Le bio décolle !

Aujourd’hui, les produits bio sont présents partout, dans tous les circuits de distribution et de consommation. Le chiffre d’affaires du marché des aliments bio a progressé d’1 milliard d’euros en 3 ans pour atteindre un chiffre d’affaires de 2,6 milliards en 2008, 25% de plus par rapport à l’année précédente !

Désormais, la part de marché des produits bio atteint 1,7% du marché alimentaire, contre 1,1% en 2005. Ce marché est structurellement en augmentation avec une croissance moyenne annuelle de l’ordre de +10% de 1999 à 2005, tous secteurs de produits confondus. Depuis 2006, la croissance est accélérée.

Face à cette demande en forte hausse, les agriculteurs et les entreprises se mobilisent : de 1999 à 2008, les surfaces cultivées en bio ont plus que doublé, passant d’environ 210 000 hectares à 580 000 ha. En 2008, les surfaces en conversion ont progressé de +36,4%.

Les produits bio sont également de plus en plus présents dans les restaurants collectifs. Début 2009, 36% d’entre eux déclaraient servir des repas bio à leurs convives, au moins de temps en temps et, d’ici 2012, ce taux devrait passer à 71%. Parmi les restaurants collectifs proposant des produits bio, les établissements scolaires arrivent en tête : 46% d’entre eux ont intégré au moins ponctuellement des produits biologiques dans leurs menus et 41% des structures publiques en font autant.

Evolution des surfaces et du nombre d’operateurs engagées en bio depuis 1995

L’agriculture biologique dans les régions

En 2008, près des 2/3 des exploitations étaient localisées dans 7 régions, comptant chacune plus de 1 000 exploitations certifiées : Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées, Pays de la Loire, Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Aquitaine et Bretagne.

Midi-Pyrénées : avec 67 882 ha certifiés, cette région est la première région française en termes de surfaces en mode de production biologique. Elle détrône de ce fait la région Pays de Loire (65 884 ha). C’est dans la Drôme et en Guyane que la part de l’agriculture biologique dans le territoire agricole était la plus forte, avec un peu plus de 10% (respectivement 10,7% et 10,5%) de la surface agricole utile (SAU) certifiée, puis en Alpes-de-Haute-Provence et dans les Bouches-du-Rhône (8,5% chacun).

L’Outre-mer, l’Alsace et le Languedoc-Roussillon connaissent les plus fortes progressions du nombre de producteurs bio.

Distribution

Il y avait en France 7398 entreprises de préparation bio (transformation et distribution).

42 % des ventes étaient réalisés via les grandes surfaces alimentaires, 27 % via les magasins spécialisés bio en réseau et 13 % via les magasins bio indépendants.

Gamme de produits

23% des ventes de produits bio se font dans le rayon crèmerie (lait, produits laitiers et oeufs),

17% se font dans le rayon des fruits et légumes frais (dont près des 2/3 de légumes y compris les pommes de terre),

18% dans les produits d´épicerie, sucrée et salée,

13% dans le pain et la farine,

10% dans le vin issu de raisins bio et 4% dans les autres boissons (jus de fruits, boissons à base de soja,…),

10% des ventes de produits bio se font au rayon des viandes rouges et blanches, ainsi que charcuterie-salaison, 3% pour les produits traiteurs, 1% pour les produits de la mer et des rivières, 1% pour les produits surgelés.

Europe : des outils de communication pour les pros et le public

Il y a bientôt un an, à Libramont, en Belgique, la Commission européenne a lancé la campagne de l´Union européenne pour l´agriculture biologique : « Le bio : bon pour la nature, bon pour nous ». Voir le site internet multilingue consacré à l´agriculture bio.

Ce site propose gratuitement des outils de communication en 22 langues (dépliants, affiches, cartes postales, outils audiovisuels,…) à l´intention des professionnels de l´ensemble du secteur de l´alimentation et de l´agriculture biologiques ainsi qu’à toutes autres personnes intéressées (enfants, étudiants, enseignants,…).

(Source : Synabio)

>> Evolution du marche des produits biologiques pour 2008 (le dossier complet).

Pour aller plus loin :

>> Envoyer un droit de réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *