Comment et jusqu’où dire non en famille (2)

Voici la synthèse de la 5e enquête participative Agoravox/Ouvertures.

Il n’y a pas de réponse unique – on s’y attendait ! – à cette question posée aux internautes. Pour les uns, c’est plutôt «apprendre à dire oui» qu’il faut enseigner ; pour d’autres, dire «non» fut vital dans la construction de leur personnalité, jusqu’à rompre avec leurs proches; pour d’autres encore, l’important est de savoir quelles règles gouvernent les relations entre les individus, etc.

La diversité des réponses apportées à cette question par les internautes illustre toute la richesse des réactions humaines devant cette problématique. Il ne nous a pas été possible de définir une tendance majoritaire, qui de toute façon n’aurait pas été significative, cette enquête ne présentant pas le caractère d’un sondage scientifique…

Nous présentons ici une sélection des commentaires qui nous ont paru les plus intéressants. Certains sont émouvants, d’autres profonds voire philosophiques, tous dévoilent ce qui se trame silencieusement dans les consciences et les cœurs. Que tous les participants soient remerciés d’avoir ainsi partagé leur for intérieur !

Nous vous présentons notre synthèse en quatre volets :

– La sélection des commentaires qui nous ont paru les plus riches ou les plus instructifs

– Une sélection de témoignages particuliers

– Le digest d’Elodie

– A propos des trois exclusions.

>> Télécharger la synthèse « Dire non ».

>> Quelques statistiques concernant l’enquête : elle a été consultée plus de 13 000 fois (VU) ; elle a reçu 288 commentaires et est votée positivement par 70% des lecteurs (84 votes).

Pour aller plus loin :

>> Envoyer un droit de réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *