LCP-An, première chaîne européenne certifiée ISAS BCP 9001

C’est un événement significatif mais il n’a pas fait le buzz : la chaîne française de télévision LCP-Assemblée nationale vient de recevoir la certification ISAS BCP 9001, standard international de gestion de la qualité dédié aux médias. Elle est la première chaîne de télévision européenne à obtenir cette certification.

Ni les éditeurs de presse ni les journalistes français n’aiment les normes… quand elles prétendent s´appliquer à leur travail. Ils aiment encore moins qu’on mette le nez dans leurs affaires. Aussi sont-ils très rares à apprécier la démarche de certains de leurs confrères qui s’engagent dans des processus de qualité, validés par des organismes extérieurs.

La chaîne parlementaire française a pourtant fait le pas, sans doute portée par l’esprit de service public qui imprègne la plupart des thèmes des émissions qu’elle réalise. Pour ses 10 ans, LCP-An a en effet choisi de s’engager dans une démarche de certification de la qualité de son fonctionnement. Le certificat de conformité ISAS BCP 9001 lui a été délivré pour une durée de trois ans, renouvelable, avec une vérification programmée annuellement.

L´audit de certification a été réalisé par l´organisme indépendant Ethics SA et validé par le Comité de la Fondation Médias et Société. Reprenant et complétant la norme ISO 9001, ISAS BCP-9001 est adaptée au paysage médiatique multisupports.

Cette « décision stratégique », explique la chaîne dans un communiqué daté du 9 mai 2011, a mobilisé « l’ensemble des métiers de l’entreprise depuis l’automne 2009 en encourageant la mise en place de règles et principes de pilotage, de transversalité ou encore de mécanismes de vérification, de reporting et d’actions correctives suivies et évaluées. Cette mise en conformité avec la norme a également engagé la gestion de l’entreprise dans la standardisation et la mutualisation des procédures, la définition d’objectifs et de critères d’évaluation, et aussi une meilleure traçabilité des actions ».

« Ce label de qualité répond à de nombreuses exigences qui garantissent à toutes les parties prenantes de LCP-An une fiabilité éditoriale, économique et managériale. Désormais au coeur du fonctionnement de l’entreprise, la culture de l’amélioration continue est un gage d’efficacité accrue et conforte la position de LCP-An comme le média politique de référence », précise Eric Moniot, secrétaire général de LCP-An.

Liste officielle des entreprises certifiées
– Le Temps (Suisse)
– TRANS TV (Indonésie)
– Canal 11 (Mexique)
– AIBD (Malaisie)          
– BNJ FM SA (Suisse)
– LCP-AN TV (France)
(Latvijas Radio (Lettonie), dont les critères ne correspondaient plus au référentiel, a vu sa certification retirée)
Dossiers à l’étude :
– Radio Fribourg (Suisse)
– Radio Chablais (Suisse)
– Radio Romania (Roumanie)
– Romanian Television Society (TVR) (Roumanie)

>  La Fondation Médias et Société est basée à Genève. Initiative bénévole de professionnels des médias du monde entier, FMS vise l’amélioration de la qualité des médias par l’implantation généralisée de la norme ISAS BCP 9001.

> La norme ISAS BCP 9001:2010.

Pour aller plus loin :

>> Envoyer un droit de réponse

2 commentaires pour cet article

  1. La vraie qualité ne peut être restreinte à une norme. La qualité n´est pas normative, elle est au-delà de toute norme et de toute catégorisation. Seul ce qui est de l´ordre du conformisme ou de la technique peut-être normalisé. La qualité n´est pas du simple ordre de la technique, la qualité n´est pas l´efficience. Un journalisme ou une information normalisée n´est donc pas de qualité, mais conforme à certaines exigences, soit techniques, selon un cahier des charges, soit systémiques ou abstraites, selon certains concepts ou certaines valeurs. Ces concepts ou ces valeurs, étant systémiques, s´inscrivent dans un contexte idéologique et culturel déterminé. En l´occurence, la chaîne de télévision présentée dans cet article s´inscrit dans une idéologie de type nationaliste et institutionnelle très politisée. Elle ne peut donc que délivrer une information encadrée par cette idéologie sous-jacente et très limitée. La qualité, au contraire, a en essence une portée et une nature d´excellence, qui ne peut être trouvée dans aucune idéologie, aucun système, et encore moins dans le cadre étroit et limité d´institutions nationales encloses dans leurs traditions, et l´inertie de leurs valeurs abstraites et passées

  2. @ ab : La norme Isas, comme la norme ISO dont elle s´inspire, ne « normalise » pas l´info ni le journalisme. C´est un contresens de le dire. Elle permet en revanche de susciter une réflexion et un débat en interne sur ce qu´est la « qualité » de l´info et comment l´améliorer. Et elle offre au public la possibilité d´interpeller le média sur ses engagements…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *