nombreuses synchronicités sont arrivées, « comme par hasard » toujours au bon moment. Je me suis sentie comme guidée et chouchoutée par l’Univers.

Dans cet essai, j’essaye de redonner confiance aux gens, de montrer que ce défi n’est pas un accident et que la vie leur offre en fait un cadeau pour grandir et vivre sans les chaines du doute et de la peur. Une merveilleuse surprise les attend. On a tous des talents uniques à mettre au service des autres. C’est dans cet esprit que la vie s’ouvre en grand devant nous et nous invite à vivre en toute liberté et créativité.

>> A noter : Rencontre ce week-end (9, 10, 11 novembre 2012) avec Lilou Macé à salon Atlantique Zen à Saint-Jean-de-Monts. Lilou Macé sera aussi présente au Congrès des thérapies quantiques de Reims (17-19 novembre).

>>  Pour en savoir plus sur le travail de Lilou Macé :
www.lateledelilou.com
www.juicylivingtour.com
www.Youtube.com/liloumace


Notes :
1. Sa webTV est devenue une référence sur le web et un phénomène sur Youtube avec plus de 17 millions de vidéos vues, dont environ 550 000 vidéos en moyenne vues par mois. Venant de terminer fin 2011 une tournée d’interviews télévisées de 12 mois à travers les Etats-Unis et le Canada appelée « Juicy Living Tour », Lilou Macé a débuté en avril 2012, une deuxième tournée à travers l’Europe : Angleterre, Irlande, France, Hollande, Allemagne, Scandinavie, Pologne, Espagne, Italie, Belgique, Suisse et autres.

2. Aux éditions Trédaniel

La réponse de Lilou Macé, à Paul, lecteur d’Ouvertures.net,
qui a des doutes sur le « sujet Lilou »

lilou répond à paul

Cliquez sur l’image pour voir la réponse vidéo de Lilou Macé

Les commentaires des fans de la page de Lilou Macé en français, ne se font pas attendre :

cliquez sur l’image pour agrandir

Pour aller plus loin :

>> Envoyer un droit de réponse

56 commentaires pour cet article

  1. Bonjour,

    Comme tant d’autres j’ai été séduit par le charisme de cette jeune femme. Je l’a trouve tout à fait sympathique et je partage ses idées relatives au développement personnel.

    Lilou est par ailleurs incontestablement une as du « marketing internet et viral » (c’est d’ailleurs son métier d’origine).

    Cependant:

    Lorsqu’elle affirme « Je n’ai pas d’argent… etc… » je veux la croire honnête mais je ne parviens pas à me libérer d’un doute…

    1. L’ensemble de ses sites Internet (français et américains) génèrent un très gros trafic et pas depuis hier mais depuis plusieurs années. Or qui dit gros trafic sur Internet dit probablement rentrées publicitaires (notamment via les vidéos)?

    2. Lilou fait appel aux dons mais, sauf erreur de ma part, ne communique en aucune façon sur les ressources générées (d’ailleurs encaissées aux USA pourquoi pas en France? Impôts?) (NB). Vu le trafic sur ses sites, ces ressources sont forcément significatives…

    3. Il y a la vente de ses livres au sujet de laquelle elle ne communique pas non plus. Or vu le trafic sur les sites, il y a aussi forcément des ventes…

    Je suis allé à St Jean de Monts au centre des congrès Odysséa le week-end dernier pour voir « en Live » Lilou…

    Je l’ai suivie quelques instants à l’issue d’une conférence et j’ai constaté qu’elle quittait les lieux au volant d’un gros 4×4 blanc neuf (immatriculé dans le 74), de marque américaine et franchement assez « ostentatoire » . Peut-être n’était-il pas à elle mais j’en doute (à la façon avec laquelle elle en a pris possession et a démarré)

    S’il est à elle (ou à son compagnon ou à sa société d’édition) pour quelqu’un qui n’a pas d’argent…

    J’apprécie « Ouvertures » depuis sa création. Il me semble que votre site pourrait peut-être creuser le « sujet Lilou » (même si elle fait un coup de pub à « Ouvertures » en affichant l’interview sur la home page de son site) et ne pas simplement se contenter de présenter le personnage et ses activités.

    Peut-être serait-il intéressant d’aller voir derrière les apparences? N’est-ce pas, finalement, la véritable mission « d’Ouvertures »?

    Ne serait-ce que pour s’assurer, ce que je continue à espérer, qu’il n’y a pas un gros décalage entre ces apparences et la réalité….

    Bien à vous,

    Paul

    NB: si elle n’a rien à cacher comme elle l’affirme dans plusieurs vidéos, pourquoi n’est-elle pas transparente en publiant par exemple sur le site l’ensemble de ses ressources?

  2. Bonjour Paul,
    Quel dommage que vous n’ayez pas pris le temps, et eu le courage, de venir me poser toutes ses questions en personne, à Saint Jean de Monts ce weekend ! 😉 J’étais là deux jours en conférence.. et sur le stand. Vous étiez là ..alors … que c’est il passé?

    Je constate tout d’abord que vous n’avez pas lu mon livre. « J’ai pas d’argent et ça me plaît » est mon journal intime du 2 Mai 2009 au 1er Avril 2010. Je parle d’un passage très difficile de ma vie. Celui ci est authentique et transparent. Nous sommes aujourd’hui le 15 Novembre 2012. Quelques années plus tard ma situation à forcement évoluée considérant les prises de conscience que j’ai eu par rapport à l’argent et que je décris dans ce même livre. 🙂 ahhhhh! Et c’est pour cela que mes deux titres de livres contiennent « …et ça me plaît » car c’est grâce à ces obstacles que j’ai découvre plus de bonheur(s).

    Vous ne le savez peut être pas, mais « J’ai pas d’argent et ça me plaît » à été écrit en anglais, publié en 2011 sous « I had no money and I liked it » et il n’est sortit que un an plus tard en France (le 26 Octobre 2012). C’est un long processus! Pour ce qui est de l’argent générée par les livres, sachez qu’il faut vendre beaucoup, beaucoup, beaucoup d’exemplaires avant de voir un retour! Tout auteur le sait très bien!!! C’est à la fin de « J’ai pas d’argent et ça me plaît » que je raconte que le manuscrit du premier « J’ai perdu mon job et ça me plaît » est accepté par les Editions Trédaniel. Wow! Quel bonheur! De nombreuses merveilleuses nouvelles s’enchaineront. Mon coeur est à nouveau ouvert à la vie…l’abondance est sans fin!!!

    Autre rêve mis en place depuis, le « Juicy Living Tour ». Ma tournée de 12 mois aux Etats-Unis en 2011 à été financée par les dons des personnes qui regardent mes vidéos en ligne. A ce jour, je vous rappele Paul, que j’ai une chaîne Youtube.com contenant plus 1900 vidéos et interviews en ligne! Toutes gratuites!!!!!. Pas de bannières publicitaires sur mes sites lateledelilou.com, juicylivingtour.com ou liloumace.com. Pas de souscriptions non plus. Je préfère que les personnes qui regardent les vidéos choisissent de donner en fonction de leurs moyens, fréquence d’écoute et surtout le désir de faire un don ou non. Que demandez-vous de plus?

    Ce n’est donc que depuis début 2011 que les donations sont possible sur mon site. Les dons couvrent une partie de la logistique tel que les vols, nuits d’hotel, voiture de location et une assistante à mi-temps. Je complète avec mon argent perso. Je me déplace seule. Je pose la caméra moi même et je fais les montages moi même. Je passe des heures à répondre aux emails, gérer les vidéos, les mettre en ligne, les diffuser. C’est un gros travail mais j’aime mon métier. Je ne compte pas les heures. Les donations ne sont cela dit pas encore assez importantes pour que je puisse prendre quelqu’un pour faire les montages de vidéos et mise en ligne, ce qui me prend beaucoup de temps. J’aimerais aussi pouvoir avoir une équipe qui m’installe la caméra, la lumière, le son, et m’aide à organiser tous mes déplacements et interviews. Cela fait 6 ans que je mets en ligne des vidéos. J’ai pu reconnaître les bénéfices de le faire moi même et la qualité du dialogue que cela pouvait donner de faire des vidéos en étant seule avec les personnes que j’interview. J’attribue donc une partie du succès des ces interviews et vidéos en fait que je n’ai pas de grande équipe pour l’aider.

    J’attribue une autre partie de cette réussite à mon ex métier dans le marketing sur internet. Cela m’a permis de faire connaitre ces vidéos et de bien les placées. Quelle bonne chose! N’est pas comme cela que vous avez découvert mes vidéos? ne vous ont elles pas apporté un soutient? Peut être même un soutient qui vous à aidé à un moment de votre vie où vous vous sentiez seul? Et maintenant que vous me voyez prendre mon envol, après avoir appliqué ce que nous avons appris au travers de ces vidéos-interviews (et même après avoir eu le courage de partager ma situation dans des livres très intime et bien réel) pour revenir vers moi sur Internet ( et non en personne) et me dire que vous doutez de mon parcours et de la vérité de mes propos? Est-ce vraiment ce qui vous a poussé à écrire ce message?

    Pour ce qui est de Ouvertures.net, je trouve qu’ils ont fait un très bon travail. C’est une site de qualité et plutôt que d’accuser leur travail de journaliste et le mien, je vous suggère de regarder en vous, et de voir ce qui vous a poussé à ecrire votre message. Eux, comme moi mettons des choses en place. Nous vivons notre mission. C’est concret et ça aide beaucoup beaucoup de monde et gratuitement!!! Nous y travaillons dur.

    Lilou

  3. Merci Lilou pour cette (très) longue réponse (je n’en demandais pas tant !) qui me laisse cependant complètement sur ma faim…

    Je ne doute en aucune façon « de votre parcours et de la vérité de vos propos ». Ce n’est d’ailleurs absolument pas le sens de la question soulevée dans mon précédent message ! Mes doutes (plus exactement ma « question ») porte sur la réalité de votre affirmation « je n’ai pas d’argent ».

    J’apprécie votre travail, votre charisme et votre motivation. Sachez aussi, qu’ étant donné mon grand âge (j’arrive au bout de la route et je ne suis pas loin de franchir « les portes de la perception » pour aller voir ce qu’il y a de l’autre côté !), je n’ai cependant pas attendu de découvrir vos vidéos pour commencer à réfléchir sur le sens de la vie 🙂 …

    Vous répondez en tournant « autour du pot » et en « noyant le poisson », mais vous n’apportez malheureusement aucune réponse concrète sur le fond (vos ressources, le montant des dons, les encaissements aux US, un 4X4 tout neuf, Etc.)

    Bien entendu, rien ne vous oblige à répondre sur ces points.

    Cependant, lorsqu’on affirme dans un livre et en conférence publique « ne pas avoir d’argent et aimer ça» à l’heure où beaucoup souffrent douloureusement d’absence de revenus en raison de la crise, n’est-il pas souhaitable d’assumer simultanément une certaine « transparence » ?

    Permettez-moi une suggestion chère Lilou : créez une nouvelle rubrique sur vos sites français et anglais dans laquelle vous présenterez l’exacte situation de vos revenus (en France comme aux US) et le montant régulièrement actualisés des dons perçus par vous-même ou par votre société (si vous avez une société), etc.

    Cette transparence ne pourra, me semble t-il, que renforcer l’impact de votre livre « Je n’ai pas d’argent et ça me plaît » et stimulera probablement encore plus sa vente !

    Avec toute ma sympathie,
    Paul

  4. Cher lecteur,
    je pense que Lilou Macé vous a bien répondu.
    en quoi le montant exact de ses revenus doit-il être public?
    « Les donations ne sont cela dit pas encore assez importantes pour que je puisse prendre quelqu’un pour faire les montages de vidéos et mise en ligne », est une réponse claire me parait-il. Ensuite, libre à vous de faire confiance à sa bonne foi.

    La mise en ligne gratuite et accessible à tous est un point intéressant, qui mérite d’être rappelé. Attention aux mauvais procès.

    Enfin, le titre de son ouvrage est « je n’ai pas d’argent et ça me plait », qui témoignage d’une situation donnée à un instant T. Pourquoi cette situation ne pourrait pas évoluer vers plus d’abondance, justement, comme l’indique le titre de l’article?

    Pryska Ducoeurjoly

  5. Afin d’éviter toute équivoque, je le dis et le répète: j’apprécie comme tant d’autres le travail de Lilou, son charisme évident, ses points de vue relatifs au développement personnel et je n’ai aucun doute pour ce qui concerne son honnêteté intellectuelle. Là n’est pas la question!

    La question porte sur la gestion « transparente de l’appel aux dons » et des ressources en général, dès lors que l’on fait appel à la générosité du public.

    Et sur ce point, permettez-moi Pryska de ne pas partager complètement votre point de vue.

    Lorsque Wikipédia par exemple fait appel aux dons du public pour financer l’encyclopédie, ils publient leurs comptes et je crois que les donateurs (dont je suis) apprécient tout
    particulièrement cette transparence!
    Je suis convaincu que Lilou aurait tout à gagner à jouer, elle aussi et sans trop attendre, la carte de la transparence.
    Ceci pourrait lui éviter bien des questions qui vont inévitablement arriver avec le succès. Sans oublier ceux qui vont un jour ou l’autre, aussi inévitablement, lui demander des comptes (adminitration, miviludes, etc.,…. n’oublions pas que nous sommes en France!! )

    Elle n’évoque pas ma suggestion de publier ses comptes sur ses sites dans sa réponse vidéo. Dommage.
    Ce qui ne m’empêche pas, au contraire et bien entendu, de lui souhaiter le meilleur pour la suite!
    Le succès est en route et je le lui souhaite de tout coeur!

    Paul

  6. Je pense que Paul exprime ce que certains expriment tout bas !
    Et oui !!
    C’est le pouvoir de l’attraction.
    D’autant que c’est bien connu :
    l’argent en France est un sujet TABOU
    et continue de l’être…

  7. Lilou tu es fab, heureusement qu’il y a des gens comme toi pour élever les consciences et apporter de la lumière à ceux qui cherchent à se transcender et utiliser tous les outils universels disponibles pour être créateur de sa vie et non une victime comme beaucoup.

    Ne fais surtout pas attention aux remarques « very low vibrational » de Mr Paul. ça sent la personne amère et aigri qui ne supporte pas très bien que quelqu’un se soit épanoui dans sa vie et ai trouvé sa voie! Lui répondre est une perte de temps et d’énergie. Il irai même jusqu’à demander le reçu de tes petites culottes.

    Continus ma belle. Il y aura toujours du Yang face au Ying.

  8. avec ouvertures je découvre lilou et son site. Elle a l’air cool mais faut dire que dans sa vidéo de réponse à paul y’a pas de réponses précises par rapport à l’argent. Et puis dans son premier commentaire sur cet ecran elle dit « Je complète avec mon argent perso ». Donc elle a de l’argent! (sic) Et puis sur son site en français les dons sont pas encaissés en France. Elle est surement honnête mais bon, les questions restent posées et sans réponse. Comme dit paul, faudrait qu’elle joue la transparance sur son site et y’aurait plus de question du tout!
    Je suis d’accord avec le commentaire « Paul exprime ce que beaucoup doivent penser tout bas ».

  9. Je m’exprime ici en tant que personne, et non en tant qu’auteur de l’article. Je suis assez étonnée de la suspicion qui se dégage de certains commentaires. Lilou Macé est née au Etats-Unis, y a vécu une grande partie de sa vie. Elle a monté seule sans le moindre capitaux sa web TV, tout en optant pour le modèle du gratuit, partageant l’information.. C’est une succès story basée sur la solidarité avec les autres et la confiance en la vie dont elle relate les difficultés, témoignant aujourd’hui que « c’est possible » de s’en sortir, de faire ce qui nous plaît, tot en remplissant une utilité sociale. Il faudrait en plus qu’elle rende des comptes? qu’elle publie ses revenus? qu’elle justifie ses comptes aux Etats-Unis (dont on sait bien ce que pense les Français…)
    Lilou Macé, en tant que personnage public, n’a-t-elle pas droit à un minimum de vie privée?

  10. autrefois « ouvertures » était dirigé par un excellent journaliste qui savait prendre du recul et ne pas se comporter en « fanatique ».
    Une époque révolue?

    Pryska Ducoeurjoly, lorsque tu écris sur Facebook  » heps les amis de Lilou, ya Loe qui a récidivé sur Ouvertures, je viens de lui mettre une pâtée » ,tu considères que c’est un grand moment de pur journalisme?

    Merci d’avoir au moins le courage de publier ce message que je vais transmettre à ton prédécesseur avec mes condoléances!

  11. Loé, à titre personnel, cela fait plus d’un an que je visite ce site, et force est de constater, sans jugement quel qu’il soit, ni vouloir offenser personne, qu’il s’agit plus ici de publi-reportages, majoritairement, que de journalisme pur et dur, corrigez-moi si je me trompe. Cela dit, la limite entre les deux reste assez flou et subjective, et d’autant plus sur un media comme internet. Maintenant, si la polémique ici engagée est à propos de l’abondance financière supposée de l’auteure ici présentée, cela n’en fait pas un modèle à suivre ou à imiter pas plus que ne l’est le récent gagnant de l’euromillion, non? Si l’auteure est heureuse, riche et bien dans sa peau, tant mieux pour elle. Et si nous, nous sommes sans le sou, malheureux ou frustrés par la vie, et bien qu’à cela ne tienne, si c’est cela que l’on est, pas besoin en plus d’être jaloux, envieux ou rancunier pour ce que sont les autres, exact? Qu’en penses-tu?

  12. Ok avec toi Pong concernant l’argent: à chacun sa façon d’aborder sa problématique…tant que ça reste une affaire personnelle et privée!
    Mais quand on décide d’en faire une « affaire publique » et de solliciter des dons c’est cool d’être « transparent » comme le suggère Paul à Lilou.
    Bon pour le site Ouvertures, j’ai toujours trouvé pour ma part que les articles de Jean-Luc Martin-Lagardette qui dirigeait avant la rédaction étaient dignes d’un véritable travail de journaliste (et je ne suis ni Jean Luc Martin Lagardette ni une de ses amies!).

  13. Heps Loé! FB n’est pas du journalisme!
    ne confondons pas un post sur un page de fan avec le journalisme, sinon on est mal!
    Vous avez été visiblement été un peu vexée par mon post mais je vous comprends, c’est une réaction humaine. Notez que je ne mentionne pas votre nom de famille, puisque vous préférez commenter sous pseudo. Ceci dit, je ferai plus attention la prochaine fois. Merci pour la leçon! c’est vrai que c’était un peu déplacé…
    Vous voyez, j’ai non seulement le courage de laisser votre commentaire (ce qui est normal), et celui de reconnaître mes potentiels égarements dans le domaine de l’humour et des expressions familières. Au fait, m’autorisez-vous encore m’exprimer sur FB à titre personnel? Sans me traiter de « fanatique »… Sans faire « copie » au rédacteur en chef de Ouvertures (qui l’est toujours!) de tous mes posts?
    En tous cas, je vous remercie de « défendre » le travail remarquable de Jean-Luc Martin-Lagardette, qui ne ménage pas ses efforts en faveur du journalisme de qualité. je partage tout à fait votre point de vue!

  14. Bien entendu FB n’est pas du journalisme!
    Mais quand tu t’exprimes avec ton nom sur FB tu engages indirectement Ouvertures (d’autant plus que tu as écrit un article sur Lilou sur Ouvertures).
    Quand on est journaliste, on est pleinement responsable de ses écrits lorsqu’on signe sous son nom. Quel que soit le support!
    Mais bon, peut-être que t’es pas journaliste professionnelle. Je sais pas.

  15. La question que vous soulevez Loé est une vraie question!
    Elle n’est pas si simple à trancher. mais votre point de vue est tout à fait défendable. C’est pourquoi, un peu plus haut, j’ai précisé : « Je m’exprime ici en tant que personne ».

  16. Oui mais sur FB quand tu fais ton commentaire, tu dis pas que « tu t’exprimes ici en tant que personne » et non pas en tant que journaliste…

    Et puis quand on est journaliste pro et qu’on a ce métier dans les tripes, je crois qu’on est d’abord journaliste avant d’être une personne!

    Allez, bonne journée et sans rancune!

    (NB: mon père était journaliste. Un grand…)

  17. Je pense que le metier de journaliste a lui aussi le droit d’evoluer! Nous avons clairement besoin de changement alors ne cassons pas les gens qui essaient de faire bouger les choses!

  18. Personne ne veut casser personne!
    Certes le métier de journaliste est en train d’évoluer dans « sa forme » et c’est sans doute une bonne chose.
    Mais sur le fond, il y a quelque chose que tu ne pourras pas changer (sauf à perdre toute crédibilité): faire du journalisme c’est d’abord et avant tout rapporter des faits, rien que des faits et les vérifier en prenant du recul et sans prendre parti!

    Le reste c’est de l’analyse, du commentaire ou de la prise de position.
    Voire du blabla!…

  19. Loé on voit que tu parles en connaissance de cause si ton papa était journaliste 🙂

    Le truc de Lilou c’est :
    Il faut donner pour recevoir.
    Le système win-win gagnant -gagnant

    En application, ça donne faire des interviews d’auteurs
    c’est une manière de faire de la pub, de la promotion
    on les écouter parler et on aime ou on aime pas
    mais si on aime on va aller acheter leurs livres !!

    et Lilou rencontre des gens, voyage, reçoit des cadeaux, de l’argent.
    et aussi des fans parce qu’elle met tout ça à disposition sans nous faire payer…

    Bon, surtout ne pas oublier le lacher prise quand on applique le « donner pour recevoir »
    sinon ça ne marche pas.

    Il existe des personnes qui oeuvrent pour une société sans argent et qui vivent sans argent ou avec peu…Allez voir du côté des décroissants…

  20. Il me semble que l’on peut avoir un problème d’argent sans avoir un problème avec l’argent. Si l’on a un problème avec l’argent, alors, que l’on soit riche ou pauvre, cela ne résoudra pas la question. Tandis que si l’on a simplement un problème d’argent, et bien, éventuellement, cela peut s’arranger, comme semble vouloir en témoigner Lilou Mace. Manifestement, l’argent est devenu un problème en soi dans nos sociétés, une obsession certaine. Cela tient au fait que l’argent et son gain sont devenus la norme quasi-ultime de référence dans la vie. Tout ou presque se mesure en argent. Et plus le monde se complexifie, plus la mesure (et donc l’argent) semble également importante. Donc, au final, l’argent n’est ni bon ni mauvais: c’est une composante culturelle avec laquelle il faut bien nécessairement s’adapter pour vivre en bonne intelligence avec son environnement, qui lui est basé dessus. Maintenant, si l’homme a besoin
    d’argent pour se développer dans le système qu’il s’est construit pour lui-même, tel n’est pas le cas de la nature. Et si certains fantasment d’un monde dans lequel il n’y aurait pas d’argent, d’un rapprochement avec la nature ou que sais-je, cela n’en demeure pas moins du domaine de
    l’illusion utopique ou de l’imagination intellectuelle, et pas une réalité concrète et instantanée. Cela dit, si la norme était la paix, la préservation de la planète, et l’équité, plutôt que le conflit, la pollution, et l’enrichissement individuel, et l’épanouissement des individus plutôt que l’exploitation collective et planifiée en fonction d’intérêts contradictoires, peut-être que l’argent prendrait un peu moins de place, et que la société mondiale serait plus une société d’unité, de partages, de services et de coopération, qu’une société de division, de possession, de consommation et de compétition comme elle l’est actuellement.

  21. Pong,
    oui tu as raison on ne peut vivre sans argent dans notre société
    mais avec un titre de livre pareil, on s’attend à un autre témoignage…
    enfin c’est un titre provocateur pour vendre…
    as tu le livre de Lilou et sa quête pour le succès et l’argent ?
    le prochain livre sera : j’ai plein d’argent et ça me plait
    et peut être contiendra t-il les réponses aux questions de Paul…
    ce serait pourtant donner des exemples concrets de la loi d’attraction …

  22. @Bibiche,

    Certes, le titre peut paraître un peu provocateur, mais c’est peut-être pour bousculer certaines idées préconçues, je ne sais pas, je ne suis pas l’auteur de ce livre, ni le responsable de sa maison d’édition.

    Est-ce que j’ai lu le livre? Malheureusement, je ne suis pas un grand lecteur, mais je jette parfois un oeil sur la rubrique « Nous avons lu pour vous », ici, sur ce site.

    Bien, assez bavardé, au repos!

  23. Que d agitation , cher Paul, tu es proche d’une nouvelle ligne de perception, ………alors respire…..lâche prise 🙂
    cela m’évoque l observation d’ un moine zen : vouloir avoir raison dans son argumentaire
    s agripper à son seul point de vue, refuter toute ouverture,là est le véritable enfermement de l’ego, car sa peur ultime est:
    celle de la mort…
    ce n est pas parce que tu n en as pas l’expérience ou la perception de Lilou Macé que CELA n ‘existe pas…bel apaisement sur ton chemin 🙂
    merci Lilou pour ton courage ton accpetation ta bienveillance…
    mapariane expérience de NDE

  24. Je suis d’accord avec Paul dans le sens que la tâche du journaliste est de mettre un peu de « poil à gratter » dans nos esprits. A mon sens, un bon journaliste est un « emmerdeur », si je puis me permettre cette vulgarité. Un empêcheur de penser en rond ou selon la ligne médiane de la société.

  25. Ok Ambroise avec la première partie de ton commentaire.
    La seconde en revanche est une parfaite illustration de ce tu affirmes!

    Avec des propos comme ça, je pense que tu es mûr pour t’installer en Corée du Nord, pays qui est, comme tout le monde le sait, un parfait exemple pour la liberté de la presse…

  26. j’ajoute: pour la liberté de la presse …. et celle de l’expression en général!

    NB: merci d’ajouter et de lire « que » entre  » ce » et « tu affirmes » dans mon précédent commentaire…

  27. A paul, je crois que toutes ces vidéos nous enseignent à travailler sur nous mêmes, et non à aller voir chez l’autre…Paille et poutre; L’autre n’est jamais le problème, mais ce que ça révèle de toi. Rien d’extérieur. Tout… à aller voir à l’intérieur de soi ce que ça révèle, gêne… Lilou nous y aide au travers des vidéos de tous ces » gens « qui font un travail pour l’Humanité, et point. Merci Lilou longue vie aux co-créateurs, continue. Ne s’occuper que de son « grandissement » on aide les autres de surcroit ! alors Paul, crois tu que ton mail t’élèvera et soit vraiment « évolutif » ? Pose toi la question : la réponse est binaire : il l’est ou pas ? ? ta détermination est elle d’évoluer ? la Conscience ? l’Unité ? il y a tant à faire, pourquoi se poser des questions si limitantes ? va voir en toi où le bas blesse. sans te mentir. vas voir ton ombre pour la transformer en lumière et tu ne te poseras plus ce genres de question si faibles. QUE CHERCHES TU en regardant ces vidéos ?quel est ton BUT ?

  28. Beaucoup de baratin dans tous ces messages mais pas de réponse concrète sur les dons fait au site en question
    Fallait pas utiliser un titre de livre aussi raccol…pardon aussi marketing. J’ai découvers le site de cette « Lilou » qu’a pas l’air d’être née de la dernière pluie: elle devait bien s’attendre qu’avec un tel titre c’était inévitable que ça provoque des questions! Pour l’instant sans réponse

  29. Bonjour,
    Merci Lilou d’exister,
    Paul une simple question adressée à Lilou aurait suffit !
    Mais tout de même.. pourquoi devrait elle répondre à tout cela ???
    Ca ne m’intéresse pas du tout personnellement de savoir ce qu’elle gagne .. ou pas !!!
    Ce n’est pas de l’argent public que je sache !!!!
    Lilou offre beaucoup et gratuitement, libre à vous d’être généreux en retour … ou pas !
    Mais delà à essayer de nous la rendre antipathique … Ceux et celles qui vous emboitent le pas ici et ailleurs semblent un peu… envieux et aigris par son succès !
    Dommage ! Belle journée Lilou !

  30. Mais j’hallucine … pourquoi et surtout de quel droit lui demander ses revenus ?
    Et cela de la part de personnes qui profitent de ses vidéos !!

    J’hallucine vraiment, on marche sur la tête ici !

    Personne ne vous oblige à voir ses vidéos ou à aller l’écouter et lire son livre ???

    Certain(e)s devraient envisager une thérapie et demandez un prix de groupe !

    (..)

  31. Bonjour à tous,

    Je ne pensais pas soulever une telle polémique en posant une question pourtant simple.
    Ce qui laisserait à peut-être à penser que la question soulevée (les ressources provenant des dons) était finalement une question pas si anodine que ça…

    Pour ce qui concerne certains commentaires (ici ou ailleurs) limite insultants à mon égard, vu mon âge (78 ans les p’tits gars!) et comme disait un ex président de notre grande République: « ça m’en touche une sans faire bouger l’autre » !

    Il faut cesser d’halluciner Luna : quand quelqu’un affirme haut et fort publiquement « Je n’ai pas d’argent… » c’est normal et naturel que certains puissent se demander si c’est vraiment vrai !

    Et affirmer « ça me plait » de ne pas avoir d’argent, n’est pas anodin non plus pour beaucoup de gens, surtout pour tous ceux qui n’arrivent pas à boucler leurs fins de mois. Et ils sont de plus en plus nombreux avec la crise, regardez et interrogez autour de vous…

    Enfin que des journalistes aillent vérifier si l’affirmation « je n’ai pas d’argent » est exacte n’a rien de choquant, me semble t-il. Vérifier l’info c’est un boulot de journaliste non ?

    Allez, salut à tous, je retourne à la pêche, c’est ma méditation préférée !

    Paul

    NB: pour éviter de nouveau commentaires inutiles, une fois de plus je répète que j’apprécie le travail de cette jeune femme et que ma question n’a rien à voir avec ça, ni avec son dévouement, ni avec son engagement, ni avec ses convictions, ni avec ce qu’elle apporte à ceux qui regardent ses vidéos, ni à …. ETC. ETC!

  32. et bien, que de passions et d’animations ! :p
    Pour ma part, je suis depuis un an les interwiews sur la télé de Lilou, et j’apprécie aussi beaucoup ces moments de partage, bien que, tout comme Paul, je n’ai pas attendu ces vidéos pour me mettre en route et réfléchir au sens de la vie, ou même trouver des outils … Et les questions de Paul sont des plus pertinentes, à mon humble avis, ainsi que l’idée d’être transparent afin que tous les donateurs puissent voir ce qui est fait avec l’argent versé; cela donnerait aussi et sans aucun doute à d’autres personnes l’envie de participer et soutenir le travail de notre délicieuse cocréatrice.;)
    Quant au titre quelque peu « provoc » de « j’ai plus d’argent et ça me plait » … effectivement il faut une bonne dose de travail sur soi, de connaissance du contexte et de détachement pour ne pas le prendre en pleine face quant on est en pénurie d’argent … Je n’ai plus d’argent, vraiment, au sens littéral du terme,et je ne suis pas certaine de pouvoir aller faire des courses et nourrir mon fils correctement d’ici Noël, et ma foi … est ce que ça me plait ? Je crois aussi en l’abondance et sans avoir lu le livre de Lilou que je n’ai de toute façon pas les moyens d’acheter, je saisie que cette phase, sans aucun doute passagère, me permets de contacter beaucoup de richesses en moi mais aussi d’exorciser beaucoup de souffrance. Donc, le début d’une grande aventure… en espérant qu’elle ne se termine pas sous un pont ! :p (je sais même garder de l’humour… 😉
    J’ai envie de dire à tous, je vous aime, Merci ! 😉

  33. Bonjour à tous,

    Je suis tellement déçue par ce que je lis que je me permet de commenter. Il est tellement plus simple d’attaquer une personne seule qu’une institution par exemple…Médecins sans frontières publient ses revenus et pourtant…cela n’empêche pas un énorme détournement d’argent, et une belle voiture pour D.Douillet! Quand je donne tous les mois de l’argent à Médecin du monde, pensez-vous que je sache avec certitude ou va mon argent? Bien qu’il existe un comité de donateur qui vérifie les dons, comment savoir exactement comment ils sont repartis? Mais alors si j’ai un doute, j’arrête de donner?? Cela m’importe peu, j’ai envie de continuer à croire que certaines ONG sont de bonne foi malgré toutes les conspirations et l’élite qui fait tourner ce monde! A l’échelle de Lilou, je me fou de savoir si elle va mettre de l’essence dans son 4×4 pour se déplacer ou s’acheter un paquet de bonbons et se goinfrer devant son ordi en mettant en ligne des vidéos..car j’apprécie cette personne et tout comme elle m’apporte, j’ai envie de lui apporter. (et surtout j’ai beaucoup plus confiance en elle qu’en certaines associations qui se donnent bonne conscience…) Je ne suis pas dans sa tête mais sérieusement pensez-vous que  » je n’ai pas d’argent et ça me plait  » signifie, je vis dans la rue, je me nourris dans les poubelles, dort dans le sas des banques et je kiffe ma life!! Bien sur qu’avoir travaillé dans le marketing web 10 ans aux states, , être licencié et retourner chez ses parents c’est pas la Palestine mais chacun vit son expérience à son échelle!!! Elle l’a dit et redit, ce livre n’a pas été écrit hier, il relate une période de sa vie! Quand je lis  » Et puis dans son premier commentaire sur cet ecran elle dit « Je complète avec mon argent perso ». Donc elle a de l’argent! (sic) Et puis sur son site en français les dons sont pas encaissés en France  » excusez ma vulgarité, je n’ai que 25 ans..mais qu’est-ce qu’on en a à foutre d’ou elle encaisse l’argent!!  » donc elle a de l’argent  » mais ma foi heureusement que depuis elle a renfloué son porte monnaie un minimum! Il faut relativiser, ne pas tout prendre au pied de la lettre, surtout pas un titre de livre selon moi tout comme les lois universelles qui sont parfois difficile à croire, la loi de l’attraction ou autre…nous sommes 100% responsable de ce qui nous arrive, lorsqu’on regarde le film  » le secret  » on nous dit que même un accident de voiture, nous sommes responsables et qu’il suffit d’avoir des pensées positives pour tout obtenir. Evidemment un enfant qui perd sa maman à l’age de 4 ans n’est pas responsable et n’avais pas de pensées négatives, deux ados qui meurent brutalement à cause d’inondations ne sont pas responsables…mais ce n’est pas exactement comme cela qu’il faut interpréter la loi de l’attraction ou  » je n’ai pas d’argent et ça me plait »

    Bonne nuit à toutes et tous, je m’en rêver et communiquer avec mon double pendant mon sommeil afin qu’il me donne l’espoir que le monde change, s’élève et que l’amour prenne la place sur l’individualisme et le matérialisme.
    Merci d’avoir pris le temps de lire ce commentaire 🙂

  34. Elle est belle la liberté d’expression ! J’ai eu le malheur de prendre parti dans cette polémique et voilà que le site dont je m’occupe est victime d’une attaque à la réputation (j‘avais mentionné être le créateur du site epanews.fr dans ma fiche).
    Sur le site Mywot, en quelques heures, la note attribuée à épanews est passée de « excellent » à « insatisfaisant ». Pourquoi cette note ? Le “problème”, s’il a existé, ne s’est pourtant pas produit sur épanews mais sur Ouvertures
    D’autre part, Mywot est sensé apprécier la sécurité d’un site, or il n’y a pas eu de problème de sécurité (virus, scam, phishing, etc.) On assiste à un véritable dévoiement du système.
    Le but de la manœuvre est clair : réduire au silence ceux qui ne pensent pas comme « Paul » et ses amis.
    D’ailleurs, il me semble que « Paul » n’est pas un individu isolé mais plutôt un groupe de personnes qui mènent une attaque concertée contre Lilou et ses fans. Cela ne m’étonnerait pas que ce soit d’anciens fans. Il se passe la même chose lors des divorces : la rancœur conduit aux comportements les plus vils et aux instincts les plus bas.

  35. bonjour
    je rejoins paul quand on fait appel aux dons public, je pense qu’on à le devoir de rendre des comptes, ceci n’enlève aucunement le travail de cette femme,
    que l’on fasse appel aux dons pour des personnes sinistrées je trouve ça logique et naturel par contre que l’on fasse appel aux dons pour s’offrir des voyages ou des chambres dans des hotels luxueux je trouve irresponsable surtout pour faire connaitre certains charlatans qui profite de la crédulité de certaines personnes qui ne savent plus à quoi se raccrocher pour survivre, comme elle l’à fait remarqué je pense que sa formation de « commercial » l’aide énormément et on ne peut lui enlever le faite qu’elle serait capable de vendre des glaçons à un esquimaux et encore une fois c’est tout à son honneur…

  36. Je viens de jeter un oeil sur le site de l’auteure. Si cette dernière est heureuse de faire des interviews vidéos avec des égos-sur-pattes, tant mieux pour elle, et rien ne l’en empêche. Mais personnellement, je pense que le bonheur est impossible dans un monde divisé en nations, par des religions organisées, des préjugés culturels, et surtout, dans lequel le culte du soi est prédominant.

  37. Ambroise, je ne suis pour rien dans l’attaque de ton site, mais une bonne note ou une mauvaise note, une bonne réputation ou une mauvaise réputation, un triple A ou un triple Z, ce n’est pas cela qui, à mon sens, te permettra de vivre bien ou de t’épanouir dans la vie. Quoi que pour le triple Z…

    ZZZ ZZZ

  38. 100% d’accord avec toi victoria quand tu dis: « je rejoins paul quand on fait appel aux dons public, je pense qu’on à le devoir de rendre des comptes, ceci n’enlève aucunement le travail de cette femme, »

  39. Il faut savoir qu’il y a toujours plus pauvre que soit, et que l’on est toujours plus riche que quelqu’un d’autre également.

    A l’heure d’aujourd’hui, ma fortune personnelle s’élève à 456,15€, si je ne me suis pas trompé dans mes calculs (je n’ai pas de comptable):
    CCP: 363,02€
    Livret A: 31,45€
    LEP: 41,20€
    Développement Durable: 20,48€
    Certes, je n’ai pas d’enfants, de compagne, ni d’entreprise à charge.

    Pas de quoi écrire un roman…

  40. Bonjour à tous !!

    Paul, je te souhaite une bonne pêche. C’est vrai qu’il n’y a rien de mieux que d’être dans la nature pour être heureux.

    Ambroise, bon courage dans ta vie car si ton bonheur est relatif à tes bonnes notes sur tes sites hum hum !!

    Bong,
    j’ai aimé ton point de vue, je te cite
     » Si cette dernière est heureuse de faire des interviews vidéos avec des égos-sur-pattes, tant mieux pour elle, et rien ne l’en empêche ».
    Tu ne connais pas l’auteur et tu as un avis extérieur et donc bien plus objectif que ses fans aveuglés tout ça parce qu’ils ont des vidéos gratuites !!
    Pour faire des vidéos comme ça, il faut aussi avoir un gros égo
    et puis voir la réponse faite en vidéo avec cette colère contre Paul….désolée mais moi j’y ai senti de la colère pour répondre à une simple question…
    Et vous savez qu’il y a des commentaires supprimés sur cette vidéo ? c’est drôle quand même de censurer les messages d’internautes.
    Heureusement qu’ouvertures nous laissent un espace pour nous exprimer !!

    Merci !!!!!!!!!!

  41. @ bibiche,

    L’important, il me semble, n’est pas d’avoir un petit égo ou un gros égo, car petit ou gros, l’égo reste toujours l’égo, c’est-à-dire un fonctionnement psychologique auto-centré, isolatoire, limité, et donc conflictuel, antagoniste, qui divise, tout comme l’est l’intellect; mais plutôt, de se voir tel que l’on est, c’est-à-dire sans distortion ni interprétation, ni jugement, ce qui peut être difficile, mais pas nécessairement compliqué. Et de cette observation naît l’action, qui n’est pas prédictible à l’avance, car toujours nouvelle et renouvelée.

    Si l’on est hypocrite, c’est-à-dire, dire une chose en privé et une autre différente en public, ou dire une chose tout en en faisant une autre; si l’on est ambitieux, possessif, avide, d’argent, de succès, de reconnaissance, sociale, personnelle, professionnelle, spirituelle, ou que sais-je encore; ou si l’on est identifié à une culture, une nation, une communauté, des croyances, des idéologies, des concepts, des expériences, et caetera; si l’on dépend d’une autre personne, d’un leader, d’une idole, d’un compagnon, d’une institution, d’un groupe, et bien se voir juste tel quel, c’est-à-dire observer le mouvement de sa conscience, sans division, ni acceptation, ni rejet, c’est-à-dire, sans choix. Une perception lucide de notre conditionnement, qui n’est rien d’autre que nous-mêmes. Alors, dans cette conscience sans choix, éventuellement, le conflit peut prendre fin. Mais les mots ne suffisent pas, il faut le faire ou l’expérimenter par soi-même, et cela demande beaucoup de rigueur et d’honnêteté.

    L’honnêteté commence toujours envers soi-même, car si l’on n’est pas honnête avec soi-même, l’on ne peut, vraisemblablement, être honnête avec les autres, qui ne sont autres que nous-mêmes, fondamentalement.

  42. Bonsoir à tous et mea culpa,

    Je viens de visionner la vidéo au cours de laquelle Lilou reçoit le Darshan d’Amma.
    Amma pour laquelle, comme tant d’autres dans le monde, j’ai une profonde admiration et dont j’ai reçu moi aussi l’année dernière à Pontoise le Darshan.

    En visionnant la vidéo du Darshan de Lilou j’ai reçu un message très clair d’Amma: « Lilou est dans l’énergie inconditionnelle ».

    Ma question concernant les revenus de Lilou était donc inutile et déplacée.

    Je te prie, chère Lilou, d’accepter mes excuses pour avoir déclenché cette polémique.

    Paul

  43. Paul, effectivement, il s’agit de ne pas confondre « énergie inconditionnelle » et « énergie inconditionnée ». L’égo peut être inconditionnellement motivé ou engagé dans une direction particulière, qui est celle de l’être, du paraître, ou du devenir, mais cela est toujours dans le champ de l’égo, qui est toujours conditionné et conditionnable, car c’est ce qui fait sa nature ou son existence, intrinsèquement. Il est en effet le produit d’un conditionnement multiple: culturel, collectif, individuel, social, économique, éducationnel, personnel, etc. Donc c’est une forme d’énergie, mais limitée, restreinte, car elle est faite de principes, concepts, conclusions et identifications en tout genre. C’est parce qu’elle est limitée que cette énergie est conflictuelle, et plus cette énergie est ce qui dirige nos actions et nos pensées, plus elle devient destructrice à l’échelle de la collectivité. Il n’y a qu’à voir le désastre occasionné par les nations, et les guerres engendrées par les idéologies, croyances et identifications, religieuses ou non, au cours de l’Histoire, passée ou présente. L’égo recherche le confort, notamment psychologique, et pléthore de religions, de gurus, de sectes, de mouvements « spirituels ». politiques ou même associatifs offrent à l’égo exactement ce qu’il recherche: une sensation d’appartenance ou de confort. On vous fait un gros « câlin », ou l’on vous flatte, vous stimule, personnellement, intellectuellement, ou émotionnellement, et vous êtes satisfait de cela, devenant dépendant. Mais la spiritualité, qui est la recherche ou l’intérêt et l’investigation sur et pour la vie, et/ou la vérité, ou quel que soit le nom, n’est pas la recherche du confort ou assimilable au confort et à sa recherche, psychologiquement; elle n’est pas du domaine de la croyance, du culte ou des cérémonies et de leur folklore en tout genre. Ce n’est pas un divertissement ni un surplus qui vient combler le manque qu’un confort strictement matériel ne peut vraisemblablement apporter.

    Pour revenir à cet aspect « personnalisant » qu’évoquent de tels articles, la seule vidéo, personnellement, que j’ai jamais vue de l’auteure était une interview de Christophe Carrio, il y a de cela plusieurs mois à propos des chaînes musculaires (et de la promotion de livres, surtout). Cela m’amène à cette réflexion: que l’égo soit petit, grand, gros, musclé, anorexique, vieux, jeune, riche, pauvre, brun, blond, roux, noir, blanc, jaune ou rouge, il est toujours, il me semble, lié au temps, que ce soit le passé, le présent ou le futur. Et ne dit-on pas, en langage populaire, que le temps, c’est…?

  44. Ping : mavraievie.com » Blog Archive » J’ai pas d’argent et ça me plait (1)

  45. @Paul
    Quelle est cette « énergie inconditionnelle » dans laquelle on serait ou ne serait pas ? Blanc ou noir, bien ou mal, élu ou non, 1 ou 0 … Est-ce si simple (simpliste) ?

  46. Ping : Accueillir l'abondance

  47. Bonjour,

    j’ai quitté mon boulot il y a un peu plus d’un an , fonctionnaire depuis plus de 20 ans, car j’en avais marre.Un abandon de poste, donc pas d’indemnités, juste le RSA et l’APl pour vivre, plutôt survivre.
    Je n’ai pas d’argent et franchement cela ne me plait pas.Un mois mon compte était débiteur dès le 1er jour et une autre fois, j’ai du tenir avec 40 euros tout payé.
    J’ai passé une année terrible: stressé au plus haut point car ne sachant comment assurer ma subsistance ;le RSA et APL, ça met du temps avant d’arriver (et heureusement que l’on me l’a accordé); les factures qui courent, les imprévus.
    Je remercie les Restos du Coeur et la Croix-Rouge pour la nourriture.
    Je ne remercie pas les Impôts.Encore aujourd’hui ils me réclament la taxe d’habitation amputée quand même d’un dégrêvement. (Mais 266 euros à payer quand on a simplement 150 euros pour vivre tout payé :logement,électricité,téléphone-internet de base)
    « Les amis » = une s’est montré agressive au regard de ma situation, me rendant coupable, c’était de ma faute si j’étais dans la merde. A noter que cette personne est sophrologue, sensitive,new age (elle avait très bien perçu que j’étais hyper tendu) mais cela ne l’a pas empêché de se montrer inhumaine. Le plus « comique » c’est qu’elle a assisté il y a peu à une conférence de Lilou Macé.
    Je connais bien l’Abondance et tout son processus : j’y étais auparavant et les chronicités foisonnaient.Mais à un moment cela n’a plus marché. Je pense que je n’étais pas dans mon chemin et que la vie m’a forcé à m’y remettre coûte que coûte, mais qu’est-ce que cela est dur, très dur. (je me suis accroché avec une personne tenant un site new age où elle disait que la vie mettait TRANQUILLEMENT sur notre route ce qu’il fallait pour.Et les suicides ? cela n’existe pas?)
    Je trouve le titre du livre provocateur à souhait (désolé,je vois Amma plutôt comme un gourou d’avant).  » Je n’ai pas d’argent, j’en ai bavé pendant des mois,je me suis remise en question et maintenant cela va mieux » aurait été plus honnête ; car maintenant c’est plutôt « je suis dans l’abondance et j’aime ça! ».

    Je n’ai rien contre Lilou Macé que je trouve fort sympathique, mais franchement marre de toute cette niaiserie newageuse.Il n’ y a qu’à voir certains commentaires agressifs de partisans inconditionnels.

  48. Bonjour j’aime beaucoup t’ai video.. j’adore ta petite bouille jte kif ta un beau visage ….tu et une belle femme…j ‘aimerais savoir à tu un don ? Et si oui quoi comme don …je n’est pas ma chance dans cette vie contrairement à toi …la vie à était pas facile…mais des mots caractérise ma vie …… anges déchu…lucifer jésus. ..ce que j’ai trouvé sur mon chemin dans cette vie la et dans mais vie anterieur …je suis une âme unique …. en tout ça t’ai belle…. jolie coeur jte kif …..kiss

  49. Bonjour à toutes et à tous,
    Tous ces échanges montrent bien à quel niveau spirituel se situe chacun(e). La plupart parlent d’ego, et cela se sent que peu en connaissent l’origine et ne travaillent pas pour l’effacer.
    Se poser la question de savoir pourquoi tant de frustration, de jalousie, d’agressivité, etc., sort de vos écrits donc de votre mode de voir le monde, aiderait à vous mettre un petit peu sur le chemin de l’évolution intérieur.
    Tant d’énergie consacrée à débattre du pourquoi et du comment sur cette personne qui consacre autrement son énergie et son temps à aider l’évolution des consciences laisse perplexe !
    Mais chacun son niveau de conscience, justement.
    Sachez que nos pensées créent le monde dans lequel nous vivons.
    Paix et sérénité.

  50. Bonjour Lilou
    j’ai regardé les vidéos où tu t’entretiens avec Jean François DE WITT, c’est très intéressant, je viens de lire le livre de ce Monsieur fort sympathique, un livre à ne pas louper pour ceux qui s’interrogent sur la vie sur terre.
    J’ai trouvé dommage qu’il n’ait pas lu ou pas fait mention de deux ouvrages du physicien Jean Emile CHARON ( écrits en 1975 ) : L’esprit cet inconnu et Mort voici ta défaite . ces deux livres illustrent parfaitement l’idée du livre de DE WITT, l’esprit dans la matière, pour exemple : la division cellulaire faite par Charon est une preuve irréfutable d’une intelligence dans les processus vitaux.
    Bref, Lilou, tu me ferais bien plaisir si tu pouvais lui transmettre mon message qui lui fera surement bien plaisir pour avancer dans ses hypothèses.
    Je te remercie d’avance
    Joël

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *