Faire des économies

Réduisez facilement votre facture d’eau : 3. Comment utiliser moins d’eau chaude

dossier L'eau chaude coûte de 2 à 3 fois plus cher que l'eau froide ! Et on en utiliserait de plus en plus... Dans ce 3e et dernier article, nous vous aidons à cocooner votre ballon d'eau chaude et à apprivoiser vos mitigeurs. Et si vous trouvez qu'Ouvertures mérite de continuer à vous informer, nous vous invitons à participer à son financement en partageant une partie des gains que vous allez réaliser.

Crédit photo : mukluk & Virginie Volken

Crédit photo : mukluk & Virginie Volken

Vous ne savez-pas combien vous consommez d’eau par an, ni le prix du m3 ? Précipitez-vous sur vos dernières factures ou sur le site internet de votre fournisseur, et remplissez le tableau suivant :

Ouvertures_tableau_conso_eau

* Un objectif de 30 m3 par an et par personne est assez facile à atteindre, sauf consommations spécifiques (piscine, arrosage potager …).
** L’eau froide coûte environ 3 €/m3, mais en incluant l’énergie pour l’eau chaude, on atteint une valeur de 5 à 7,50 €/m3 (Comment estimer le prix de l’eau ?).

Après avoir indiqué comment détecter et éliminer les fuites et vu comment utiliser moins d’eau, nous nous attaquons, dans ce troisième et dernier volet de notre dossier, aux économies d’eau chaude. C’est sans doute les plus importantes, car l’eau chaude représente environ les 2/3 des usages de l’eau et coûte beaucoup plus cher que l’eau froide !

L’eau chaude de deux à trois fois plus chère que l’eau froide !

Au coût de l’eau, il faut en effet rajouter le coût de l’énergie (gaz, électricité, fioul), sauf évidemment si vous avez un chauffe-eau solaire… Et tenir compte des déperditions de chaleur du ballon de stockage, très conséquentes, à moins de rajouter une surisolation.

Au final, l’eau chaude revient, par m3 et hors abonnements, à :

– 9,79 € TTC avec l’électricité (3 € d’eau + 6,79 € d’électricité)
– 5,59 € TTC avec le gaz (3 € d’eau + 2,59 € de gaz)

Les économies d’eau chaude sont les plus importantes, pour vous comme pour la planète

Les abonnements EDF « Heures creuses » sont-ils toujours intéressants ?
EDF propose une option Heures Pleines (HP) / Heures Creuses (HC) destinée, entre autres, aux foyers possédant un ballon d’eau chaude électrique. En contre partie d’un abonnement plus cher, la compagnie nationale offre un tarif plus avantageux en heures creuses et commande à distance la mise en route du chauffe-eau au début des plages horaires concernées (la nuit et parfois à l’heure du déjeuner). Si cette option a longtemps été intéressante, elle ne l’est plus autant aujourd’hui : EDF a en effet progressivement réduit l’écart entre le prix du kWh en HC et le prix de base, et même discrètement introduit en 2009 un surcoût pour le kWh HP.

Tarif réglementé EDF en €/kWh TCC – Sources : EDF, Agoravox

Selon nos calculs, l’option Heures creuses n’est rentable qu’au dessus d’’environ 30% de consommation en HC.

Et attention, EDF nous fait croire que nous chauffons notre eau chaude pour 11 centimes/kWh, alors qu’en réalité, nous la payons 14,4 centimes au seuil de rentabilité de 30% et 13,4 centimes avec 50% de consommation HC. A prendre en compte dans  les calculs économiques par rapport aux autres énergies !

Selon Olivier Sidler, « l’usage de l’eau chaude sanitaire (ECS) s’envole, sans correspondre à de réels besoins. Aujourd’hui, la consommation d’énergie pour l’ECS dépasse celle du chauffage ! » Le constat de cet ingénieur en énergétique qui conçoit des habitations à très faible consommation d’énergie est inattendu. La maîtrise de la consommation d’eau chaude sanitaire devient un passage obligé pour atteindre les objectifs fixés par la RT 2012 qui régit toutes les constructions neuves.

Prix élevé, impact énergétique et environnemental élevé, deux bonnes raisons de se pencher sur l’eau chaude.

Le ballon au centre… de vos attentions

L’eau chaude stockée dans le ballon a une tendance naturelle à se refroidir. Comment freiner cette velléité ? Voici trois précautions indispensables :

551. Réglez la température à 55°C. Plus la température de stockage sera basse, moins importantes seront les pertes. Autres avantages, à 55°C, pas de risques de brûlures, et votre ballon s’entartrera moins. Mais il ne faut pas descendre plus bas (risque de prolifération de microbes) ! Sur les ballons électriques, réglez le thermostat situé sous le capot de l’alimentation électrique, après avoir pris soin de couper le courant. Sur les chaudières à gaz, modifiez la consigne. La règlementation en France.
2. Améliorez l’isolation du ballon. La consommation d’entretien d’un ballon électrique de 200 litres est proche de 2 kWh par jour, soit 730 kWh par an, soit 105 € par an. On peut réduire sensiblement ces pertes en renforçant son isolation (sans oublier d’isoler les pattes de fixation). On trouve dans le commerce des kits d’isolation prêts à poser – surtout en Angleterre où ils sont très populaires (« Water heater insulation blanket » ou « jacket »). Si votre ballon est situé dans un local chauffé, sur-isoler votre ballon n’est utile que 6 mois par an.
3. En cas d’absence de plus de quelques jours, coupez l’alimentation de votre ballon 1 ou 2 jours avant votre départ (selon le volume de stockage du ballon).

Pourquoi a-t-on inventé l’eau chaude ?

L’eau chaude répond à deux indications : une meilleure efficacité de lavage et un plus grand confort, en particulier pour la toilette.

Certain(e)s prennent des douches froides sans broncher, d’autres ne supportent pas de se laver les mains à l’eau froide. Le confort est une notion très personnelle… Chacun suivra son chemin !

Par contre, dans le domaine de l’entretien – lavage du linge, vaisselle, ménage – l’eau chaude est souvent utilisée par habitude, sans réel fondement. Exemples :
– Vaisselle : l’eau chaude ne se justifie que pour dissoudre les graisses (ce que font aussi très bien les détergents). Pour la vaisselle non grasse, l’eau froide convient parfaitement. Pour rincer, pas besoin non plus d’eau chaude. La vaisselle séchera certes un peu moins vite dans l’égouttoir, mais est-on pressé ?
– Lessive : la plupart des lessives permettent maintenant de laver à 30°C, certaines même à 15°C.
– Ménage : pour des sols non gras, l’eau chaude n’est pas vraiment utile non plus. Une raison souvent invoquée serait que le sol sèche plus vite avec de l’eau chaude. C’est sans doute vrai, mais marginal : un petit calcul de physique montre que la chaleur contenue dans l’eau ne peut pas fournir beaucoup plus de 5% de la chaleur nécessaire pour l’évaporer ! Pour un séchage rapide, l’essentiel est d’aérer la pièce.

Les pièges des mitigeurs
mitigeur
Les mitigeurs sont souvent présentés comme un progrès en raison des économies d’eau (froide et chaude) qu’ils permettraient grâce à un réglage plus rapide de la bonne température.

Mais c’est plutôt le contraire qui se passe dans la pratique !
– Les mitigeurs sont souvent laissés en position médiane, ce qui fait que l’utilisateur suivant a tendance à s’en servir dans la même position et à appeler de l’eau chaude même s’il n’en a pas besoin.
– Un mitigeur qu’on ouvre en position médiane mettra deux fois plus longtemps à fournir de l’eau chaude qu’un simple robinet d’eau chaude. Et d’autant plus longtemps qu’il sera plus éloigné du ballon d’eau chaude. Il est donc probable que l’eau chaude, comme la cavalerie dans les westerns, arrive trop tard. Cette eau chaude reste dans les tuyaux et finit par se refroidir en pure perte.

Recommandations :
– Remettez toujours le mitigeur en position froide après utilisation (à droite).
– N’appelez de l’eau chaude que si vous en avez vraiment besoin et que vous avez la patience d’attendre. Dans ce cas, mettez le mitigeur à fond à gauche tant que l’eau chaude n’est pas arrivée. Ensuite, réglez-le à la température désirée.


>> Si vous avez aimé cette série d’articles et si vous êtes décidé à suivre nos conseils, nous vous invitons à verser dès maintenant à Ouvertures le montant estimé d’un an d’économies d’eau. Pourquoi dès maintenant ? Parce que nous ne pouvons pas attendre que vous ayez réalisé et constaté vos économies pour payer les journalistes dont nous avons besoin pour nous développer. Et de votre côté, verser cet argent maintenant, c’est une incitation à mener la démarche jusqu’au bout.

Si votre gisement d’économies est par exemple de 210 € par an, nous vous invitons à nous verser dès maintenant 210 € par l’intermédiaire de Jaimelinfo. Si vous êtes imposable, ce don ne vous coûtera que 70 €. Bilan sur 5 ans :
– Gain : 5 x 210 = 1050 €
– Coûts : 150 € (don à Ouvertures 70 € + petits investissements 80 €)
– Gain net : 1050 – 150 = 900 €.

> A lire aussi sur Ouvertures :
– Réduisez facilement votre facture d’eau : 1. Faites la chasse aux fuites
Réduisez facilement votre facture d’eau : 2. Comment utiliser moins d’eau ?
– France : tout savoir sur l’eau potable et l’assainissement

© Copyright Ouvertures 2013 – Mise à jour avril 2015

Pour aller plus loin :

>> Envoyer un droit de réponse

23 commentaires pour cet article

  1. Bonjour

    Depuis quelques moisdans l appartement , je ne me rendais pas compte que ma conso d électricité était importante alors que je suis chauffe au gaz et qu’à part un lave linge , micro onde et réfrigérateur je n’ai pas d autres électroménager.
    Donc ma première idée est que cela viendrait du ballon d eau chaude , et il est vrai que le compteur tourne énormément en journée. C’est un ballon de 100 litre , peut être faudrait t’il un ballon de 200 l afin qu’il ne se remplissent pas trop souvent , nous sommes 3 personnes , le bailleur a mis un ballon de 100 litre , c’est stupide.
    Qu’en pensez vous , ferais des écoliers d’énergie si j’avais un ballon d’eau chaude de 200litre? De plus j’ai le ballon dans les toilettes dans lesquels j’ai une fenêtre ouverte en permanence donc de ce fait y’a t’il une déperdition de chauffage et donc le ballon s actionne plus pour chauffer tes plus l eau?

    Merci

  2. @ Zemouri
    C’est vrai qu’un ballon électrique consomme pas mal d’électricité ! Mais avant d’accuser le vôtre, il faudrait être sûr que c’est lui le coupable. Avez-vous essayé de jouer avec les petits disjoncteurs de votre tableau pour voir l’impact de chaque circuit sur la vitesse de rotation de votre compteur ? Avez-vous un wattmètre pour mesurer la consommation de vos appareils ?
    Autre coupables possibles, le frigo ou le congélateur. S’ils sont anciens, c’est fou ce qu’ils consomment ! http://www.ouvertures.net/la-meilleure-energie-est-celle-quon-evite-de-produire-2-comment-diminuer-la-facture-electrique/
    Votre installateur a bien fait de vous mettre un 100 litres ! Il y a moins de pertes avec un 100 litres qu’avec un 200 litres. Small is beautiful ! Si vous ne manquez pas d’eau chaude, c’est très bien, ne le changez surtout pas !
    Par contre, effectivement, ce n’est pas l’idéal de le mettre dans une pièce ouverte sur l’extérieur. Si vous ne pouvez pas le changer de pièce, protégez le du froid avec une jaquette isolante et vérifiez qu’il n’est pas réglé trop chaud. L’idéal, c’est 55°C (Si vous n’avez pas de thermomètre qui monte jusque 60-70°C, le critère, c’est que l’eau sorte du robinet à la limite brûlante. Si vous vous brûlez, c’est trop chaud, si vous pouvez laisser la main 2 ou 3 secondes, c’est pas assez chaud).

    • Bonjour

      Oui bien sur que j’ai vérifié et y’a pas photo , depuis hier j’ai pris kW et c’est le ballon d eau chaude le responsable , je suis au gaz pour le chauffage . Il y’a une différence de 1300 w avec entre l’estimation EDF et la réalité .je vais me tourne vers mon bailleur qu il fasse contrôler le ballon , en attendant je vais mettre un temporasiteur sur le ballon. L éteindre une fois qu il est rempli c’est bien ou pas?
      En combien de temps le ballon de 100 l se remplit?
      Merci

  3. @Zemouri
    Relever le compteur EDF régulièrement, c’est bien la bonne chose à faire. Continuez et notez vos relevés sur une fiche. Si vous avez consommé 14 kWh (pas 14 kW) en 24h, faites le calcul sur un an : 14 x 340 jours = 4760 kWh (je compte 340 jours à la maison et 25 jours en vacances). Ce n’est pas du tout aberrant. Chez moi, à 3, on consomme presque autant, 4500 kWh par an avec l’eau chaude électrique et chauffage au gaz comme vous, et on est assez économes !

    • Bonsoir

      Vs ne m’avez pas répondu si j éteins le ballon et que jeu l allume juste un peu avant de me lever pour chauffer l eau? Ou bien je met une horloge ou un temporisateur pour que mon ballo se rempli slt quand j’ai besoin d avoir de l eau chaude matin et soir

  4. @ Zemouri
    Avez-vous regardé votre facture EDF ? Combien consommez-vous par an ? Confirmez-vous mon calcul ?
    Votre ballon se remplit d’eau froide dès que vous soutirez de l’eau chaude. On ne peut rien y changer !
    Quant à le couper et le rallumer un peu avant utilisation, vous pouvez essayer, mais je ne pense pas que ça vous fasse faire des économies très significatives. Pour vraiment faire des économies, relisez l’article ! Réglage à 55°C (l’avez vous fait ?), isolation du ballon, pas de bains, douches plus courtes.

    • Bonjour,
      En combien de temps se remplit un ballon d eau chaude ,?quand on disjoncte , le ballon se remplit t -il?pour la température un ami passe mardi.
      Je suis locataire chez un bailleur social , pensez vous qu il y a un thermostat sur le ballon?
      Merci

  5. @ Zemouri
    Un ballon d’eau chaude est toujours plein d’eau. Quand vous soutirez de l’eau chaude, elle est immédiatement remplacée par de l’eau froide.
    La question est plutôt combien de temps faut-il pour réchauffer cette eau froide. Eh bien, ça dépend de la quantité d’eau ! S’il n’y a plus d’eau chaude du tout, pour un ballon de 100 litres vertical, il faut environ 5h.
    Il y a forcément des thermostats sur tous les ballons d’eau chaude…

  6. On voit bien que la ressource eau va finir par se raréfier donc bravo pour toutes ces bonnes initiatives. pour info 60 millions de consommateurs, teste des douchettes à économie d’eau et préconise la pose de matériel d’économie d’eau sur les robinets et WC.
    L’étude montre qu’une famille de 4 personnes peut réduire de 30% sa facture d’eau (de 150 m3 /an à 100 m3) soit 50 m3 d’économie d’eau par an, tout en gardant le même confort.
    Il est indiqué que ces matériels d’économie d’eau permettent au final une économie entre 217 et 267 € /an ce qui représente 45% de la facture d’eau (30% d’économie pour l’eau et 15% supplémentaire sur l’énergie).
    plus d’infos sur http://www.activeau.fr/test_60_millions_de_consommateurs.htm

  7. @ Zemouri

    Les fabricants ne donnent en général pas la correspondance en température du réglage du thermostat. Il faut se débrouiller et tâtonner ! (Si vous n’avez pas de thermomètre qui monte jusque 60-70°C, le critère, c’est que l’eau sorte du robinet limite brûlante. Si vous vous brûlez, c’est trop chaud, si vous pouvez laisser la main 2 ou 3 secondes, c’est pas assez chaud. Après réglage, il faut bien sûr attendre pour que le ballon se mette à la nouvelle température).

    Pour ce qui est de l’autre question, relisez mes réponses.

    • Bonjour

      J’ai baissé la température mais l’eau est tiède maintenant et je ne parviens pas a trouver ma température de départ en remontant le thermostat , la galère quoi.ma femme crise.
      L eau se réchauffe en combien de temps pour un ballon de 100 litres.
      Merci

  8. @ Zemouri

    Votre femme ne semble pas avoir la même vision des choses … Ne surtout pas la braquer !
    Comme je vous le disais plus haut (vous ne lisez pas mes réponses ?), avec de l’eau toute froide, il faut environ 5 heures pour réchauffer un ballon de 100 litres, avec de l’eau « tiède », en 2 heures, ça devrait être bon.

  9. On a tendance, c’est vrai à surconsommer de l’eau chaude à tout va. Je n’ai pas pensé à améliorer l’isolation du ballon d’eau chaude et de régler sa température à 55 °C. J’ai par contre installé un réducteur d’eau sur chaque robinet pour limiter le débit de l’eau lorsqu’on tourne un robinet trop rapidement.

  10. nous payons l’électricité comme si nous étions à 80 kva en permanence. Les économies d’énergie ne rapportent strictement rien. Comment se fait il qu’il n’y ait pas d’obligation de compteur électrique comme pour l’énergie de l’eau chaude ou du chauffage ?

  11. Eau chaude et chauffage au gaz collectif. L eau chaude à la sortie du robinet est à 63°. Le gestionnaire de l’immeuble n’a pas l’air de s’affoler malgré mes differentes demandes depuis un an .
    Y a t il une règlementation sur la température de l’eau chaude ? 63° c’est brulure assurée !

Répondre à VILLAR Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *