Film « Lumière » : Peut-on vivre uniquement de « prana » ?

Dossier

Non, répondent le sens commun et la science moderne. Oui, affirment certains « respirianistes » qui prétendent avoir remplacé l’alimentation solide et liquide par le seul « prana » (souffle vital). La Miviludes condamne cette pratique, mise en scène par le film « Lumière » qui sort sur nos écrans. Ouvertures continue à s’interroger sur un phénomène dont l’histoire a donné de nombreux exemples.

Le film « Lumière » sort en ce moment dans les salles. Il s’agit en fait d’un documentaire sur le respirianisme réalisé par l’Autrichien Peter Arthur Straubinger.  Les respirianistes sont convaincus que l’homme peut survivre sans boire ou manger, en ne se nourrissant que de lumière ou de « prana ».

Le yogi Prahlad Jani, un Indien de 84 ans qui prétend ne plus se nourrir qu’ainsi depuis 74 ans, a fait parler de lui cette année sur toute le planète en se soumettant à une observation scientifique.

Intrigués par cette information, et après quelques recherches, nous avons appris qu’il existait bien d´autres personnes prétendant vivre de cette façon. C’est pourquoi nous avons rencontré deux d’entre elles : l’Australienne Jasmuheen (lors d´une présentation publique de sa démarche) et Henri Monfort qui propose des accompagnements au pranisme et a publié un livre sur son expérience.


Henri Monfort.
Photo : JL ML.

Nous avons réalisé une interview vidéo, en trois volets, de Henri Monfort. Dans l’impossibilité de vérifier ses affirmations, nous avons seulement recueilli son témoignage en lui posant toutes les questions qui ne peuvent manquer de jaillir en tout esprit rationnel.

Ses réponses nous ont semblé sincères, sans préjuger de la réalité de la démarche qui reste à authentifier.

Le magazine Sciences et Avenir dénigre cette pratique en assénant au passage des propos péremptoires mais néanmoins très contestables : « Contrairement à de nombreuses croyances, le jeûne ne présente aucune vertu, en particulier purificatrice ». Il conclut son article en disant : « Promouvoir la nourriture pranique est non seulement absurde, mais criminel ».

Propos tout à fait en phase avec celui de la Miviludes qui parle, dans un communiqué publié par l’AFP le 18 décembre 2010, de « pratiques charlatanesques à forte connotation sectaire ».

>> Fiche de présentation et extraits du film.

>> Voir l´interview du réalisateur du documentaire par Maxisciences, qui, par ailleurs, se défend de toute promotion du respirianisme.

>> Comme à pratiquement chaque fois qu’un phénomène incompréhensible dérange les certitudes établies, pour la sphère institutionnelle et la presse qui la soutient, c’est la réaction de rejet à priori, sans même étudier concrètement les choses ni tenir compte du fait que ce phénomène de l’inédie heurte les esprits depuis des lustres (voir l’article d’Alain Maillard). Répondre en qualifiant simplement cette démarche de « sectaire », c’est à coup sûr taper à côté de la plaque et demeurer impuissant à en prévenir les dérives…

Pour aller plus loin :

>> Envoyer un droit de réponse

16 commentaires pour cet article

  1. Pourquoi transforme-t-on tout en -isme ? A croire qu´il est bien plus facile d´arrêter de manger que d´arrêter de penser. Depuis des millénaires des personnes ont essayé d´arrêter de penser, comprenant que la pensée est la cause des problèmes humains fondamentaux, particulièrement en Asie, et ont appelé cela « méditation » (ce qui n´a rien à voir avec tout ce qui existe à ce sujet actuellement dans la société et qui est vraiment du charlatanisme sous couvert de « psychologie », « développement personnel » ou même « new-age »). Mais qui décide ou souhaiterait arrêter de penser sinon la pensée ?  Vouloir arrêter de penser, par le biais de la pensée ou d´un acte volontaire est donc pour le moins absurde. Le cerveau produit la pensée qui à son tour peut se dissocier, de manière plus ou moins dépendente de l´organisme. La pensée peut vouloir arrêter de manger pour x ou y raisons, mais vouloir ´arrêter de penser´ est totalement stupide, car c´est la pensée qui veut arrêter de penser. Plus de cerveau, plus de pensée. Et non pas plus de pensée plus de cerveau. Ni plus de nourriture plus d´estomac. Aussi, la pensée est un peu au cerveau ce que la bile est au foie, à la différence près que la pensée se prend elle-même pour une entité indépendente pouvant agir sur elle-même, mais ce n´est qu´une illusion, un jeu de miroir interne à la conscience. Pas besoin de neurosciences pour comprendre tout cela.

  2. J´ai vu ce documentaire qui m´a vraiment marqué car je n´avais jamais entendu parler de personnes se nourrissant de prana.

    Etonnant, dérangeant et objectif. Un film à voir.

     

    Concernant le commentaire de ab, je vois pas le rapport avec le film. Puisque justement ce film montre que des personnes qui n´étaient pas forcément interressé par un développement spirituel ont testé et réussissent à se nourrir de prana. 

    Et même la médecine, en étudiant de plus en plus les nde, commence à concevoir que le cerveau n´est pas le siège de la pensée, comme on le concevait jusqu´à maintenant.

    Enfin, pour comprendre la méditation, il faut la pratiquer, sinon c´est juste coller une étiquette sur une chose qu´on ne connait pas.

  3. Comment commenter à propos du film alors que je ne l´ai pas vu ? Comment le voir puisque je ne suis pas intéressé par le voir ? Comment méditer puisque personne ne sait réellement ce que cela veut dire ?

  4. Bonjour,

    Merci de rectifier ceci:

    « Jene fais pasde stages mais simplement desaccompagnements de personnes désireuses de commencer la nourriture pranique. Je n´ai rien à enseigner.
    Et je n´ai pas écrit desoouvrages mais un seullivre »…
    Amitié et merce pour votre objectivité.
    Henri

  5. Bonjour,

    Merci de rectifier ceci:

    « Je ne fais pas de stages mais simplement d´accompagnements de personnes désireuses de commencer la nourriture pranique. Je n´ai rien à enseigner.
    Et je n´ai pas écrit d´ouvrages mais un seul livre » : « La Nourriture pranique ed. LANOREi…
    Amitié et merci pour votre objectivité.
    Henri

  6. Bonjour,

    Merci de rectifier ceci:

    « Je ne fais pasde stages mais simplement d´accompagnements de personnes désireuses de commencer la nourriture pranique. Je n´ai rien à enseigner.
    Et je n´ai pas écrit d´ouvrages mais un seull ivre » : « LaNourriture pranique ed.LANOREi…
    Amitié et merce pour votre objectivité.
    Henri

  7. Je n´ai pas vu ce film, mais bien sûr que ce genre de choses sont possibles. Simplement cela ne m´intéresse pas plus que cela (voir la Bible par exemple, ou les tibétain qui ressucitaient à tour de bras: Ha ha ha (et c vrai, je crois))… éventuellement, si l´occasion se présente, si JE rencontre un gars qui sait faire cela et qu´on s´entend bien, je ne dirais pas non (faut pas se buter, dans la vie)… d´ailleurs, par hasard, j´en ai rencontré un qui n´en était pas loin je crois… mais je ne l´ai toujours pas rappelé (autre chose à faire pour l´instant)… Sinon, c´est vrai que, quant à ce qui est de s´en remettre à des gens qui ont une expérience profonde du yoga, je confirme: Les journalistes de Science et Avenir, et les caids surdiplomés de Miviludes, me semblent, oui, conSacrés (et là, il n´y a pas de jeu de mots à 3francs: non! non ! (projections ;!)    ))
    humour!…. et pourtant… humour !!… et pourtant… humour!!!… et … … …
    AAAaaaaaaaahhhh… <<< … OOUUfffff>>…

  8. CEpendant… pas de qui propos par rapport à l´apport scientifique dans tout cela… tiens, comme je suis de formation scientifique, je me suis bien sûr intéressé à la très cébèbrée Physique Quantique… mais il y a aussi la science du Chaos avec les fractales qui sont d´un enseignement fou: cela concerne la notion de changement d´échelles (bref de points de vues, d´attentions, …), et aussi les changements de règnes (on fait cela naturellement lorsqu´on s´intéresse à ceci, puis à cela, de très différents de nature) . Les fractales concernent donc les changements de rythmes de vie/de métier/de musique/danses… bref tout ce qui touche la concentration, l´attention… on retrouve là le yoga, qi gong, accupression etc… par ce biais là donc encore)…
    Voilà, ct juste que je ne voulais pas dénigrer les scientifiques spécifiquement (juste certains, lorsque cela me semble nécessaire, ainsi que certains religieux, et autres défenseurs d´idées figées )
    Recevez mes hommages les plus distingués,
    (tiens; intelligent, ce que dit ab ! ben dis donc… bon, je vais voir la bande annonce du film …)

  9. Le sens du goût est lié à la pensée et il est très difficile de maîtriser l´envie de manger. Lorsque je jeûne je perçoit mon mental comme se nourrisant des substances présentes dans mes tripes et j´ai l´impression que je suis encore un sac à merde, bien que cela ne me dérange pas puisque je considère cela comme un angrais. il est vrai que le jeûne prolongé calme le mental et pour avoir rencontré un respirien je dirais qu´il était calme, qu´il rayonnait et que le temps s´arrêtait autour de lui. De plus en voyant ce que les grandes surfaces proposent comme merdes à la place de sois-disant nourritures, cela me donne vraiment envie de changer radicalement ma façon de me nourrir. Il m´est plus facile d´imaginer des gens qui ne mangent pas et d´autres qui se nourrissent sainement que des gens qui s´empiffrent pendant que d´autres crèvent de faim.

  10. Bon… s’il suffisait de se nourrir de Prana pour vivre, on se demande pour quelles raisons les Hommes ne le savent pas encore et croient qu’ils doivent se remplir l’estomac plusieurs fois par jour pour vivre !
    Si c’était si simple, s’il suffisait d’absorber du Prana, il y a bien longtemps qu’il n’y aurait plus de famine sur terre, plus d’enfant qui meurt de faim et soif…
    S’il suffisait d’absorber du Prana pour vivre, on se demande pour quelles raisons « le créateur » (Dieu, l’Univers, etc., ce que vous voulez) a inventé un système digestif aussi perfectionné et complexe : bouche, dents, langue, gorge, estomac, intestins, foie, vésicule, pancréas, reins… Franchement, il est nul, ce créateur !
    Vous croyez vraiment que tout ce merveilleux système digestif a été imaginé et créé uniquement pour « faire beau » ? Pour « faire bien » ? Pour s’amuser ?
    Tout ce qui vit, sur cette planète, consomme des aliments et boit de l’eau pour vivre ou pour survivre : les limaces, les escargots, les vers de terre, les poissons, les lions, les guêpes, les fourmis, les plantes, les arbres… les Hommes.
    Si les Hommes pouvaient se nourrir uniquement de Prana, tous les autres êtres vivants devraient pouvoir faire la même chose ! Si, si ! L’Homme n’a rien de plus que les autres animaux de la création : il est même parfois beaucoup plus cruel et sauvage qu’un tigre ou qu’un requin qui eux, ne tuent que pour se nourrir (de chair fraiche, pas de Prana), contrairement aux hommes qui tuent par plaisir, par vengeance ou pour d’autres raisons tout aussi stupides.

  11. les gens sont tellement butés, qu’ils preferent réfuté les théories scientifique, en inventant des pseudos (autres)-sciences, remplacer un dieu qui ne nous aide pas par un autre, des dirigeant incompétent par d’autres encore + incompétent et ainsi de suite jusqu’au chaos absolu, aller le manger votre prana, moi je reprend du gratin !

  12. Bonjour,je suis végétarienne crudivore, je mange un repas par jour et six jours sur sept depuis 3 ans. Il m’arrive de passer plusieurs jours sans manger et m’en bien porter. Je consomme moins de 1000 calories par jour : si j’en crois la médecine , je devrais être anémiée et maigrichonne ; hors ce n’est pas du tout le cas. Je donne mon sang régulièrement , en prenant soin d’avertir les toubibs de mon orientation
    « Culinaire ». J’ai dit adieu à la dépression, à mes palpitations, à mes douleurs à la nuque qui m’empêchaient de bouger le cou correctement, à ma mauvaise circulation sanguine et à mes chevilles gonflées. Mes maux de tête ont disparu ainsi que ma cellulite , je supporte mieux l’humidité et le froid. Je m’habille en 38-40 et je mesure 1,60m. J’ai plus d’endurance à 48 ans que ma fille de 25 ans qui est  » viandovore » ainsi que mon époux et mes quatre garçons. Je ne consomme plus de gluten, ni rien de ce qui vient de la vache . Je ne leur impose aucunement ma façon d’appréhender la vie. Je n’ai ni dieux ni maîtres, je n’appartiens à aucune religion ni parti politique. Et je ne suis pas respirienne, mais je reste quand même ouverte à leur philosophie de la vie qui est basée sur le respect et l’amour de l’autre. Et pour finir , un vrai respirien ne se présentera jamais comme ayant la science infuse ou tel un gourou : il vous montrera un chemin différent à suivre mais jamais ne vous l’imposera.

  13. Quelques réactions ici montrent que l’on n’est pas sorti de l’auberge. Le premier confond beaucoup de choses, il parle de mental et ne comprend pas son mécanisme.

    Ensuite d’autres qui croient qu’il suffit d’attendre pour que cela arrive, sans démarche volontaire. D’autres qui pensent que nous ne sommes que des animaux.

    Bref on voit avec quelques commentaires les dégâts de la pensée matérialiste, une fin de civilisation qui arrive car au bout de sa logique qui n’amène que destruction. Cette civilisation s’écroulera sous le poid de son ignorance, elle qui croit tout contrôler…

  14. Pour celles et ceux qui n’ont pas eu la chance de découvrir ce documentaire lors de son lancement, une projection-débat aura lieu dimanche 25 septembre 2016 à 15h, au Publicis cinéma Champs Elysées, dans le cadre des Dimanches de la Connaissance. Vous aurez alors l’occasion de discuter avec P.A. Straubinger, le réalisateur. Que vous soyez sceptique, curieux, ou intéressé par cette pratique, cette projection-débat vous apportera de nombreux éléments de réflexion qui vous permettra de former un avis sur la question. Vous pouvez dès maintenant réserver votre place ici : http://www.publiciscinemas.com/film/lumiere-2010/#infos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *