Une initiative médico-citoyenne et régionale : la web TV Dijon-Santé

Des « militants de la santé » prennent en main l’information sur la santé à l’échelle de la région Bourgogne. Le fondateur de Dijon-Santé.fr combat avec eux « pour que cesse la régression actuelle de la qualité des soins » et pour défendre « les droits des patients et en particulier le droit à l’égalité des soins ».

Le lundi 14 février 2011, les membres de Dijon-Sante.fr et son fondateur, François-André Allaert [médecin, conseiller municipal, 17ème vice-président du Grand Dijon] ont présenté leur nouveau site web enrichi en informations pratiques pour les Bourguignons et les Franc-Comtois. Dijon-Sante.fr offre aussi désormais une version mobile entièrement dédiée à l’information locale sur la santé.

Ses promoteurs sont fiers : pour la première fois en France, un site web, lancé il y a deux ans, est entièrement dédié à l’information médicale régionale : « Ce site compte devenir la référence en Bourgogne/Franche-Comté de l’information Santé ».  Sa rédaction, assurent-ils, « est indépendante de toute structure institutionnelle, politique ou commerciale. La web TV Dijon-Santé est l’émanation d’associations de patients, coordonnées par l’association « Santé et Droits des Patients ».

Les objectifs mis en avant sont : « Délivrer une information régionalisée sur le système de santé, ses acteurs, ses progrès et ses déficiences. Elle aborde les sujets sous forme de numéros thématiques mensuels associant des reportages et des témoignages librement décidés par la rédaction. Ces reportages et témoignages visent à informer de manière générale sur l’organisation de la santé en Bourgogne et non pas à délivrer un contenu médical qui viserait à compléter ou à se substituer à la relation médecin/patient ».

François-André Allaert, fondateur de Dijon-Santé :

« Je n’aime pas que l’on touche à la santé : régression des soins, désertification médicale, déremboursement des médicaments, etc. En effet, comme fils d’ouvrier et homme aisé aujourd’hui (j’ai un profil socio-culturel d’homme de droite !), je suis reconnaissant à la République qui m’a permis de bénéficier du système de soins et de celui de l’éducation sans lesquels je ne serai pas où je suis aujourd’hui : dirigeant de CEN Nutriment, titulaire de la chaire d’évaluation médico-marketing des allégations de santé, directeur d’un mastère marketing alimentation-santé. Dijon-Santé est œcuménique, droite et gauche réunis autour de ce besoin de mettre le patient au cœur du dispositif de santé et de faciliter ses relations avec les professionnels de la santé ».

L’idée est aussi de « représenter les usagers du système de soins de concert avec le Collectif Interassociatif Sur la Santé de Bourgogne qui regroupe la très grande majorité des associations de patients de la région ».

Une douzaine de bénévoles sont engagés dans ce projet avec des moyens modestes et un budget annuel de quelques milliers d’euros. La politique éditoriale est conduite par Yann Lecomte, économiste de la santé chez CEN Nutriment, dont M. Allaert est le directeur, et Christian Guillermet, professeur de communication à l´IUT de Dijon. Sept journalistes non professionnels ont produit jusqu’à ce jour 240 reportages, dont un dossier, c’est assez rare pour le signaler, sur les médecines douces.

M. Allaert assure que la web-TV, qui reçoit entre 4 et 5000 visites mensuelles, « ne touche pas d’argent de l’industrie pharmaceutique ». Des partenariats peuvent être ponctuellement organisés avec les professionnels de la santé, mais toujours avec ces deux axes que sont l’utilité pour les patients et le caractère régional de l’information.

>> Envoyer un droit de réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *