Livres : notre sélection du 4e trimestre 2009

Journalisme et vérité
L’éthique de l’information au défi du changement médiatique

Daniel Cornu
Labor et Fides

Rares sont les ouvrages de journalisme s’inquiétant d’épistémologie, c’est-à-dire se préoccupant des conditions à la fois psychologiques, philosophiques et sociologiques qui président à la production de l’information. Aussi faut-il remarquer l’ouvrage de Daniel Cornu qui nous livre ici une somme magistrale sur l’éthique de l’information (première version parue en 1994).

A lire absolument quand on prend l’information journalistique au sérieux, quand on croit que la qualité de l’information est une condition majeure de la qualité des relations entre les citoyens.

Dans ce livre, l’auteur est particulièrement critique d’un certain journalisme à la française qui, sous prétexte que la vérité absolue n’est pas accessible à la finitude humaine, n’exige plus de lui-même la rigueur pourtant indispensable à la production d’une information fiable et juste. Ancien rédacteur en chef de la Tribune de Genève, Daniel Cornu est aujourd’hui médiateur des publications suisses du groupe Edipresse.

Ma Vie en Israël
À la lumière des pins parasol

Martine Zohar
Éditions Persée

Enfin un livre « humain », c’est-à-dire sensible et sans parti pris, sur le Moyen-Orient et le conflit israélo-palestinien ! C’est un parfum de paix qui accompagne le lecteur tout au long des pages, même si l’auteure ne lui épargne pas la crudité des événements.

Lors de brefs séjours effectués dès 1972, la parisienne Martine Zohar s’est lentement familiarisée avec Israël et la langue avant d’y rejoindre son époux en 1987.

Elle témoigne de sa découverte et analyse son vécu en tant que nouvelle immigrante. Elle dresse une série de portraits où s’entrecroisent différents arrivants, religieux et laïques, Juifs et Arabes, athées ou anarchistes. Cette vie fut ponctuée d’épisodes de violences mais aussi d’éclats de rire, avec des artistes engagés qui poursuivent leur rêve – au moyen du théâtre et de l’art – d’une meilleure coexistence entre Israël et Palestine.

 Martine Zohar a exercé le métier d’assistante sociale à Paris. Directrice de centres de la médecine du travail, elle y anima des équipes de médecins. Également spécialiste de l’interprétation des rêves depuis sa jeunesse, elle a poursuivi des études approfondies en psychologie. Son mari Ouriel est directeur du Théâtre du Technion à Haïfa (Israël).

Heureusement, le contenu de l’ouvrage est plus touchant et plus riche que son titre…

L´Enigme du retour
Dany Laferrière
Grasset

A la suite de l´annonce du décès de son père, le narrateur décide de revenir en Haïti, son pays natal. Il en avait été exilé, comme son père des années avant lui, par le dictateur du moment. Et le voilà qui revient du Québec sur les traces de son passé, de ses origines. Un périple doux et grave, rêveur et plein de charme. Prix Médicis 2009. Extraits :

J’ai reçu il y a deux ans après le passage d’un violent cyclone en Haïti cette lettre d’un jeune étudiant qui m’enjoignait de faire savoir aux gens de bonne volonté qui pensent envoyer de la nourriture aux sinistrés qu’il serait souhaitable que chaque sac de riz soit accompagné d’une caisse de livres car, écrit-il, « nous ne mangeons pas pour vivre mais pour pouvoir lire ».

 Je suis à Repentigny, une petite ville de banlieue assez cossue. Des jeunes gens rêvent d’exposer un jour leur peinture dans une galerie d’art de Montréal. Je leur conseille alors de commencer par exposer dans leur salon. Ils sont étonnés de ne pas y avoir pensé avant. J’arrive d’un pays où on est habitué à faire avec ce qu’on a.

 Le jeune homme qui balaie
avec autant d’énergie la cour de l’hôtel
si différent du vieux d’hier matin
semble avoir la tête ailleurs.
Balayer, parce qu’elle permet de rêver,
est une activité subversive.

Ici on vit d’injustice et d’eau fraîche.

 Interdire le klaxon à Port-au-Prince serait de la censure.

 Ce n’est pas si facile que cela d’être au même endroit que son corps.

Médias : la faillite d’un contre-pouvoir
Philippe Merlant et Luc Chatel
Fayard

Les auteurs, deux journalistes, apportent leur contribution au débat sur la longue crise que connaissent médias. Ils montrent que leurs confrères n’ont pas encore fait leur révolution copernicienne : ils continuent, naïvement pourrait-on dire, de privilégier la retranscription des événements en négligeant l’analyse des processus qui les sous-tendent. Ce faisant, ils cèdent nécessairement à leur subjectivité, à leur propre vision du monde, au détriment d’une construction plus juste des faits (même si l’objectivité absolue est hors d’atteinte) qui laisserait le lecteur plus à même de se faire sa propre idée des choses.

Les auteurs nous offrent également une grille de lecture du fonctionnement des médias. Ceux-ci seraient en quelque sorte des entreprises normatives qui élimineraient de leur sein tous les surnuméraires et minorités pouvant constituer une menace pour le confort majoritaire. Les médias sont ainsi traversés de « frontières intérieures » excluantes. Par exemple, l’activité journalistique sépare les producteurs de l’information et le public, une frontière rendue  heureusement moins hermétique grâce à Internet. Autre fossé, celui entre les journalistes permanents et les occasionnels, ces derniers devenant peu à peu des experts mais extérieurs aux rédactions, qui dès lors s’appauvrissent ; fossé également entre les classes moyennes et les milieux populaires, les plus nombreux, qui ne se retrouvent plus dans les représentations véhiculées par les médias, etc.

Le livre conclut en proposant trois ingrédients pour une information plus « citoyenne » : « cultiver l’esprit critique, inciter à l’action et construire le débat public ». Un programme qu’Ouvertures a d’ores et déjà fait sien.

Le Grand Ménage
Raffa
Soliflor

 « Mes recettes pour une maison propre naturellement », tel est le sous-titre de cet opuscule joliment illustré. Il propose à chacun de composer, facilement, ses propres produits d’entretien, que ce soit pour la cuisine, la vaisselle, la lessive, la salle de bains ou les toilettes.

Raffa, jeune biologiste française installée à Bruxelles, présente et commente les ingrédients indispensables à cette élaboration (vinaigre d’alcool, bicarbonate et cristaux de soude, huiles essentielles). On peut ainsi acquérir des connaissances basiques permettant de se passer des composés chimiques diffusés avec force tapage publicitaire.

C’est une bonne idée, tant pour la planète que pour notre portefeuille.

Le site de l´auteure.

Médecines et alimentation du futur
Nathalie Calmé, Collectif, Philippe Desbrosses
Le courrier du Livre – Ecologie

 Dominique Belpomme, Patrice van Eersel, Martine Grimaldi, Thierry Janssen, Lylian Le Goff, Jean- Marie Pelt, Gilles-Eric Séralini, Coline Serreau, David Servan-Schreiber, Sylvie Simon et quelques autres sont les auteurs de ce livre-programme. Programme pour la mise en oeuvre du triptyque alimentation/santé/environnement, qui devrait être le grand paradigme du siècle qui commence.

Animées par Philippe Desbrosses, les Rencontres de Millançay se consacrent à promouvoir l’écologie. L’édition 2008 de ces rencontres a porté sur l’importance du lien médecine/environnement. Du scandale de l’amiante à celui des OGM, de la maladie de la vache folle au cancer, c’est toute la santé publique qui est malmenée par la crise écologique.

Ce livre fait le point et offrir des solutions. Si la première partie aborde les causes des maladies et les solutions de retour à la santé, la seconde, elle, met l’accent sur la dimension civilisationnelle des crises sanitaires et écologiques. Les auteurs ouvrent des pistes de réflexions et d’actions. Ainsi, sont présentés le jeûne, l’alimentation biologique, l’hygiène personnelle, les pratiques médicales « alternatives », les multiples dépollutions…

La Stévia
Le sucre vertueux

Ayméric Lazarin et François Couplan
Sang de la Terre

 Il existe plus de 150 espèces de Stevia dont certaines sont réputées pour leur pouvoir édulcorant. L’origine de la plante se trouve en Amérique du Sud où les Indiens Guarani l’utilisaient pour adoucir leurs infusions. Les extraits de la feuille ayant un pouvoir sucrant très supérieur à notre sucre, cette plante a attiré l’attention des chercheurs. Elle peut être un substitut compatible avec les régimes pour diabétiques et les régimes hypoglycémiques. Cependant, des controverses politiques et médicales ont limité sa disponibilité dans de nombreux pays, l’Union européenne reste réticente quant à l’utilisation de la stévia comme édulcorant. Il semblerait que cette réaction des pays “riches” soit liée au puissant lobby des industries sucrières et des producteurs d´aspartame ou de saccharine.

 

 

777 – La Chute du Vatican et de Wall Street selon saint Jean
Pierre Jovanovic
Le Jardin des Livres

 De l’imagination, une bonne connaissance des textes bibliques et de la religion, et la passion des chiffres, voilà le cocktail qui anime ce spécialiste des « anges gardiens ». Il tente de démontrer que le texte de saint Jean (l´Apocalypse) annonce en réalité la chute du Vatican ainsi qu´une période de confusion totale due à une… banqueroute universelle.

Tout commence le 29 septembre 2008, jour où l´index du Dow Jones s´effondre de 777,7 points déclenchant aussitôt une crise économique mondiale. Pierre Jovanovic rapproche le 777 de Wall Street du 777 donné par l´Ange dans l’évangile de l’apôtre. Il en profite pour éclairer au passage le fameux 666 d’un jour nouveau. L´ensemble recoupe la Liste des papes de saint Malachie ainsi que les prophéties de la Vierge de la Salette.

L’hypothèse surfe sur le goût actuel pour l´ésotérisme et la numérologie. Mais on n´est pas obligé de donner crédit à sa jonglerie de chiffres : quiconque prédit aujourd’hui des turbulences à l’échelle du globe a bien des chances d’être dans le vrai, quelle que soit sa grille de lecture…

>> Envoyer un droit de réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *