Vivre ensemble

Stan Rougier : «Ce monde manque d´amour et on en meurt !»

A 82 ans, le père Stan Rougier est un prêtre moderne. Avec 2 200 fans sur Facebook, des chroniques radio à France-Culture, une trentaine de livres, un site internet et des déplacements incessants sur toute la planète, il est un grand communiquant qui œuvre pour le retour du spirituel et de la valeur de l´amour dans notre société.


Stan Rougier est intervenu au 26e forum Terre du ciel à Aix-les-Bains. Photo : PR. D.

Ouvertures. Le monde semble bien mal en point si on regarde l´actualité : guerres, pauvreté, crise économique. C´est un peu l´apocalypse ?

Stan Rougier. Pour être franc, je n´aime pas utiliser ce mot, qui veut dire, en réalité, Révélation. Mais si vous voulez parler des « catastrophes » qu´on nous montre à la télé, je vous parlerai plutôt d´espoir et de progrès. Sur cette question, ma Bible (si je puis dire!) c´est le « Journal d´un optimiste » de Guy Sorman, qui vient de paraître, et qui regarde sous un œil joyeux la mondialisation. Connaissez-vous beaucoup de civilisations où l´on peut vivre jusqu´à 90 ans tout en restant intelligent ? On a tout de même éradiqué bon nombre de maladies. C´est pourquoi je ne souhaite pas favoriser le pessimisme, qui démoralise et rend dépressif. Chacun peut faire quelque chose pour améliorer ce monde et trouver un sens à sa vie sur terre. Si notre vie passe au creuset de la tendresse de Dieu tout change.

A l´heure où la France vote pour son nouveau président, le taux d´abstention annoncé dans les sondages montre un certain désenchantement dans la population.

La politique, ce n´est pas tout à fait mon domaine. Le Christ nous a montré une autre voie : la solution à nos maux économiques et sociaux réside dans l´ouverture de notre cœur.  Il ne faut pas chercher un Messie dans le monde politique, mais retrouver notre Messie intérieur. Comme disait Saint-Exupéry (dans Citadelle) : « Chacun de nous abrite un seigneur endormi qu’il importe de libérer de sa gangue  ». Le moins qu´on puisse dire, c´est que ça roupille sacrément ! Où sont les prophètes capables de parler à notre cœur et de réveiller notre fraternité ? Pas de Martin Luther King, pas de Nelson Mandela… Avec la baisse du nombre de vocations, il y a de moins en moins de monde pour nous aider à réveiller notre âme.

Bio expressNé en 1930 à Jurançon (Béarn), après avoir passé sa jeunesse au Pays Basque et en Auvergne, Stan Rougier est d´abord éducateur, puis infirmier. Il voulait être globe-trotter. Il sera prêtre à 30 ans. Il a été aumônier de lycée et de faculté. Prêtre du diocèse d´Evry-Corbeil, chroniqueur, prédicateur à France Culture et à la Télévision, il parcourt le monde en animant des rencontres, des retraites et en donnant des conférences. Il est notamment l´auteur de « L´avenir est à la tendresse » (Edition Salvator).

En savoir plus : stanrougier.com.

Pour prolonger : une interview de Stan Rougier réalisée par KTO TV (donc 100% acquise à la cause « catho »…) a été mise en ligne sur YouTube en avril 2012.

Comment recréer un nouveau vivre-ensemble ?

Ce monde manque d´amour et on en meurt. Le nombre de suicides de jeunes est impressionnant. Il faut retrouver les valeurs spirituelles, sans forcément parler d´une religion en particulier. Actuellement, évoquer l´Amour de Dieu ou les valeurs qui nourrissent notre âme est devenu tabou. En France, on confond laïcité et anticléricalisme. Particulièrement dans l´Éducation nationale, où la vision réservée à la religion est caricaturale. Rendez-vous compte, même dans les établissements catholiques, intervenir auprès des jeunes du second cycle est devenu difficile ! Il ne faut pas « choquer les parents ». Or les jeunes ont un grand besoin d´entendre qu´ils ne sont pas que des consommateurs, qu´il y a en eux une âme qui possède deux facultés essentielles : s´émerveiller et aimer. Nier la spiritualité, c´est nous faire croire que nous sommes des brebis ou des moutons, alors que nous sommes en réalité des lions. Il faut réveiller notre vraie nature, qui est beaucoup plus que ce que l´on croit, et qui ne demande qu´à courir librement vers de grandes étendues.

Le problème de la religion, c´est qu´elle n´a pas bonne presse !

Je pense que les médias ont une grande part de responsabilité dans la vision que les gens ont de la religion. A force de montrer seulement les dérives, qui sont réelles d´un côté, les gens ne savent pas que croire peut apporter un réel sens à sa vie. Méfions-nous des contrefaçons de la véritable religion. Le Christ lui-même s´est trouvé en butte avec une vision « légaliste » de la foi, où il n´y a plus que des règles et des lois, alors qu´il apportait une nouvelle vision du Père, pleine de tendresse et de compassion. Les extrémistes de tout bord manifestent seulement leur étroitesse d´esprit. Une personne qui a un marteau dans la tête voit des clous partout… Ce phénomène de déviance n´est pas propre au fait spirituel, il existe en tout domaine. La religion, c´est comme le cholestérol, il y a le bon qui fait vivre, et l´autre qui tue. Ne jetons pas le bébé avec l’eau de son bain !

Pour aller plus loin :

>> Envoyer un droit de réponse

4 commentaires pour cet article

  1. Concis, présis et… bien envoyé ! Merci à ce prêtre de 82 ans qui cherche encore avec enthousiasme à éveiller et réveiller le Seigneur endormi que nous abritons, chacun et ensemble

  2. Un grand merci à vous, cher Père que je vais avoir l’ immense bonheur de voir  » en chaire et en os  » et surtout d’ écouter bientôt à La Flattière. Je connais la plupart de vos livres que je ne me lasse pas de lire et relire et aussi de faire connaître le plus possible.
    Vous êtes la meilleure preuve de l’ existence de Dieu , ce Dieu qui illumine ma vie et à qui je rends grâce tous les jours.

  3. J’ avais écrit un grand commentaire que j’ ai effacé …… Rien à dire, Stan Rougier, l’ homme, ses livres, ses conférences, ses interviews, voici mon maître à penser que j’ aurais juste aimé connaître plus tôt dans ma vie …… en tout cas que je me charge de faire connaître. Longue vie cher Père , continuez et grand merci à Dieu de mettre de telles personnes sur mon chemin. ( Pardon d’ avance si je blesse votre humilité )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *