L’hommage des Indiens au guru Sai Baba récemment disparu

Le guru indien Sri Sathya Sai Baba, considéré par ses millions de sympathisants comme un dieu vivant, est mort le 24 avril 2011 à l’âge de 85 ans.

Le corps de l’ancien guru arrive au temple et reçoit les hommages de fidèles et de sympathisants.


Sri Sathya Sai Baba.

Le guru est mort à l’hôpital de Puttaparthi (Etat d´Andhra Pradesh, sud) après plus de trois semaines de grave maladie.

Sai Baba, rapporte l’AFP, est considéré par ses fidèles comme étant doté de pouvoirs surnaturels, tels que celui de faire apparaître des objets, de guérir des maladies en phase terminale et de se souvenir de ses vies antérieures. Pouvoirs qui ont fait l´objet de vives contestations auxquelles se sont ajoutées des allégations d´abus sexuels.

Il compte parmi ses fidèles d´anciens Premiers ministres et présidents indiens, de puissants hommes d´affaires ainsi que la star indienne du cricket Sachin Tendulkar ou l´actrice américaine Goldie Hawn.

Le nombre de ses sympathisants est évalué à 10 millions, présents dans plus de 100 pays. Sai Baba affirme être la réincarnation de Sai Baba de Shirdi, un saint hindou mort en 1918.

Son organisation finance des projets de santé et d´éducation en Inde, notamment des hôpitaux qui disent pouvoir soigner les maladies bénignes en ayant recours à des méthodes non utilisées par la médecine traditionnelle.

Parti de Puttaparthi, l´empire de Sai Baba s´est étendu dans le monde entier.

>> Le site officiel de l´organisation de Sai Baba.

>> Sai Baba : comment la rumeur peut tuer sur fond d´antisectarisme.

>> Envoyer un droit de réponse

5 commentaires pour cet article

  1. Ouvertures est un site d´informations politiques et générales (et non un blog). Il s´intéresse notamment à la question des minorités spirituelles et thérapeutiques qu´il traite de façon neutre et journalistique.

  2. je suis déçue de votre commentaire sur sai baba qui ne vaut pas mieux que la plupart de ce qu´on a pu lire en france: vous reprenez simplement ce que vous avez pris ailleurs, “on dit” et autres rumeurs, sans vérifier un minimum, sans faire aucune investigation personnelle.

    il vaudrait mieux s´abstenir que de publier de telles fadaises, si vous voulez être à la hauteur de ce que vous prétendez être.

  3. Notre article est seulement factuel. Nous sommes donc tenus d´exposer les faits comme ils se présentent. Et c´est un fait que l´action de Sai Baba a été fortement critiquée par certains.
    En revanche, à la différence de tous nos confrères, nous apportons un éclairage particulier, cette fois-ci en commentaire en fin de notre article : avez-vous lu “Sai Baba : comment la rumeur peut tuer sur fond d´antisectarisme ?”
    En outre, Ouvertures offre la possibilité aux internautes de compléter l´information livrée. Si vous avez des faits à exposer sur ce personnage, n´hésitez pas soit à les inscrire en commentaire soit à nous faire parvenir par mail les éléments en votre prossession.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *