Mediapart : arnaque en ligne ?

1 € pour 15 jours d’essai, c’est tentant. Mais quand les 15 jours viennent à échéance, Mediapart ne vous demande pas si vous souhaitez continuer. Il prélève.

abonnement mediapart

Si je n’avais pris la précaution d’utiliser mon e-carte bleue [1] pour souscrire à l’abonnement d’essai, mon compte aurait été débité de 9 € par mois et je serais maintenant abonné « en dur » à ce média qui a trouvé là un étrange moyen de se rendre incontournable.

Mon stratagème a heureusement enrayé la mécanique. Les 15 jours d’essai écoulés, j’ai reçu un courriel de « Caroline de Mediapart » me signalant un petit problème :

Vous bénéficiez d´un accès à Mediapart.fr ; nous vous remercions de votre fidélité et votre soutien.
Attention : le dernier prélèvement sur votre carte bancaire n´a pu être effectué. Cela peut être lié à un problème de date d´expiration, de perte, de changement de banque…

Depuis, aucune réponse ni à mes appels téléphoniques, ni à mon courriel…

Que Mediapart ait recours à ce piège ne manque pas de m’étonner. A-t-on besoin de cela quand on bâtit sa réputation sur des enquêtes exclusives reprises par l’ensemble de la presse ?

[1] L’e-carte génère un numéro utilisable qu’une seule fois.


A noter que depuis la publication de notre article, Mediapart a sensiblement amélioré sa communication commerciale :

mediapart

Capture d´écran de mediapart.fr le 16 février 2011


Mise à jour du 27 février 2017 : comme les messages d’abonnés s’estimant floués par la communication commerciale de Médiapart continuaient d’arriver, nous avons interpellé le service abonnement de notre confrère. Copie des échanges :

>> Envoyer un droit de réponse

33 commentaires pour cet article

  1. Très intéressant, mais il suffit de savoir lire : « Testez-nous, 1€ seulement pour les 15 premiers jours ! Au terme des 15 jours, l´abonnement se prolonge sans engagement de durée minimum, à 9€/mois. »

  2. Vous l´interprétez comme une promo : « Si vous vous abonnez maintenant, les 15 premiers jours ne vous coûteront qu´1€, ensuite c´est 9€ par mois. »

    Mais ce n´est pas ce qui est écrit : « Période d´essai de 15 jours avant votre abonnement ». Donc avant l´abonnement, ce n´est pas encore l´abonnement ! Donc pas d´engagement.

  3. Je me suis fait avoir moi aussi, car je pensais que ces 9 Euros par mois seraient dus suite à reconduction volontaire de l´abonnement (donner ces coordonnées bancaires en gros ou signer un contrat de prélèvement mensuel par cb ) et non tacite comme c´est le cas actuellement. Ceci n´est pas stipulé clairement sous le bandeau de votre offre 1 Euro ! Vous m´avez prélevé 18 Euros sans mon accord, car ne sachant pas , j´ai mal interprété votre phrase et vient de m´en rendre compte ce jour. Si vous étiez parfaitement honnête, vous me rembourseriez ces 18 Euros !

  4. Tout à fait d´accord avec Eric, j´ai moi aussi été victime de ce piège, dont je ne me suis sorti que par accident (perte de carte bleue). Je préciserais que j´ai demandé à deux reprises une demande de désabonnement de la newsletter, et que, comme par hasard, cette demande a été interprétée comme une demande de réabonnement !?? Je ne pensais pas qu´un site d´informations si sourcilleux dès qu´il s´agit d´éthique publique se fût laisser aller à ce genre d´arnaques.

  5. Tout pareil, sauf que moi j´ai utilisé une vraie CB et qu´il m´a fallu 7 mois pour que je lise cet article et que j´aille regarder mes relever bacaires.

    J´ai pris immédiatement le téléphone. Je suis tombé rapidement sur quelqu´un d´aimable malgré mon irritation non dissimulée. Elle était étonnée du nombre de plaintes et du nombre de gens qui ne lisent pas les conditions générales de vente et qui n´épluchent pas leurs relevés bancaires. Elle m´a cependant proposé le remboursement des sommes prélevées… à suivre.

    En tout cas, merci à l´auteur de l´article sans qui j´aurais bien pu continuer à payer pendant des années.

  6. blogs.mediapart.fr/edition/decouvrir-mediapart

    De mon côté, j´avais souscrit à une découverte gratuite de Médiapart sur ce lien, et je n´ai vu nul part que l´abonnement était reconduit automatiquement.

    Il m´a semblé bizarre de devoir payer 0 euros via paypal, mais lors de cette transaction, je n´ai pas du tout compris que je m´engageais pour un prélèvement automatique de 9 euros par mois.

    Je n´ai reçu aucun mail de confirmation de l part de Paypal.

  7. C’est exactement ce qui vient de m’arriver.
    Début décembre, j’ai souscrit à l’offre 1 euro pour 15 jours, que j’ai payé avec ma carte Visa.
    Peu après, j’ai reçu un message de M. Edwy Plenel me demandant de m’impliquer plus avant et soulignant qu’une autorisation de prélèvement serait alors nécessaire.
    J’ai poliment répondu que si je ne voyais aucun inconvénient à procéder à un paiement par chèque, par contre je considérais le prélèvement automatique comme “un ennemi personnel” et que dès lors je ne pourrais donner suite.
    Il m’a alors été répondu, par le biais d’une personne dénommée Adèle du service clients, que j’étais déjà abonné (ah bon !!!!!) et me demandant si je souhaitais résilier. J’ai bien sûr opté pour cette solution, très étonné de savoir que j’étais devenu un abonné obligatoire sans jamais avoir rentré d’autorisation de prélèvement.
    Résultat des courses 2 mois après ma demande de résiliation :
    Mediapart m’a escroqué de 18 euros (9 euros – pas 1… – prélevés le 09 janvier, 9 autres le 09 février). Tout cela, comme me l’a expliqué mon banquier, en procédant à des retraits directement via la carte sans passer par l’autorisation tant sollicitée. Un procédé que l’on croyait réservé aux opérateurs téléphoniques indélicats.
    De la part d’un site d’actualité dont j’avais la faiblesse de croire que son comportement serait éthique, voilà qui me fait tomber de haut. Combien sommes-nous dans ce cas et de combien Mediapart grossit-il ainsi les chiffres de son audience ? Pensez-y annonceurs et vous aussi lecteurs encore sous le charme de la maison Media-particulièrementmalhonnête.

  8. jE FAIS PARTIE DES GENS BERNES, TROMPES, TRAHIS : EN DECEMBRE JE ME SSUIS ABONNEE « POUR ESSAI » à 1 Euro,(prélèvement C.B.) EN DEPIT DE MES DIFFERENTES INTERVENTIONS, MEDIAPART ME PRELEVE TOUS LES MOIS 9 EUROS !! ARNAQUE !DEPUIS DECEMBRE 2011

  9. Tout abonnement à un journal par prélèvement est à reconduction tacite. Mais rien à voir avec les opérateurs téléphoniques, ici vous pouvez au bout d’un mois ou tout mois suivant résilier par un simple mail ou coup de téléphone.

  10. Bonsoir moi aussi j’ai été piège par ce système. Encore une fois un média web qui fait des sous sur le dos des autres.
    Mais qu’en est-il de ce patron qui dénonce et expose en pâture des faits , alors que lui même il s’enrichit sur le dos des autres.
    Sa situation n’en est pas moins clair. Différents compte ouverts et transférés dans différents pays et pour brouiller le tout avec un certain nombre de société écrans.
    À suivre dans mes prochaines investigations et copies à la clé!!

    Léonard

  11. Idem pour moi, les baisés comptez-vous: Un.
    En plus le désabonnement ne peut se faire en théorie que par courrier postal, et je présume vu la mentalité que seul un recommandé avec AR peut faire l’affaire.
    On trouve à peu près les mêmes difficultés chez lemonde.fr (mais sans promo arnaque)

  12. Je crois que les termes et conditions sont tout de même clairement décrites en lisant :
     » 1€ SEULEMENT1€ seulement les 15 premiers jours
    Au terme des 15 jours, l’abonnement se prolonge sans engagement de durée minimum, à 9 €/mois. »

    Moi j’ai parfaitement compris que sans information de ma part l’abonnement se prolongeait. Franchement, j’en vois pas l’arnaque »

  13. @Onluc
    Comme indiqué dans l’article, Mediapart a modifié la présentation de son offre, mais elle était pour le moins ambigüe au départ… Les réactions montrent bien que je ne suis pas le seul à avoir été piégé.

  14. Qu’avez-vous à répondre à tout ceci ? Cadeau essai 1 euro…Pas d’abonnement ?
    Ma propre banque me déconseille de vous donner tant de références. Je décide donc d’utiliser une carte où il ne reste que quelques euros…

  15. j avais accepté l offre gratuite je n ai jamais donné mes ref bancaires et pourtant voila 2 fois que mediapart me prélève sur mon compte c est quoi ces méthodes

  16. idem , je me suis aussi fait avoir.
    Et comble du délire, pour se désabonner il faut envoyer un courrier qui sera pris en compte dans les 10 jours…

  17. Eiep,

    Moi aussi je suis tombé dans la piège. Je croyais que c’était ma faulte, parce que je suis espganyol et je me disais que peut-etre je n’avais pas bien lu les conditions d’abonnement, mais je vois bien qu’il y a beaucoup d’autres personnes qui sont tombés dans le même truc. C’est véritablement miserable. Et surtôt quand on fait ça en nom du journalisme!

  18. Bonjour,
    Je suis toujours étonné de voir que personne ne lis les conditions générales avant de s’abonner d’autant plus si on est lecteur de Mediapart ( curieux et critique)
    Cette pratique est très courante pour des périodes d’essai ou de promotion.
    Pour ma part j’ai pu très facilement me désabonner.
    Il faut soutenir la presse indépendante et d’investigation.
    Bonne lecture xavier

  19. Pareeeeil ! 9 mois de prélèvement et n’allez pas me dire que je ne lis pas les conditions générales, si je n’ai vu nulle part la reconduction tacite c’est parce que tout est fait pour qu’on ne la voit pas. Et tout se fait « tacitement » sauf la résiliation qui nécessite des démarches papier, donc plus longues et lourdes. +1 ennemi pour Mediapart.

  20. Même soucis pour moi, pourtant je suis d’ordinaire assez méfiante… ce qui me fait dire que si je n’ai pas vu la reconduction tacite, c’est que celle ci est faite pour ne pas être vue, en effet si j’avais lu cela je n’aurai pas cliqué, je n’avais aucune intention de m’abonner, même pour 15 jours, je pensais simleent avoir payé pour la lecture d’un article, et voilà que me découvre « abonnée »…

    Et le comble, c’est que je n’ai même pas accès aux articles de Médiapart et que je n’arrive pas à trouver sur le site commet me désabonner, bonjour l’arnaque, moi qui étaita ssez admirative du travail des journalistes de médiapart, voilà qui me coupe toute envie de m’y abonner un jour !

  21. Je suis surtout étonné qu’on ait envie de s’abonner à Médiapart alors qu’on ne sait pas lire. Je n’ose imaginer vos contrats d’assurances, banques, télécoms, mutuelle, … si vous ne lisez pas les CGV. Comme quoi avec une astérisque on attrape surtout des pigeons.

  22. abonnement fait dans le cadre d’une usurpation d’identité et de carte bleu , Mediapart ne veut rien savoir , malgré les justificatifs, je déconseille de donner vos coordonnées a ce site qui au demeurant reste formidable, mais qui n’est pas en capacité de vérifier les identités et les moyens de paiements , bref un avis négatif; a vous de voir

  23. Des voleurs !!!! je n’ai jamais donné mes références bancaires et et j’ai des prélèvements de 9€ sur mon compte alors que je ne connais même pas ce site d’informations ! du délire ! et ceux qui critiquent et disent que les gens ne savent pas lire : taisez vous car ce sont de pures arnaqueurs.

  24. J’aime bien Claire qui dit qu’on peut résilier par simple mail ou coup de téléphone.
    Encore faut-il que médiapart réponde aux mails et aux téléphone.
    Cela fait plusieurs semaines que j’envoie des mails et que j’appelle, la seule réponse que j’ai eu c’est un mail auquel je ne pouvais pas répondre me disant d’appeler le service client qui est toujours aux abonnés absents.
    Bref, je ne m’abonnerai plus jamais à médiapart.

  25. Moi je m’embête pas j’appelle mon banquier et il bloque les prélèvements quand j’ai un truc comme ça! Radical. Je l’ai fait pour plein de trucs. Je voulais faire le test Mediapart, mais là, j’ai plus envie! 🙂

  26. J’étais très intéressé par un article de Médiapart et je voulais juste le lire pour 1€.
    C’est la somme que j’étais prêt à dépenser, mais pas plus. Je clique sur le lien proposant la transaction, puis renseigne mes coordonnées bancaires avant de me diriger rapidement vers l’article en question.
    A aucun moment, je n’ai fait attention à la mention écrite en caractère extrêmement petit (je l’ai remarqué qu’1 mois après) précisant le renouvellement automatique pour un montant de 11€ dans 15 jours…
    Quelle mauvaise surprise d’avoir été débité de 11€ sur mon compte bancaire!?!
    Il est à souligner que plusieurs sites Internet proposent très explicitement dans un formulaire ou par un autre biais un renouvellement automatique au même prix avec question fermée ‘oui/non’ ou un bouton « submit » (ou autre)…. le tout en caractères normaux (et non tout petit).
    Mais ce n’est pas du tout ce que fait Médiapart, il procède au contraire comme les compagnies d’assurance ou bancaire aux procédés douteux et pas très éthiques mais pour ces derniers on s’y attend et on est dans une logique de minimisation des indemnités versées… Pour Médiapart, on ne s’y attend pas du tout compte tenu des valeurs véhiculées par ce journal.
    Avec de tels procédés, ils cherchent seulement à maximiser leurs profits en espérant que de nombreuses personnes tomberont dans le panneau en n’étant pas trop regardantes… Quelquepart, ils ne cherchent pas vraiment le consentement des gens mais ils privilégient le profit en jouant volontairement sur le flou, les mentions en caractères ridiculement petits et un désabonnement par courrier postal tout en clamant des valeurs d’égalité, de justice et de partage dans leur article… Donc oui, il me semble que c’est de l’arnaque!!

  27. bonjour,
    Moi je ne me suis jamais inscrit ni envoyé mes codes bancaires pourtant j’ai quand même eu droit au prélévement de 1€.
    Il faut mettre fin à ce vol en ligne.
    merci

  28. J’ai essayé un code Mediapart fourni par eux par l’intermédiaire d’une BANQUE : Mediapart vous offre un mois d’abonnement, gratuit et sans engagement : réponse ce code n’existe pas ! « Edwy » nous avertissant encore aujourd’hui du secret chez lui (adresse mail etc), on note au préalable la disparition immédiate du mot de passe mais pas l’adresse mail en tentant de créer le compte : de la crédibilité de mediapart et du besoin de fournir une presse indépendante parce que payante en Belgique où il paye sans doute ses impôts !

  29. Mediapart est une arnaque, il fait plusieurs mois qu’ils font campagne pour Macron et qu’ils épargnent le pot de edwy plenel Hollande. Pas d’articles intéressants, zéro …

  30. Pour moi c’est pire. Mediapart a utilisé mon numéro de carte bancaire pour procéder au débit d’un mois d’abonnement, alors que je n’avais pas autorisé cette opération. À ce jour je n’ai toujours pas été remboursée! Monsieur Plenel cela s’appelle de l’escroquerie et de l’utilisation abusive de données personnelles, et cela fait de vous un escroc! Vous avez dû descendre bien bas pour agir de la sorte. Quand on donne des leçons aux autres, on balaie devant chez soi avant.
    C’est à vomir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *