Agir contre les paradis fiscaux

Une coalition d’organisations du monde entier lutte pour mettre fin à l’opacité financière des paradis fiscaux. Vous pouvez la rejoindre pour demander aux dirigeants du G20, et notamment à son président actuel Nicolas Sarkozy, d’agir pour la transparence des flux financiers.

Le collectif d’ONG veut que les dirigeants du G20 prennent des mesures pour mettre fin à l’opacité financière des paradis fiscaux qui permet aux entreprises d’y localiser leurs profits, évitant ainsi de payer des impôts.

Il s’agit notamment d’exiger des entreprises la transparence sur les profits réalisés et les impôts payés dans chaque pays où elles opèrent, par exemple en instaurant un échange automatique d’information fiscale entre les différentes juridictions. Ces mesures permettraient aux pays en développement de collecter les impôts qui leur sont dus.

Les pertes fiscales dans les pays du Sud s’élèvent à plus de 125 milliards d’euros par an – plus que le budget total de l’aide au développement ! Alors que la crise économique engendre des coupes importantes dans les budgets d’un grand nombre d’Etats, et que des millions d’enfants sont privés d’accès à l’éducation…

La coalition d’ONG vous invite à demander aux dirigeants du G20 de faire de la question de l’opacité financière une priorité en novembre prochain.

De son côté, la campagne du CCFD-Terre Solidaire « Aidons l’argent à revenir des paradis fiscaux », a permis d’envoyer, à ce jour, 248 270 cartes postales pour indiquer à la présidence française du G20 que l’opinion publique reste mobilisée contre les paradis fiscaux.

>> “En finir avec les trous noirs de la finance (les « paradis fiscaux ») pour assainir l’économie mondiale et financer le développement.

>> Rapport «L´économie déboussolée : multinationales, paradis fiscaux et captation des richesses» et localisation des filiales des 50 plus grands groupes européens dans les paradis fiscaux (ccfd-terresolidaire.org).

>> Envoyer un droit de réponse

8 commentaires pour cet article

  1. Si le budget du FMI est de 750 milliards de dollars et que le budget total de l´aide au développement est de 125 milliards de dollars, à quoi peuvent donc bien servir les 625 milliards de dollars restants ?

  2. “Bonjour,
    Nous souhaitons vous remercier pour votre article. En effet, la lutte contre les paradis fiscaux nous touche tous, et c´est tous ensemble que nous arriverons à agir efficacement afin de prévenir la fraude et l´évasion fiscale massive. 
    Nous sommes également présents sur Facebook (http://bit.ly/Aidonslargent), ainsi que sur Twitter (http://twitter.com/AidonslArgent).
    A votre disposition pour toute question !
    Merci encore !
    Aidons l´Argent à quitter les paradis fiscaux”

    Bonjour,

    Nous souhaitons vous remercier pour votre article. En effet, la lutte contre les paradis fiscaux nous touche tous, et c´est tous ensemble que nous arriverons à agir efficacement afin de prévenir la fraude et l´évasion fiscale massive. 

    Nous sommes également présents sur Facebook (http://bit.ly/Aidonslargent), ainsi que sur Twitter (http://twitter.com/AidonslArgent), n´hésitez pas à nous rendre visite ! 

    A votre disposition pour toute question !

    Merci encore !

    Aidons l´Argent à quitter les paradis fiscaux

  3. Alors que pour les petites gens tout aumente comment ce fait-il que les grandes sociétes du cac 40 engrangent des bénéfices colossaux, qui circulent dans les paradis fiscaux sous le regard bienveillant de l´union européennne?  Cette évasion fiscale est innadmissible.

  4. Oú va notre humanité?

    Est ce notre propre collapse qui se construit sans qu´on n´est le droit et le devoir envers nos enfants et leurs enfants d´agir et re-agir pour un meileur monde?

    De quel droit ces leaders combinent sur notre destin un monde de mensonges de voleS des violes et du droit fondamental de l´humanité qu´est un monde de paix sans frontieres ni guerre?

    Pourquoi ces medias attisent la haine qui cree des guerres et injusticeS dans NOTRE planete?

    Oú va notre monde? Est-ce monde qu´on veut? ALORS je ne veux plus faire parti…

    Je pleure sur ma terre sur mon humanité sur mon monde sur les mensonges sur ces BOMBES qui nous tuent et MASS-acrent nos MERES veillards enfants et innoncents partout sur la terre — oui je suis triste enclanché dans un tunnel et cherche une issue la lumiere… et en vous je trouve une bougie que je veux allumer pour sortir de cette obscurité fabriquée par nos leaders …

    Ô lumiere oú es-tu?

    Elle nous attend, main dans la main et allons-nous ensemble la chercher pour le bien de notre humanité.

    Merci Marie Allier je suis present á vos cotés avec mon ame pour une humanité de droit justice egalité etat de droit et democratique. Vous etes une lumiere.

  5. @ab

    Vous confondez le FMI, la Banque Mondiale ou la BERD.

    La mission faitière du FMI est l´équilibre du système financier d´un point de vue international. Cela n´a absolument rien à voir avec l´aide au pays pauvres, même si en présence d´un système financier solide, il y a moins de crises financières -du moins en théorie…- et donc de permettre un développement économique plus solide.

  6. Cher Monsieur, je ne confonds ni FMI, ni Banque Mondiale, ni BIRD, ni BERD, ni OCDE, et autres institutions exotiques et fantaisistes du système économique mondial actuel.

    Arrondissons à 1000 milliards de dollars le budget annuel du FMI, comme le fait Wikipedia et résumons la situation:

    -L´aide publique au développement des pays dits “développés” vers les pays dits “en voie de développement” s´élève approximativement à 125 milliards de dollars selon ce billet de Marie Allier, ce qui semble tout à fait plausible.

    -Le budget annuel du FMI s´élève donc, quant à lui, à 1 billion de dollars, soit 10 fois plus que l´aide publique au développement.

    -Le montant du plan Paulson (TARP) destiné à sortir les Etats-Unis de la crise économique s´élevait en septembre 2008 à 750 milliards de dollars, tandis qu´en 2009, un fonds de 720 milliards d´euros a été débloqué avec notamment l´aide du FMI pour moitié, afin de sortir de la crise des pays européens en difficulté.

     

    Nous vivons donc dans un système économique qui ne fonctionne pas et qui ne se maintient qu´avec l´institutionnalisation d´une aide annuelle destinée aux pays développées de 1000 milliards de dollars, pour dix fois moins pour les pays en voie  de développement.

    Les paradis fiscaux sont donc vraisemblablement un faux problème, de la poudre aux yeux. Le vrai problème est celui des nations.

    Tant qu´il y aura des nations, c´est-à-dire l´existence d´un système économique global basé sur la compétition et non la coopération globale entre les territoires, aucune solution viable aux questions économiques et politiques et sociales, etc ne pourront voir le jour.

    Et ce n´est pas l´Eglise Catholique, représentante d´une nation, le Vatican, et donc faisant partie du problème, ni ses comptes en banque à Clearstream, qui viendront contredire cet état des choses.

  7. Je suis d´accord en partie avec @ab. Il faut des décisions mondiales pour pouvoir faire pression sur les multinationales, banques ou autres individus corrompus.

    Il faut vraiment que tous les états soient mobilisés pour qu´il n´y ait plus un seul paradis fiscal où cacher l´argent de ses bénéfices et impôts.

    Les pays du sud perdent leur souveraineté car ils vivent sous perfusion d´aides des pays occidentaux. Cependant, l´évasion fiscale des pays du sud est chiffrée chanque année à 800 milliards d´euros, il faudrait 30 milliards pour éradiquer la faim dans le monde, on marche sur la tête non ?

  8.  une gouvernance mondiale née d´une véritable coopération entre êtres humains et pas née d´une croyance ou d´une idéologie que celle-ci soit libérale, communiste, capitaliste, écologique, démocratique, de gauche, de droite, du centre, du Nord, du Sud, de l´Est ou de l´Ouest,  chrétienne, musulmane, bouddhiste, islamiste, hindouiste ou issue d´une quelconque pensée nationalistique ou systémique ou le résultat d´une quelconque théorie ou système de pensée ou philosophie ou utopie, qui ne peuvent mener qu´à la désintégration et aux conflits entre les être humains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *