Pour une éducation à la justesse

Peut-on rêver d’une éducation à la justesse ? Atteindre ainsi une adéquation, au moindre coût psychique, entre ce que je dis, fais et pense ! Comment puis-je évaluer cela ? En étant attentif à ce que je produis et en demandant des feed-back à mes proches.


Antoine Valabregue est professeur
de mathématiques.

La justesse, la cohérence, la  pertinence des pensées et des actes s’inscrivent dans un des concepts qui vont grimper tout au long de ce siècle. Les raisons à cela sont  toutes simples : nous allons être obligés d’abandonner notre modèle de développement infini des richesses fondé sur une hypertrophie de la valeur d’échange.

Une prise de conscience qui nous conduira à reconsidérer la valeur d’usage, donc des logiques ne trouvant pas leur source principalement et essentiellement dans l’aspect matérialiste.

L’avenir tendant à plus d’humanisme passe par des prises de conscience, des implications personnelles plus citoyennes, par une évolution des mentalités.

Nous avons besoin d’entrer dans la notion de bilan personnel et de bilan du collectif avec lucidité et en adéquation avec l’idée de ce qui est juste. Juste par rapport à soi, par rapport aux autres, par rapport à l’instant, au rythme, par rapport à la notion de quête de sens qui inclut l’écologie globale et l’écologie de la personne.

Certains de ces fondements pour accéder à la justesse sont abordés dans notre petit livre intitulé « Mener sa vie ; la voie de l’individu attentionné », Pole Editions ou sur internet.
Auteurs : Antoine Valabregue avec Françoise Navard et Marc Kucharz.
En anglais, c’est encore plus clair : « Coach your own life, the birth of a considerate individual ». Bientôt accessible dans cette langue sur Ipad et Iphone (déjà en Français).

L’ouvrage est composé de trois volets :
- Un jeu qui permet de faire parler son inconscient
- Des exercices de connaissance de soi qui vont de l’anodin au plus profond
- Une partie philosophique, au sens premier du terme, abordant les questions de l’inconscient, du pouvoir et du temps.

Le tout intéressant aussi bien de futurs adultes que de vieux routiers qui auraient raté une marche …
Il est déjà expérimenté dans des classes d’ECJS (instruction civique) en seconde et auprès d’élèves de Maths Spé. Il intéresse des élus…
Un livre-jeu qui pourrait s’intégrer, dans l’école de demain  avec d’autres outils et approches éducatives adaptées aux changement de mentalités, à l’accès à plus de justesse entre pensées et actions le plus tôt possible.

« Pour accéder à la justesse, on a besoin d’un check-up sur sa capacité à avoir confiance en soi et aux autres. De disposer d’un sens critique et de pouvoir aisément prendre des risques. La justesse provient alors d’une adéquation avec l’imprévu qui surgit comme autant de raisons de déployer son énergie, sa curiosité, sa bienveillance et sa générosité. Elle s’inscrit peu à peu dans la propension à repérer sa responsabilité en toutes circonstances, quelle que soit la météo, et donc est une pratique du choix en permanence… »

Trop beau pour être vrai ?
Faites l’essai !

Ce n’est pas un traité sur la perfection ou les droits, mais sur la capacité à s’améliorer et sur l’autodiscipline.
A mettre entre toutes les mains, sans hésiter !

Pour aller plus loin :

>> Envoyer un droit de réponse

1 commentaire pour cet article

  1. Bonjour,

    M Valabregue était mon prof de math à rodin. Grâce à lui j aime les maths…. Et pas simple pour un redoublant. Merci Maître grâce à vous je gagne très bien ma vie maintenant et garde de beau souvenir du Lot…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>