Web

Les sites web font le plein de widgets intégrés

Vidéo, texte, photo, musique, forum, revue de presse, sondage, wiki… Sur le web, tout ou presque peut s'« embedder » (s'intégrer) et les sites tendent à devenir des patchworks de modules spécialisés. Démonstration.

De nombreux modules indépendants peuvent s'intégrer dans un site web

De nombreux modules indépendants peuvent s’intégrer dans un site web

En anglais, on dit « embedded ». En français aussi, mais, en principe, seulement quand on parle de journalistes sur le champ de bataille. Pour des sites web, on dira plutôt « intégrer », « insérer » ou « encapsuler ». Il n’y a visiblement pas de terme consacré, chaque site utilise son propre vocabulaire : Youtube propose d’intégrer ses vidéos, Dailymotion de les exporter,  Calameo d’insérer ses magazines, Framapad d’incorporer ses wikis… Comme d’autres sites d’information, Ouvertures encapsule des vidéos, les siennes et celles des autres. Dans la colonne de droite, des « widgets » affichent des aperçus de nos revues de presse Scoop-it et de nos tweets. Hyperdebat, le site de débat associé à Ouvertures, utilise des modules co-ment qui permettent d’intervenir dans les débats et de faire évoluer les argumentaires :


Icone utilisée pour accéder à la fonction « embed » (encapsuler).

Icone utilisée pour accéder à la fonction « embed » (encapsuler). Crédit simpleicon.com


Embed signifie littéralement « disposer comme dans un lit ». Comme dans un écrin serait plus juste. Le site d’accueil est en effet comme un écrin pour les modules. Mais comme des bijoux, il faut les sortir de leur écrin pour qu’ils donnent toute leur mesure. Trop à l’étroit dans le site hôte, ou amputés de certaines fonctions, il faut souvent se transporter vers le site spécialisé pour bénéficier d’un environnement plus confortable ou plus riche : des vidéos plus grandes, des fonctions supplémentaires, des suggestions d’autres contenus… au risque que le visiteur ne revienne pas sur le site d’origine. L’option embed est devenue très courante. On la trouve en général dans le menu « partager », ou sous le symbole < / >. Elle affiche quelques lignes de code qu’il suffit d’insérer dans son site ou dans son blog. On peut encapsuler beaucoup d’objets différents. Des photos avec flickr ou picasa :

Du texte avec scribd : Rapport de la Conférence de Citoyens sur la fin de vie.

Des magazines et des brochures avec issuu ou calameo :

Des présentations avec bunkr.me, prezi (un nouveau concept de présentation qui ringardise Powerpoint, en anglais malheureusement) ou slideshare :


Il y a deux modes de navigation dans Prezi : linéaire avec les flèches ► et exploration comme dans Google maps (zoom avec la molette de la souris et déplacement en maintenant le clic gauche appuyé).

Certains sites sous-traitent leurs forums à Facebook, obligeant leurs lecteurs à souscrire au réseau social pour participer. En voici un exemple sur le Journal du net. Quant à nous, nous avons nos propres forums, mais nous vous invitons à tester Framapad de Framasoft, un wiki encapsulable très simple que nous utilisons parfois – non encapsulé – pour la mise au point de nos articles. Utilisez-le pour nous faire part des modules que vous connaissez et appréciez ou d’utilisations originales.

Pour aller plus loin :

>> Envoyer un droit de réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *