Terre du Ciel, victime de la psychose antisecte, cherche à rebondir

Après 20 ans d’existence, Terre du Ciel tient les 1ères Assises des savoirs et sagesses du monde, les 26 et 27 juin à Chardenoux (Saône-et-Loire), pour réfléchir au développement de son université.

Une intervenante à Terre du Ciel a fait savoir au dirigeant de l´entreprise, Alain Chevillat, que la piste « sectaire », qui avait orienté la descente de gendarmerie dans son domaine le 7 janvier dernier, avait été, selon une source policière, abandonnée au profit d’un banal contrôle financier. Réaction de l’intéressé : « Comment réparer, maintenant, les souffrances infligées aux salariés de l’entreprise, tous traumatisés par la perquisition et ses suites ? Comment réparer le discrédit, la suspicion ou l’opprobre jetés « par erreur » sur l’entreprise Terre du Ciel ? Comment réparer les pertes financières qui ont déjà coûté deux emplois ? »

En attendant des excuses ou des réparations, TdC reçoit de nombreux soutiens, dont celui, pour le moins paradoxal, de Jacqueline Tavernier, l’ancienne présidente de l’Unadfi, association de lutte anti-secte qui, elle, se réjouit officiellement des malheurs de ce lieu original de spiritualité.

Terre du Ciel demande le remplacement de la Miviludes

TdC se joint au Cicns pour réclamer la création d’un « Observatoire indépendant des minorités spirituelles, thérapeutiques et éducatives » en remplacement de la Miviludes. Un site internet destiné à recueillir avis, commentaires et signatures pour la création de cet Observatoire sera bientôt ouvert.

« Depuis des années les psychologues, sociologues, experts en religion dénoncent l’incompétence de la Miviludes et sa dangerosité par ses a priori idéologiques normatifs qui lui voilent tout discernement, explique Alain Chevillat dans un communiqué. Quand seront-ils entendus ? Quand les médias auront-il le courage de dénoncer cette aberration sociale ? »

Enfin, TdC prépare les 1ères Assises des savoirs et sagesses du monde, qui se tiendront les 26 et 27 juin à Chardenoux (Saône-et-Loire) : « En 20 ans, écrit A. Chevillat, TdC a mis en place une structure, développé des métiers, créé un réseau, acquis une réputation – a forgé un bel outil de travail tout entier au service de l’émergence d’un Homme nouveau et d’un monde nouveau. Aujourd’hui, qu’allons-nous faire de cet outil ? Comment allons-nous nous y prendre ? Comment chacun de nous peut-il participer à l’aventure ? C’est l’objet de ces Assises de partager librement sur ces questions, et ainsi de dynamiser un grand mouvement en faveur d’une métamorphose de notre société. »

Télécharger le programme des Assises.

>> En raison de la perquisition du début d’année, TdC n’a pu préparer les brochures pour ses stages, qui auront bien effectivement lieu comme prévu. Se renseigner sur le site.

Télécharger le programme.

>> Envoyer un droit de réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *